Agenda

Quand le carnaval de Nice colore la Baie des Anges

Entre le corso (défilé de char) et la bataille de fleurs, le carnaval de Nice - du 16 au 28 février 2019 - est un énorme événement populaire attirant chaque année un million de visiteurs....

La Côte d'Azur à l'heure des carnavals

Un demi-siècle de Jazz … à Juan

Fringant doyen des festivals européens et lieu où s'élabore la mémoire du jazz, «Jazz à Juan» se tient chaque année, la deuxième quinzaine de juillet...

Mandelieu fête le mimosa

Mandelieu-La Napoule, la capitale du mimosa, célèbre chaque année en février (du 20 au 27 février 2019) son «soleil d'hiver». Des milliers de spectateurs viennent y admirer ses corsos (défilés) et les chars décorés de mimosa....

Fête du citron : Menton fête des Mondes fantastiques

Corsos, jardins de lumières et exposition de motifs géants composés d'oranges et de citron, Menton s'anime pendant la Fête du citron, cette année du 16 février au 3 mars 2019.
...

Les Rencontres de la photographie à Arles

Le Festival d’Avignon en juillet

La Cité des Papes devient pendant près d'un mois, en juillet, le plus grand théâtre du monde....

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Arles l’Antique, ville d'art et de tauromachie

Arles est une jolie ville provençale située au bord du Rhône. Ses monuments antiques en font aussi la plus romaine des villes françaises. La plus hispanique aussi pour les passionnés de tauromachie, animée plusieurs fois dans l'année pour ses férias. La capitale camargaise est aussi une ville de culture, comme en témoignent son nouveau complexe artistique et culturel LUMA, et ses Rencontres de la photographie en été.

Face aux Arènes

Arles, construite en 46 avant notre ère par Jules César (sous le nom d'Arelate), est la ville qui compte le plus de monuments romains... après Rome. Sept sites de l'antique cité sont classés au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco, dont son théâtre de 2 500 places.

Ceinturé par des maisons aux toits de tuiles, taillées dans la pierre des Baux, se trouve le monument le plus célèbre de la ville, les Arènes. Cette vaste enceinte assure le lien avec l'autre passion de la ville, la tauromachie.



Le taureau roi en Arles

Place du Forum

L'Espagne y pousse en effet sa corne, avec quelques 15.000 aficionados se rassemblent plusieurs fois dans l'année sur ses gradins. Et les férias animent aussi les rues de l'ancienne cité romaine, offrant d'autres occasions de faire la fête, du printemps à l'automne. La ville est même prise d'assaut à Pâques.

Les belles surprises se succèdent au hasard de la balade dans la ville. Vous voilà ainsi sur la jolie et animée place du Forum, le cœur de la ville, bordée par les terrasses des cafés et les façades du célèbre hôtel Nord Pinus et de l'hôtel du Forum mitoyen.

Place de la République

A deux pas de là se trouve la Place de la République. On ne manquera pas d'y admirer, à côté de l'Hôtel de Ville, le beau porche gothique et le cloître de l'ancienne cathédrale Saint-Trophime, véritable chef d'œuvre de l'art roman.

On retrouvera aussi l'âme de la capitale de la Camargue dans ses marchés parmi les plus colorés de la région, et jusqu'au bord du Rhône aménagés en lieu de promenade.

Avec pour salles de spectacle des lieux aussi exceptionnels que la cour de l'Archevêché ou le Jardin d'été, certaines manifestations culturelles - et surtout les Rencontres de la photographie en été - sont aussi le meilleur moyen de connaître la ville et ses habitants.

le Luma signé Frank Gehry

On peut y apprécier aussi la Fondation Van Gogh et surtout le beau musée Réattu au bord du Rhône : on trouve dans ce dernier de nombreuses œuvres de Picasso. La capitale camarguaise lui rappelle l'Espagne et le peintre catalan lui témoigne son attachement profond au travers de l'Arlésienne -figure féminine emblématique de la Provence - et de sa présence dans les Arènes pour les corridas.

A l'entrée de la ville se trouve le LUMA Arles, davangage qu'un musée, plutôt un complexe artistique et culturel réalisé par la Fondation Luma de Maja Hoffmann. L'impressionnant bâtiment, inauguré en juin 2021, a été conçu par le grand architecte américain Frank Gehry (musée Guggenheim de Bilbao, Fondation Louis Vuitton à Paris...).

L'architecte Annabelle Selldorf y a également rénové les anciens ateliers de la SNCF adjacents, datant du XIXe siècle, permettant à la fois la réalisation et l'exposition d'œuvres d'art. Un lieu désormais incontourable à Arles.


© oopartir.com - Texte : Vincent de Monicault ; Photos : VDM et C.Duranti


Où dormir
Le Nord Pinus, sur la place du Forum, est célèbre pour avoir autrefois accueilli pipoles et toreros. Parmi les maisons d'hôtes, citons Le Barrème de style très contemporain, elle aussi toute proche de la place du Forum.  Vous pouvez aussi opter pour L'hôtel Particulier mariant avec réussite décoration moderne et classique, et le domaine du Mas de Peint, belle demeure transformée avec succès en charmant petit hôtel.  

Comment s'y rendre
En TGV depuis Paris, descendre à Avignon d'où est assuré un service de navette.

En savoir plus

Ne manquez pas les formidables visites virtuelles de l'excellent site internet www.tourisme.ville-arles.fr. Pour plus d'informations, contacter l’office du tourisme d’Arles (tél. 04 90 18 41 20, fax 04 90 18 41 29), boulevard des Lices 13200 Arles. 

A voir aussi à Arles
...
... le musée de l’Arles antique, les Alyscamps, l’abbaye de Montmajor (à 5 km).

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers