Agenda

Quand le carnaval de Nice colore la Baie des Anges

Entre le corso (défilé de char) et la bataille de fleurs, le carnaval de Nice - du 11 au 25 février 2017 - est un énorme événement populaire attirant chaque année un million de visiteurs....

La Côte d'Azur à l'heure des carnavals

Un demi-siècle de Jazz … à Juan

Fringant doyen des festivals européens et lieu où s'élabore la mémoire du jazz, «Jazz à Juan» se tient chaque année, la deuxième quinzaine de juillet...

Mandelieu fête le mimosa

Mandelieu-La Napoule, la capitale du mimosa, célèbre chaque année en février (du 15 au 22 février 2017) son «soleil d'hiver». Des milliers de spectateurs viennent y admirer ses corsos (défilés) et les chars décorés de mimosa....

Fête du citron : Menton fête les régions

Corsos, jardins de lumières et exposition de motifs géants composés d'oranges et de citron, Menton s'anime pendant la Fête du citron, cette année du 11 février au 1er mars 2017.
...

Les Rencontres de la photographie à Arles

Le Festival d’Avignon en juillet

La Cité des Papes devient pendant près d'un mois, en juillet, le plus grand théâtre du monde....

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Massif du Dévoluy, havre secret et préservé au cœur des Alpes

A cheval entre les Alpes du Nord et du Sud, le massif du Dévoluy est l'un des écrins méconnus des Alpes. On y découvre un magnifique terrain de jeu, à ciel ouvert mais aussi sous terre avec ses nombreuses cavités, les chourums, le lieu rêvé pour pratiquer (s'initier à) la spéléo

Le massif du Dévoluy se niche dans le sud-ouest du département des Hautes-Alpes, aux portes de l’Isère, de la Drôme et de la Provence. Un massif calcaire aux nombreux vallons, ceinturé par une vingtaine de sommets de plus de 2 500 m, dont l'Obiou, le Grand Ferrand, et bien sûr le plateau lunaire de Bure où les sept radio-téléscopes de l'IRAM «écoutent» les étoiles (le centre ne se visite pas).


les radio-téléscospes de l'IRAM (Institut de Radio Astronomie Millimétrique)

Cette terre sauvage et préservée abrite à peine un millier d'habitants à l'année... vivant pour la plupart dans les villages de la vallée, Saint Etienne en Dévoluy, Agnières en Dévoluy, Saint-Disdier et La Cluse.

La population croit en revanche très fortement pendant la haute saison touristique. Le Dévoluy vit en effet de l'élevage d'ovins - on compte 25 000 brebis dans la vallée – et du tourisme.

la station de La Joue-du-Loup

Les stations de Superdevoluy - à l'architecture de grand ensemble des années 60 - et La Joue du Loup - construit la décennie suivante dans un style très différent, avec de gros chalets en bois - rassemblent un domaine de ski alpin de 100 km. S'y ajoutent 35 km de pistes de ski de fond.

L'été, les deux stations vivent au ralenti, même si de nombreux commerces sont ouverts. Les amateurs de VTT y trouvent leur bonheur avec les remontées mécaniques menant au sommet des parcours enduros.

A la découverte des vertus des plantes alpines

Les plus agés plébiscitent les randonnées dans les alpages, traversant des prairies flanquées de nombreux pierriers. Luc Bernard, paysan-cueilleur et producteur de plantes de montagnes (genepi, edelweiss), organise balades et stages, dévoilant les vertus des plantes alpines, leurs propriétés médicinales. Une découverte botanique ponctuée de dégustations de tisanes.

Matthias, profession berger

Dans le Dévoluy, les conversations tournent souvent autour d'un prédateur mal connu, le loup, l'objet d'un vif contentieux entre éleveurs et écologistes. Certains dénoncent les massacres de brebis par les loups. D'autres tel Baptiste, accompagnateur de montagne (www.rando-devoluy.com), soulignent les nuisances liées à la présence accrue des chiens patous chargés de protéger les troupeaux. Mathias, le berger, nuance les propos des uns et des autres : «le loup n'est ni dieu ni diable !» tranche-t-il avec sa pointe d'accent germain.

Du village en ruine, l'ONF a transformé une maison en gite

On trouve aussi des ruines d'anciens villages de montagne dans le Dévoluy. Cap sur l’ancien hameau des Sauvas, habité jusqu’au milieu des années trente et en partie restauré par l'Office National de la Forêt (ONF) ; seule reste debout une belle maison en pierre transformée en gite (jusqu'à 14 places).

Le guide assermenté par l’ONF, en charge du gite, nous explique les raisons de la disparition du village, sur le site duquel fut reconstituée une belle forêt domaniale. Le hameau se trouve sur le sentier Retrouvance® Buëch–Dévoluy traversant le cirque des Sauvas. Les impressionnantes parois du pic de Bure surplombe le site, dont une falaise de 700 mètres de long, emblème du territoire, ayant fait la réputation de grimpeurs chevronnés.

Le Dévoluy est un lieu exceptionnel pour la spéléologie, en raison de la prédominance de la roche calcaire. Le massif compte 350 cavités - appelés ici "chourums" - dont huit visitables par le public. Au même titre que la Chartreuse et le Vercors voisins, il est un lieu de prédilection pour la pratique et l'initiation à la spéléo (à partir de 5 ans).

Martinho et Antoine, quand ils ne découvrent pas une grotte à l'autre bout du monde, invitent à écouter le coeur de la montagne, en famille, en douceur lorsqu'il s'agit des premiers pas, de manière plus approfondie si l'on veut découvrir les techniques de progression sur corde. Et cela peut aller jusqu'à la spéléo sportive pour ceux en quête d'une odyssée souterraine.

gorges des Etroits

Le Dévoluy est aussi un lieu où l'on peut faire de l'escalade sportive, sur des grandes voies (Le Pic de Bure, les Gillardes) et des falaises (les Gicnos).

Une via ferrata a été aménagée dans les gorges des Etroits, le long d'une voie de 1300 m ouverte à tous. A plus de 50 m au-dessus de la rivière Souloise, un pont de singe de 14 m de long permet de passer d’une rive à l’autre. Le site des Étroits est également un site d’initiation au canyoning, le lieu idéal pour apprendre les techniques de descente en rappel et de saut en vasque.

© oopartir.com – 2015 – texte et photos Vincent de Monicault



L'hôtel Les Chardonnelles

Où dormir (et manger)
. Les Chardonnelles (3 étoiles), à Superdévoluy, est un hôtel situé en bas de la station, face au parking, doté de 26 chambres tout équipées (TV, mini-bar...) avec balcon, simple mais d'un bon confort. A noter aussi le bar-restaurant Red Cap très correct, la piscine et l'espace spa avec hammam et jacuzzi... Bon accueil. www.hotel-chardonnelles.com
. La Neyrette, hôtel-restaurant situé près de Saint-Disdier, bénéficie d'une situation privilégié, au bord d'un petit plan d'eau, à 1040 m d'altitude. L'établissement, doté d'un espace détente, est connu surtout pour la qualité de son restaurant proposant des spécialités locales. Nombreuses possibilités d'excursions alentours. www.la-neyrette.com

Refuge du Col du Noyer

Où déjeuner
. Le Refuge du Col du Noyer (porte Est du Dévoluy, 1 664 m) est une étape agréable sur le col reliant le Dévoluy à la haute vallée du Drac et au Champsaur. Reconstruit en 1947 après un incendie, il est l'un des sept refuges offert par Napoléon aux habitants du cru de retour de l'île d'Elbe. Annie et René Michel y concocte une bonne cuisine du pays. Ouvert uniquement l'été. Tél 04 92 50 04 37

Où faire ses emplettes
. Chez Pascal, bergerie située au Hameau de Truziaud. Sandrine et Pascale vous font visiter la ferme et propose en vente directe des produits locaux dont bien sûr l'agneau vendu au détail. A noter que la bergerie est membre de Bienvenue à la Ferme et France-Passion. www.bergeriechezpascal.fr
. A La Joue-du-Loup, trois magasins de produits du terroir, La Ferme du Dévoluy, Sherpa Produits régionaux et Le Petit Gallou.

Comment s'y rendre
En train : De Valence, prendre le TER jusqu'à Veynes-Dévoluy (25 km du Dévoluy) puis autocars ou taxis. Par la route : depuis Grenoble suivre la route Napoléon jusqu'à Corps (12 km du Dévoluy) ; depuis Sisteron emprunter les départementales jusqu'à Veynes

En savoir plus
Consultez le site www.ledevoluy.com

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers