Agenda

Quand le carnaval de Nice colore la Baie des Anges

Entre le corso (défilé de char) et la bataille de fleurs, le carnaval de Nice - du 11 au 25 février 2017 - est un énorme événement populaire attirant chaque année un million de visiteurs....

La Côte d'Azur à l'heure des carnavals

Un demi-siècle de Jazz … à Juan

Fringant doyen des festivals européens et lieu où s'élabore la mémoire du jazz, «Jazz à Juan» se tient chaque année, la deuxième quinzaine de juillet...

Mandelieu fête le mimosa

Mandelieu-La Napoule, la capitale du mimosa, célèbre chaque année en février (du 15 au 22 février 2017) son «soleil d'hiver». Des milliers de spectateurs viennent y admirer ses corsos (défilés) et les chars décorés de mimosa....

Fête du citron : Menton fête les régions

Corsos, jardins de lumières et exposition de motifs géants composés d'oranges et de citron, Menton s'anime pendant la Fête du citron, cette année du 11 février au 1er mars 2017.
...

Les Rencontres de la photographie à Arles

Le Festival d’Avignon en juillet

La Cité des Papes devient pendant près d'un mois, en juillet, le plus grand théâtre du monde....

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Antibes Juan les Pins, une cité aux multi-facettes

Antibes Juan les Pins c’est côté cour le Vieil Antibes, ses remparts, ses ruelles, son musée Picasso… et côté jardin la station balnéaire de Juan les Pins, ses plages et sa vie nocturne. Avec en prime le Cap d’Antibes.

les remparts d'Antibes

Entre Nice et Cannes, Antibes, la deuxième ville des Alpes Maritimes, est connue comme celle de la «joie de vivre». Cette cité .ancienne, la seule de la Côte d’Azur ayant conservé ses remparts, abrite une vieille ville aux racines gréco-romaines, riche de plus de 2600 ans.

On y entre par la porte Marine et l’on remonte la rue Aubermon jusqu’au cours Massena. C’est là que se tient le «marché provençal», marché couvert permettant chaque jour en été d’apprécier les produits du pays. Le Vieil Antibes est un entrelacs de petites rues autour de la place de Révély. Avec ici et là des restes de murailles romaines.

port de plaisance

«A Antibes je suis repris par cette antiquité», relevait Picasso qui posa momentanément ses valises en 1946 au pied de la vieille ville, dans le château Grimaldi. Ce dernier, devenu le musée Picasso, abrite une belle terrasse face à la mer, ainsi que les vingt-trois peintures et quarante-quatre dessins intitulés «La suite d’Antipolis» réalisés par l’artiste l’année de son séjour à Antibes.

A côté du Vieux Port, les vestiges du Bastion Saint-Jaume sont adossés aux remparts hérités de Vauban.

plage Gravette

Entre le château Grimaldi et le quai menant au bastion se trouve la petite plage de la Gravette, idéale pour se rafraichir sans s’éloigner du centre. A deux pas du Vieux Port se trouve le Port Vauban, l’un des plus grands ports de plaisance en France, dans lequel mouillent voiliers et des yachts luxueux.

Si les visiteurs flânent dans le Vieil Antibes, ils séjournent pour la plupart à Juan-les-Pins. La ville se divise en effet, sommairement, en trois parties. Antibes d’abord avec sa façade tournée vers Nice et la baie des anges.

Juan les Pins

Ensuite, côté golfe de Juan, la station balnéaire de Juan-les-Pins, ses hôtels et ses plages, un lieu célébré par les américains durant les années folles, à commencer par Ernest Hemingway et Francis Scott Fitzgerald.

En été, l'activité nocturne de Juan les Pins se concentre autour de la Pinède Gould où se déroule le festival de jazz, d’un casino, du Garden Beach Hotel et de l'Avenue Guy de Maupassant. Principales haltes des noctambules, la boite "New-York Club" (ex "Whisky à Gogo"), les bars "Le Cristal" et "Le Pam-Pam". Le soir on peut aussi aller voir le spectacle des dauphins et des orques au parc aquatique Marineland.


... et Juan la nuit

Antibes ne serait pas Antibes sans son cap. Entre Antibes et Juan les Pins, cette péninsule formée par une colline recouverte de pins d’Alep, est bordée d’un chemin des contrebandiers ponctué de petites criques. La presqu’île abrite de belles maisons dont la plus célèbre est la Villa Eilenroc, vaste demeure de style néoclassique construite sur les plans de Charles Garnier (opéra de Paris).

Les lecteurs les plus aisés ne manqueront pas de relever aussi la présence sur le Cap d’Antibes de deux hôtels emblématiques de la côte d’Azur, le Cap Eden Roc et le Belles Rives, petit bijour Art Déco.

© oopartir.com – 2013 – texte Vincent de Monicault - OT Antibes/F. Trotobas, Y. Seuret


Anse de la Garoupe, Cap d'Antibes

En savoir plus
Plus d’infos sur le site antibesjuanlespins.com

Où dormir
. Le Royal Antibes, inauguré en 2011 en bord de mer côté Antibes, est un bel hôtel 4 étoiles de style contemporain, possédant 63 chambres, suites et appartements. Petites déjeuners très moyens. royal-antibes.com

Comment s’y rendre
En avion : l’aéroport de Nice est situé à 17km. En voiture l’autoroute A8, sortie 44. En train et en bus.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers