Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Bugey (Ain), instants saveurs de Pérouges à Ambronay

De Pérouges à Ambronay, voyage dans une région au riche patrimoine méconnu. Une balade ponctuée de belles découvertes au coeur du vignoble de Bugey.

Pérouges

Pérouges surplombe les reliefs de la Côtière, à la frontière de la Dombes et du Bugey. Cette jolie petite cité médiévale se trouve à une quarantaine de kilomètres de Lyon et Bourg-en-Bresse. Classée parmi les «Plus Beaux Villages de France», elle compte 80 habitants dans ses murs, lesquels accueillent 365 000 visiteurs par an.

Peu de commerces pourtant, rares sont les marchands du temple à profiter des nombreux touristes en haute saison. On se promène ainsi avec bonheur dans les ruelles ceinturant la place de la Halle (ou place du Tilleul en raison de son “arbre remarquable”).

cloitre de l'abbaye d'Ambronay

Ambronay se trouve à une vingtaine de kilomètres de Pérouges, en plein coeur du Bugey. Cette petite commune de 2 500 âmes coule des jours tranquilles à deux pas de la rivière l'Ain. Elle est connue pour son abbaye bénédictine fondée vers 800 par Barnard, officier de Charlemagne.

Labelissé “Centre culturel de Rencontres”, cet édifice propose toute l'année des visites et abrite une résidence d'artistes. Classé Monument Historique, il accueille chaque année (en octobre) le Festival d’Ambronay, rendez-vous incontournable de la musique baroque (www.ambronay.org).

visite du Musée des Soieries Bonnet à Jujurieux

Jujurieux, ancien village de tisserands se trouve aux pieds des montagnes du Bugey, à dix minutes en voiture d'Ambronay. Le Musée des Soieries Bonnet, musée de l’industrie de la soie, invite à un passionnant voyage, de l’élevage du ver à soie à la réalisation de l’étoffe et de l’esquisse au tissu fini. <

La maison Bonnet a fermé définitivement ses portes en 2001, après deux ans d'histoire. La fin d'une époque : l'entreprise emploiera jusqu'à 2600 employés à la mort de son fondateur en 1867, surtout des jeunes femmes de condition modeste en quête de dotes.

vignes devant le village de Montagnieu

Le Bugey est une terre de vignobles, une petite et confidentielle aire d’appellation (près de 500 ha) profitant depuis peu du nouveau label «Vignobles et Découvertes».

Les Vins de Bugey s'étendent des Alpes savoyardes à la Drôme Provençale, répartis surtout sur trois grandes zones de production. Première halte à Montagnieu, à la découverte du vignoble s'étandant autour du petit village, sur un versant plein sud le long de la rive droite du Rhône.

vignobles du Cerdon

Le secteur de Cerdon se trouve sur des fortes pentes exposées au sud, à des altitudes parfois élevées. On y produit des blancs comme le Chardonnay et ses rondeurs, la Roussette du Bugey au passé mystérieux, des rouges tels un Pinot noir tonique et un Gamay léger et parfumé.

A Mérignat, on profite d'une vue panoramique depuis le belvédère, chez Christelle Renardat-Fâche, tout en dégustant sa production de Cerdon, un pétillant peu alcoolisé, au goût fruité et à la belle robe rose.

grottes du Cerdon

Les Grottes du Cerdon se trouvent dans le pays du même nom, à une dizaine de kilomètres au nord d'Ambronay. Nichées dans un bel espace de verdure, elles sont ouvertes de début avril à début novembre (www.grotte-cerdon.com). Un petit train mène à l’entrée des grottes, où les formes laissent deviner le cheminement tumultueux des eaux pendant les grandes périodes glaciaires.

En surface, des animations préhistoriques sont proposées aux familles, permettant de d'apprendre à faire du feu, à chasser à l'aide d'un propulseur, à peindre avec des ocres, à façonner sa poterie, à fouiller le sol pour découvrir le mode de vie au néolithique. Il manque juste l'écureuil Scrat et sa noisette...

© www.oopartir.com 2017 – texte et photos Vincent de Monicault



L'Ain, une terre de tourisme

Bourg en Bresse est à la fois la capitale du département et celle de la volaille de Bresse. Une étape intéressante, au regard de l'inventaire du patrimoine de l'ancienne place forte gallo-romaine, entre sa cathédrale, son Hôtel de Ville, ses nombreuses maisons à pans de bois médiévales, son marché (le mercredi et samedi) ou encore son monastère royal de Brou aux portes de la ville. Parmi les autres destinations phare du département, on citera Chatillon-sur-Chalartonne parfois qualifiée de “petite Venise de la Dombes”, les lacs du Haut-Bugey (Genin, Nantua et Sylans), les stations des Monts Jura et de Divonne-les-Bains, l'Abbaye Notre-Dame des Dombes et la basilique d'Ars...

Maison d’Ambronay, maison d'hôtes aménagée dans une ancienne école

Où dormir
. A Pérouges, l’Ostellerie de Pérouges, une belle maison ancienne ouvrant sur la place de la Halle, disposant d'une trentaine de chambres. On peut y déguster la célèbre tarte de Pérouges dans l'une des belles salles de son restaurant. www.hostelleriedeperouges.com
. A Ambronay :
- la Maison d’Ambronay est une totale réussite ; une ancienne école datant de 1870 a été transformée en chambres d'hôtes ; on y trouve à l'étage quatre chambres spacieuses, décorées avec des meubles chinés. L'insolite s'invite dans tous les recoins, y compris dans les parties communes. La cour de récréation est devenue un espace de détente avec chaises longues et tables de jardins. (www.lamaisondambronay.fr).

château de Varambon

- le Château de Varambon, à 5km d'Ambronay, dispose de cinq chambres d'hôtes (Gîtes de France) à l'intérieur même de la demeure datant des XVIIIème et XIXème, nichée dans un beau parc avec cèdres du Liban bicentenaires et vue imprenable sur la plaine de l’Ain et les Monts du Bugey. Piscine en haute saison. Une rencontre avec un patrimoine et un propriétaire passionné par la transmission. www.chateaudevarambon.com.
- le Domaine de l’Orangerie, à Jujurieux (dix minutes en voiture d'Ambronay), est une belle maison de caractère proposant cinq agréables chambres d'hôtes (Gîtes de France). Bon confort et excellents petits déjeuners. www.domainedelorangerie.fr.


restaurant Le Panoramique

Où manger
. La Villa L à Château-Gaillard, petit coin de paradis où Line et Claude Ballan signent une cuisine de terroir avec les produits locaux au gré des saisons. www.lavillal.fr.
. Le Panoramique, restaurant situé sur un belvédère naturel au-dessus du village de Cerdon. Ses spécialités : la Potence (la Royale à la viande flambée à l'armagnac ou aux gambas flambées au whisky). www.restaurant-lepanoramique.com
. L'Auberge d’Ambronay, au pied de la célèbre Abbaye d’Ambronay, un restaurant étoilé à l’ambiance chaleureuse et au décor contemporain, tenue par Ivan Lavaux et Jérôme Busset. Cuisine élaborée à partir de produits frais selon les saisons et issus de producteurs locaux. www.aubergedelabbaye-ambronay.com

Comment s'y rendre
Compter 2h30 de Paris (gare de Lyon) à Bourg-en-Bresse

En savoir plus
Consultez les sites www.ain-tourisme.com et www.patrimoines.ain.fr


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers