L'actualité

Lascaux IV, un écrin moderne pour la Chapelle Sixtine de la Préhistoire

Le Centre International de l'Art Pariétal ou Lascaux IV a ouvert mi-décembre à Montignac, près de la célèbre grotte, dans le Périgord Noir. La scénographie moderne fait la part belle aux nouvelles technologies et apporte un nouvel éclairage aux visiteurs.
...

Pyreneo : la traversée des Pyrénées en 60 étapes

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Arcachon, la ville des quatre saisons

Arcachon, nichée dans la baie du même nom, est l’une des principales stations balnéaires historiques de la côte atlantique française

Arcachon se réduisait, jusqu’au début du XIXème siècle, à quelques cabanes de pêcheurs et de résiniers, en bordure de la «Petite Mer de Buch». Aujourd’hui la communauté d’agglomération rassemble 65 000 âmes.

En 1823, un marin breton, François Legallais, ouvre un premier établissement de bains de mer dans la Ville d’Eté, visant une clientèle aisée. Les frères Pereire lui donnent une impulsion décisive, d’abord en prolongeant la ligne de chemin de fer Bordeaux-La Teste jusqu’à Arcachon, ensuite en créant la Ville d’Hiver, un «sanatorium à ciel ouvert».

Thalassothérapie, climatothérapie, Arcachon devient une station climatique en vogue. En 1862, rues et allées sont tracées. Altesses, célébrités, grandes familles, artistes et hommes d’affaires se font construire villas néo-gothiques, chalets suisses, cottages anglais, demeures d’inspiration coloniale…

On compte aujourd’hui une centaine de «villas» classées à Arcachon, la plupart datant de la fin du XIXème siècle.

Arcachon n’en reste pas là. Ainsi, des milliers de pins ont été planté en 1977 pour stabiliser le cordon dunaire littoral. Le quartier des Abatilles, connu pour sa source Sainte Anne riche en calcium, la seule source minérale de la Gironde, est devenu résidentiel. Très récemment, le centre-ville a fait récemment l'objet d'une réhabilitation, caractérisée notamment par la création d'une nouvelle place baptisée place des marquises.


Arcachon n’en reste pas moins plébiscité aujourd’hui pour ses plages. La station balnéaire girondine est bordée en effet par une bande blanche de sept kilomètres. La plus fréquentée est bien sûr la plage du centre-ville, flanqué de restaurants, pistes cyclables et pelouses, derrière le Casino (le château Deganne) et la gare. On s’y arrête avec plaisir sur l’une des terrases de ses cafés-restaurants.

La ville compte de nombreuses autres plages, celles d’Eyrac, de Pereire, des Arbousiers - point de ralliement des véliplanchistes et des pratiquants de kitesurf – et du Moulleau, lieu idéal pour la baignade. Le vélo est un bon moyen de découvrir la région. Une piste cyclable longe la côte de la dune du Pilat jusqu’au port d’Arcachon.


En voiture il faut un quart d’heure depuis le centre-ville pour se rendre jusqu’à la dune la plus haute d’Europe, culminant à 105 mètres de haut. Côté mer, on peut monter sur une pinasse et traverser la baie d’Arcachon jusqu’au Cap Ferret. Face à Arcachon, l’île aux Oiseaux se devine à l’horizon.

Entourée de parcs à huitres, elle accueille les sternes, courlis, chevaliers gambettes, ainsi que les célèbres Cabanes Tchanquées. Les amateurs d’oenotourisme, eux, mettront le cap sur le vignoble des Graves, à 45 minutes d’Arcachon.

© oopartir.com – 2013 – texte Pierre Marka – photos PM et Arcachon Expansion


Où dormir à Arcachon

hôtel «Ville d’Hiver »

Arcachon compte 18 hôtels dont cinq 4 étoiles. On peut citer l’Arcachon Park Inn (3 étoiles) face à la mer (www.parkinn.fr/hotel-arcachon), l’Hôtel de la Plage à 100 m de la plage (www.hotelarcachon.com), ou encore l’Arcachon Plazza (4 étoiles), récente résidence hôtelière situé dans le nouveau centre d’Arcachon (www.residhome.com). L’hôtel Point France a été récemment rénové. A signaler enfin le bel hôtel «Ville d’Hiver » aménagé dans une ancienne usine de Compagnie Générale des Eaux sur les hauteurs d’Arcachon (www.hotelvilledhiver.com)

Où manger
La Co(o)rniche -restaurant revisité par le designer Philippe Stark - face à la mer et la dune du Pilat. Accueil variable.

Comment s’y rendre

Arcachon est situé à moins d’une heure de la métropole bordelaise via la N250. La ville est reliée à Paris par TGV et TER en 3h40 (trains directs en été). En 2016, avec la nouvelle ligne à grande vitesse, Arcachon ne sera plus qu’à 3h de Paris.

En savoir plus
Plus d’infos sur le site de l’office du tourisme, www.arcachon.com

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers