Agenda

G20, coup de projecteur sur la Basse-Californie

Le sommet des chefs d’Etat se déroule à Cabo San Lucas, une région touristique du Mexique encore peu connue des Français…...

Teotihuacan à Paris

Le quai Branly accueille jusqu'à fin janvier une superbe exposition sur l'ancienne cité de Teotihuacan...

La semaine de la Guadalupe en décembre

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Mexique, sur la route des villes coloniales

Les villes coloniales, la plupart situées autour de la capitale Mexico, constituent l'une des facettes les plus séduisantes du tourisme mexicain.

Querétaro

Le Mexique compte une trentaine de belles villes coloniales, dont plusieurs inscrites au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco. Ces cités pleines de charme, la plupart d'entre-elles situées autour de la capitale Mexico, constituent l'une des facettes les plus séduisantes du tourisme mexicain.

Au nord de Mexico, la première des villes que vous rencontrez, Querétaro, est aussi l'une des plus belles du Mexique. Tout y atteste de son héritage historique et religieux. Chaque église et chaque couvent orne la cité de son charme particulier. Les vieilles maisons coloniales s'enrichissent de patios, d'arches fleuries et d'élégants escaliers. On y admire des parcs bien entretenus et des places élégantes dotées de fontaines flamboyantes, notamment la Plaza principal, au cœur de la ville.

La très belle église San Francisco – et son couvent – toute proche est l'un des plus vieux bâtiments coloniaux du Mexique. Cerise sur le gâteau, cette ville étudiante très animée s'enflamme le soir au son des nombreux groupes de mariachis.

Morelia, au nord-ouest de la capitale mexicaine, n'a pas été inscrite par hasard par l'Unesco comme "site mondial artistique". La ville abrite en effet quelques merveilles architecturales. La cathédrale baroque est considérée comme l'un des édifices religieux les plus raffinés du Mexique.

Ses flèches de 60 mètres de haut dominent la grand-place bordée d'arcades. Le musée régional, situé dans un ancien monastère, rend hommage aux artistes indigènes du pays. Morelia est fière d'abriter San Nicolas, l'université la plus ancienne de toute l'Amérique.

Guanajuato

En remontant vers le nord-ouest, Guadalajara, la deuxième ville du Mexique, mérite aussi le détour. Son centre historique regorge de parcs, monuments, parterres fleuris, vieilles plazas et maisons gracieuses construites au temps où la cité était considérée comme le cœur de la riche industrie minière du pays.

Au centre de la ville, quatre places en forme de croix rassemblent les grands édifices de l'époque, sa belle cathédrale, le théâtre Degollado et l'immense Hospicio Cabañas, ancien orphelinat transformé en centre culturel.

Il faut vanter l'animation de Guadalajara. La ville possède un étonnant marché couvert, le plus grand d'Amérique latine, le "Mercado Libertad". A proximité, la Plaza des "Mariachis" résonne des rythmes endiablés des groupes de musiciens; cette musique traditionnelle n'est-elle pas née dans cette ville! Guadalajara est aussi le berceau de la "danse du chapeau" et de la "charreada". Non loin de là, on peut visiter les charmants villages de Tequila d'où est originaire la boisson.

Guanajuato, bâtie entre des collines surplombant un fleuve et un ravin, est un véritable labyrinthe de rues et d'allées serpentant à travers les collines. Des maisons peintes de couleurs vives ceinturent de magnifiques petites plazas.

Certaines rues sont si étroites que les amoureux habitant en vis-à-vis n'ont qu'à se pencher pour s'embrasser, comme dans la légende du "Callejón del Beso". De plus, les rues romantiques sont épargnées par la circulation. L'animation - le soir surtout - est ainsi assurée surtout par les mariachis.

San Miguel de Allende

Au sud de Mexico, sur la route d'Acapulco, Taxco est intimement liée au travail de l'argent. Cette ville baroque a toujours accueilli les orfèvres les plus talentueux du Mexique. Le touriste y est d'abord perçu comme un client potentiel. Taxco n'en reste pas moins une ville charmante, avec ses petites rues pavées et ses maisons construites en pente sur un massif de collines.

Au sud-est de Mexico, Puebla est connue comme la "ville des anges" en raison de la grande quantité d'églises qui se trouve dans la région. La Chapelle du Rosario, dans le temple de Santo Domingo, abrite une impressionnante quanté d'or.

Puebla est aussi appréciée pour ses maisons coloniales décorées de céramiques. Son artisanat est célèbre, de même que sa gastronomie: le "mole" - sauce qui accompagne le poulet, composée de plus de 56 ingrédients – a été inventé dans un couvent de la ville.

© oopartir 2013 - texte : Pierre Marka- © photos ONT Mexique






Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers