Agenda

Mexique : la Fête des Morts en novembre

Cette tradition mexicaine a été observée dans le pays depuis les temps préhispaniques. La Fête des Morts (Dia de Muertos) est une célébration joyeuse de plusieurs jours qui honore la vie des êtres chers aujourd’hui décédés. Des rassemblements ont lieu dans les rues, les cimetières et les places, commémorant le voyage spirituel du défunt. La saison se caractérise par des plats typiques tels que le célèbre Pain des Morts (Pan de Muertos), des festivals locaux colorés dans tous les États, des autels animés publics et privés, mais aussi par la visite des tombes des défunts.

Les cimetières s'animent alors avec des autels colorés placés sur chacune des tombes, entourées de nombreuses bougies. C'est un beau moment que vous ne pourrez vivre qu’au Mexique. La Fête des morts est une expérience vraiment complète pour les habitants et les visiteurs. Au Mexique, la mort est considérée comme faisant partie du cercle de la vie et, par conséquent, elle est célébrée. Bien que les traditions varient d'une région à l'autre, vous pourrez faire l’expérience durant toute la saison des décorations exceptionnelles et étonnantes, des saveurs riches, des senteurs alléchantes et des festivités éblouissantes transmises depuis des générations. Les rituels spécifiques et les éléments associés à cette saison en font un incontournable sur la liste des choses à faire.

Les familles créent méticuleusement des autels (altares) dans leurs maisons et leurs communautés pour offrir aux âmes défuntes leurs aliments préférés et d'autres marques d'amour et de souvenirs. Bien que la conception de chaque autel puisse varier, ils portent tous des éléments importants possédant une signification et un symbolisme spécifiques. La cempasuchil par exemple, ou fleur de souci, une fleur parfumée endémique du Mexique, connu pour sa couleur jaune vif, est utilisée pour guider les esprits morts à l'autel.

Des bougies sont également ajoutées afin que les âmes puissent trouver leur chemin, tandis que l'encens fortement parfumé est utilisé comme une offrande pour dissiper les mauvais esprits afin que le défunt puisse voyager en paix. Les photographies, ou les effets personnels du défunt. Sont aussi ajoutés des friandises et des crânes en chocolat. Enfin, on met sur les autels l'emblématique Pan de Muertos, qui trouve son origine dans l'époque préhispanique et n'est disponible que pendant cette saison. La forme du pain ressemble à un crâne avec quatre os représentant les quatre chemins du nahulli, ou univers.

Le défilé pour la Fête des Morts est également organisé depuis peu à Mexico. Le défilé traverse les rues de la ville, commençant près du monument Estela de Luz, puis passant par l'avenue Reforma et l'avenue 5 de Mayo en direction du centre-ville. Des chars grandement décorés ont défilé, accompagnés d’artistes costumés qui ont dansé sur l'emblématique place du Zocalo de Mexico. Les restaurants et les hôtels participants à la célébration ont créé leurs propres autels et festivités. Le défilé de l'an dernier a attiré plus de 250 000 spectateurs venus du monde entier, ce qui a permis un taux d’occupation hôtelier très élevé, avec presque 164 000 chambres. Cette année, durant la saison, les hôtels sont presque complets, avec pour prévision de dépasser les chiffres de l'année dernière.


Le Mexique regorge de célébrations uniques pour la Fête des Morts, permettant aux voyageurs d'expérimenter des dizaines de façons différentes ces festivités, le tout dans un seul pays.

Aguascalientes
Aguascalientes organise chaque année le « Festival des Crânes », rendant hommage à l'artiste Jose Guadalupe Posada, créateur des célèbres images de La Catrina, très étroitement liées aux célébrations de la Fête des Morts. La plupart des célébrations se déroulent sur l'île de San Marcos, où toute la ville est décorée avec des bannières colorées et des fleurs. Des concerts de l'Orchestre Symphonique d'Aguascalientes, des dégustations et des ventes d’œuvres d'art y sont aussi organisés. Le must de l'expérience à Aguascalientes est la superbe Parade de Calaveras, avec ses squelettes géants sur des chars décorés de manière fantaisiste.

Veracruz

Chiapas
Dans le Chiapas, à l'aube du 1er novembre, les gens déposent de la nourriture pour leurs proches, et les cloches de l'église de Saint-Jean sonnent ensuite pour réveiller tous les esprits afin qu'ils puissent visiter la terre. Pour apporter de la joie aux morts, les parents jouent de la musique. Cette nuit-là, les habitants allument des bougies pour illuminer le chemin que les esprits doivent emprunter pour retourner vers leur lieu de repos éternel. Guanajuato Chaque 1er Novembre, la ville de León, dans l’État de Guanajuato, organise la célèbre Parade des Catrinas, avec des personnes habillées en Catrinas sur un thème différent chaque année. De plus, les étudiants de l'Université de Guanajuato créent « El Tapete de la Muerte », de magnifiques tapis de graines et de fleurs faits à la main. La ville de San Miguel de Allende accueille le Festival de La Calaca du 1er au 5 novembre. Les visiteurs peuvent profiter de défilés, de célébrations dans les rues, d’ateliers avec des artisans, et plus encore. Oaxaca Chaque année, Oaxaca organise la « Place des Morts », où les visiteurs peuvent acheter des objets faits à la main par des artisans spécialement pour cette saison. La place est décorée avec de nombreuses couleurs, des bannières et des fleurs, et les gens peuvent goûter les saveurs d'Oaxaca : du mole local aux friandises comme les manzanitas de tejocote et nicuatole.

Querétaro
À Querétaro, les cultures indigènes ont conservé des traditions très anciennes. Par exemple, les locaux construisent des autels avec plusieurs niveaux pour honorer leurs proches disparus, avec des niveaux alternatifs couverts de tissu blanc ou noir. Sur chacun de ces niveaux, les membres de la famille placent des objets différents, par exemple une image d'un Saint que la famille honore particulièrement au premier niveau, une croix de cendres pour les âmes du purgatoire sur le second, et ainsi de suite. Le cinquième et le sixième sont réservés respectivement aux fruits et photos préférées du défunt. Le sommet de la structure entière doit avoir une arche sur le dessus, qui symbolise l'entrée dans le monde des morts. De plus, le centre historique offre généralement la possibilité d'essayer divers aliments traditionnellement offerts sur les autels des défunts.

Quintana Roo
Le peuple Maya avait de nombreuses traditions avant que les Espagnols ne conquièrent le Mexique, et quand la célébration contemporaine de la Fête des Morts fut établie, ils créèrent leur propre version : Hanal Pixán (Nourriture des Âmes). Une fois les prières pour les morts terminées dans leurs maisons, les familles invitent leurs voisins à participer à aux célébrations. Les visiteurs peuvent ainsi voir les gens défiler dans les rues de maison en maison avec des offrandes. De plus, le parc Xcaret à Cancun accueille chaque année une grande fête (Festival de Tradiciones de Vida y Muerte), rassemblant diverses communautés d'indigènes pour partager leurs versions des traditions de la Fête des Morts à travers des représentations théâtrales et des concerts.

Veracruz
L'une des plus grandes célébrations à Veracruz est le Festival Mictlán, qui dure cinq jours. Les habitants de cette région croient qu'il existe neuf niveaux à traverser dans le monde souterrain pour arriver à Mictlán, là où les dieux vivent et très peu sont autorisés à y entrer. Les familles doivent donc déposer la nourriture traditionnelle et les offrandes pour leurs proches décédés pour leur voyage. Le festival, ouvert aux locaux et aux visiteurs, accueille des spectacles musicaux, des artistes exposant leurs œuvres et des représentations théâtrales de ces voyages dans le monde souterrain.

© oopartir.com 2018


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers