Agenda

Arènes de Vérone : l'opéra à l'honneur en été

Le Palio chaque été à Sienne

La cité toscane, avec sa célèbre course de chevaux, attire les foules les 2 juillet et 16 août de chaque année....

Le Fort de Bard, lieu de culture réhabilité

Arezzo (Toscane) célèbre Piero della Francesca

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Venise, l'art de vivre entre deux eaux

Venise, une ville-musée destinée aux touristes ? Plutôt une cité unique où art de vivre et art tout court flottent dans une même atmosphère irréelle.

Impossible de jouer les blasés à Venise. On peut avoir effectué plusieurs fois le tour du monde ou s'y y être déjà rendu dix fois, la Cité des Doges suscite toujours le même éblouissement.

Souvent comparée à d'autres villes d'eau, Venise est unique. D'abord par sa taille, avec ses 160 canaux traversés par 446 ponts.

Ensuite pour la vie qui s'y déroule au quotidien, avec ses bateaux assurant le ramassage de poubelles ou la distribution de courrier. Enfin pour le charme d'une ville fragile et menacée, dont le temps fait son œuvre à en juger par le nombre de ses palais décrépis.

Le Grand Canal

La Sérénissime, ville caméléon, dévoile en outre des atours différents selon les saisons. On la découvre frileuse et mystérieuse en hiver, dans le brouillard ou sous la pluie, ou bien langoureusement méditerranéenne en été sous un soleil de plomb.

Quelque soit la saison, on tombe sous son charme lorsqu'on flâne le long des ruelles étroites bordées de palais magnifiques.

La cité palpite le jour, vivant intensément alors qu'on l'imagine d'abord comme un énorme musée à ciel ouvert. La nuit elle prend des aspects énigmatiques et ses habitants semblent se mouvoir tels des ombres fantomatiques.

Le cœur de la ville c'est bien sûr la place Saint-Marc, grand quadrilatère ceint par les arcades et les palais, son campanile, sa cathédrale Saint-Marc et son palais des Doges. On y déguste une cioccolata au célèbre café Florian tout en écoutant des airs italiens joués par un petit orchestre.

La place Saint-Marc

Engagez-vous dans la Calle Larga XXII Mars, vitrine de mode, ce qui n'empêche pas les vendeurs à la sauvette de vous proposer des sacs Vuiton, Prada ou Gucci.

Passez devant le fameux théâtre de la Fenice, réouvert fin 2004 après avoir été détruit par un incendie criminel en 1996. De l'autre côté du pont de bois de l'Academia se trouve le musée du même nom, lequel regroupe la plus importante collection de peintures vénitiennes au monde.

Ceux qui aiment les musées s'en donnent à cœur joie à Venise, à commencer par le musée Peggy Guggenheim tout proche.


Le Pont Rialto surplombe le Grand Canal

On peut aussi découvrir Venise au fil de l'eau sans se laisser mener en gondole. Empruntez les vaporetti, et notamment la ligne 1 remontant le Grand Canal. Vous admirez alors de splendides palais avant comme après le pont Rialto, le cœur géographique de Venise.

En s'éloignant un peu du centre, il est facile de découvrir une autre cité des Doges, celle des Vénitiens faisant fi des clichés et des images d'épinal. Au gré de vos pérégrinations, vous tomberez par hasard – rien de plus facile que de se perdre à Venise! - sur l'une de ces ravissantes places comme la ville en compte tant, telle le Campo Santa Margherita dans le quartier du Dorsoduro.

Venise, ce sont aussi les îles de la lagune. Des vaporetto partent régulièrement pour l'île toute proche de Murano. Celle-ci ressemble à une Venise en miniature. On s'y rend notamment pour ses célèbres verriers. Sur place, vous entrez sans difficulté dans les ateliers et admirez les souffleurs de verre en plein travail.

Des bateaux plus gros (les motonave) partent de la station San Zaccaria – toute proche de la place Saint-Marc – pour Burano, l'une des plus éloignée et non des moins charmantes des îles de la lagune, avec ses rangées de petites maisons aux couleurs vives.

L'île de Torcelo toute proche est à voir aussi pour sa très vieille cathédrale byzantine fondée en 639. Quant au Lido, il évoque surtout les plages bondées et les hôtels de luxe, dont le néo-mauresque Excelsior Palace et l'hôtel des Bains rendu célèbre par le film Mort à Venise de Visconti.

© oopartir 2011 - Texte : Vincent de Monicault ; photos : VdM et Fototeca ENIT



Palazzo Ducale

Comment s'y rendre
Air France, Alitalia et Vueling relient chaque jour Paris à Venise. Vous pouvez préférer le train de nuit qui arrive à 9h dans la cité des Doges, mais les rames ne sont plus trop confortables.

Où dormir
Le Ca'Pisani, situé dans un palais vénitien, non loin de la fondation Guggenheim, est l'hôtel design de Venise ; ses 29 chambres allient confort contemporain et lignes pures de l'Art Déco. Hôtel plus discret et simple, situé non loin de la gare ferroviaire, l'hôtel Basilea (3*) offre un bon rapport qualité-prix.

Bons plans et meilleurs prix sur Venise

Vous recherchez un vol Paris-Venise, un hotel au meilleur prix, toutes les offres voyages sont sur

Les infos pratiques

. Formalités : Carte nationale d'identité (en cours de validité) ou passeport, même périmé depuis moins de cinq ans.
. Santé Aucun vaccin obligatoire
. Monnaie : l’euro
. Indicatif téléphonique: .39
. Electricité : 220 v (fiches européennes)
. Renseignements supplémentaires sur le site de l’office du tourisme italien ; coordonnées à Paris: 23, rue de la Paix - 75002 Paris, tél : 01 42 66 03 96.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers