Agenda

Arènes de Vérone : l'opéra à l'honneur en été

Le Palio chaque été à Sienne

La cité toscane, avec sa célèbre course de chevaux, attire les foules les 2 juillet et 16 août de chaque année....

Le Fort de Bard, lieu de culture réhabilité

Arezzo (Toscane) célèbre Piero della Francesca

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Côte amalfitaine, la belle italienne

D’Amalfi à Positano, une route en corniche borde une côte d'une incomparable beauté. A quelques encablures de la côte amalfitaine, Capri et Paestum méritent aussi de courtes escapades.

Positano

La côte amalfitaine tourne le dos au golfe de Naples. Ce ruban rocheux est peut-être la plus belle côte d'Italie. Une route étroite serpente entre Salerne et Sorrente, distantes de 45 petits kilomètres! Autant dire qu'on peut parcourir cette bande littorale en une journée.

Le spectacle de cette route en corniche mérite mieux. Vignobles et vergers en terrasse, oliviers et bougainvilliers, orangers et citronniers, les flancs des falaises au relief découpé sont recouverts par une végétation colorée et exubérante. Des villes et villages pittoresques y sont accrochées aux parois. Des plages de sable gris se nichent au cœur des criques. De Naples, les trains de la Circumvesuviana partent régulièrement vers Salerne et Sorrente.

Amalfi

Ne vous attardez pas plus d'une journée à Sorrente, même s'il s'agit d'une agréable halte avant de partir à la découverte de la côte. Sur le joli petit port de Marina Grande, en contrebas, vous apprécierez l'ambiance familiale de la Taverna Azzura. N'oubliez pas que Sorrente est la capitale du limoncello, cette liqueur à base de pulpe et de zeste de citron (attention, elle titre à 35°!).

De Sorrente, les bus Sita partent à heure fixe à destination de Positano, la plus célèbre des stations balnéaires de la côte. Même pressé, il vous faudra compter, en été, avec une circulation chaotique sur cette petite route en lacet. Positano demeure une charmante cité - malheureusement très touristique en haute-saison - définie par le peintre Paul Klee comme "le seul endroit au monde conçu selon l’axe vertical et non horizontal".

Tours, visites guidées, excursions et activités en Italie, cliquez

Salerne

On peut se promener des heures dans son dédale de ruelles étroites. A chaque angle, des panoramas se découvrent sur les maisons aux couleurs vives étagées sur les flancs des collines. Au creux du ravin, la touristique via dei Mulini mène jusqu'à l'église Santa Maria Assunta, dont la coupole est recouverte de maïolique (faïence) de couleur dorée, puis jusqu'à la plage Spiaggia Grande bordée par une mer émeraude.

La côte amalfitaine doit son nom à Amalfi, charmante petite cité blottie au creux des falaises. De la Piazza Duomo, au pied de la jolie cathédrale Saint-André plantée en haut d'un escalier monumental, empruntez la voie des Moulins, agréable balade à l'intérieur des terres.

La côte compte plusieurs autres bourgades suspendues entre ciel et mer, non moins jolies et pourtant moins touristiques que Positano et Amalfi. Ravello, Praiano ou Atrani méritent même qu'on y pose ses bagages.

Ceux que le tourisme de masse rebute visiteront aussi la côte hors saison, à un moment où l'atmosphère est plus détendue et les hôtels - du moins ceux qui restent ouverts - presque vides (d'importantes réductions sont alors consenties).

musée du Papier, Amalfi

A moins d'une heure de route de la côte amalfitaine, le voyageur aura l'embarras du choix, entre la péninsule de Sorrente, les cités ensevelies de Pompéi et Herculanum, le site grec de Paestum (le plus important d'Italie continentale), les îles de Capri, Procida et Ischia.

Vous pouvez ainsi embarquer pour Capri aussi bien de Salerne (toute l'année) que de Positano et Amalfi (en haute saison). Capri, faut-il le préciser, est très touristique, même hors saison. Les visiteurs s'y pressent en nombre, y compris pour une escapade d'une journée.

Après que le funiculaire vous ait déposé sur la Piazzetta, vous descendrez spontanément la via Victor Emmanuelle flanquée de boutiques de luxe. Il faut vite s'éloigner de la "vieille ville" pour découvrir la beauté sauvage de l'île, tachée ici et là par des villas blanches accrochées aux flancs des falaises. Sur cette île, comme partout alentours, un seul conseil: éloignez-vous des sentiers battus.

© oopartir 2013 ; Texte et photos : Vincent de Monicault ; photos Enit (Paola Ghirotti, Gino Cianci)


Tours, visites guidées, excursions et activités en Italie, cliquez

On aime
Les transports en bus sur la côte fonctionne bien (sauf lorsque des éboulis provoqués par la pluie bloquent la route), sont assez bon marché et plutôt réguliers.

On aime moins
Salerne, ville loin d'être dénuée d'intérêt, est bruyante et pas vraiment sûre. On peut donc éviter d'y séjourner, d'autant que de nombreux beaux monuments ont été détruits par des bombardements pendant la seconde guerre mondiale.

Comment s'y rendre
Vous pouvez vous rendre à Naples et Salerne en train à grande vitesse (Pendolino). Air France et Alitalia assurent la desserte aérienne du sud de l'Italie.



Tours, visites guidées, excursions et activités en Italie

Des tours de villes en bus, des balades en vélo, segway, vespa ou fiat 500, des visites guidées, les entrées dans les musées et palais, des circuits et excursions à Florence et en Toscane, à Capri, Assise, Orvieto, Naples, Pompéi, sur la côte amalfitaine.., les transferts aéroports et des activités thématiques (cuisine...). découvrez toutes les offres aux prix garantis les plus bas et sans frais cachés, et réservez à l'avance pour être sûr d'avoir de la place et éviter les files d'attente, cliquez ici

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers