L'actualité

L'Elphilharmonie, un nouveau phare pour Hambourg

Cologne, hockey au pied de la cathédrale

Cologne accueille la coupe du monde de hockey sur glace en mai 2017, l'occasion d'un coup de projecteur sur cette ville historique du bord de Rhin
...

Thalys étend son réseau jusqu’à Dortmund

Thalys relie Paris aux villes de la Rhur

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Info générale

Allemagne hors Berlin


Langues officielles Allemand
Capitale Berlin
52° 31' N, 13° 25' E
Plus grande ville Berlin
Gouvernement
- Président fédéral
- Chancelier fédéral
République fédérale
Horst Köhler
Angela Merkel
Superficie
- Totale
- Eau (%)
Classé 63e
357 027 km²
2,18%
Population
- Totale (2006)
- Densité
Classé 13e
82 531 671 hab.
231 hab./km²
Indépendance
- Unification
- Création RFA
- Création RDA
- Réunification
Traité de Verdun (843)
18 janvier 1871
23 mai 1949
7 octobre 1949
3 octobre 1990
Gentilé Allemand, allemande
Monnaie Euro (EUR)
Fuseau horaire UTC +1 (été +2)
Hymne national 3e couplet de Das Lied der Deutschen
Domaine internet .de
Indicatif
téléphonique
+ 49

Introduction
L'Allemagne est membre du Conseil de l'Europe (1951), de l'OCDE, de l'Union de l'Europe Occidentale (1954), de l'OTAN (1955), de l'ONU (1973), de l'OSCE, de l'Union européenne (1958) et de la zone euro.

Population
L'Allemagne est peuplée de 82,310 millions d'habitants (au 1er janvier 2007), dont 6,780 millions d'étrangers. Avec ses 230 habitants au km², l'Allemagne est un des pays les plus densément peuplés d'Europe derrière les Pays-Bas et la Belgique.

Religions
Le nord et le centre de l'Allemagne sont majoritairement catholiques. La Bavière et la vallée du Rhin sont notamment traditionnellement catholiques. Les guerres de religions ont déchiré les Allemands au XVIIe siècle au cours de la guerre de Trente Ans. L'ex-RDA est plutôt sans confession. Enfin, l'Islam est pratiqué par la communauté turque, concentrée dans la Ruhr et à Berlin.

Economie
L'Allemagne est la première puissance économique de l'Union européenne. Elle figure au 3ème rang mondial derrière les Etats-Unis et le Japon mais devant la Chine, le Royaume-Uni et la France. Avant la mise en place de l'euro le 1er janvier 1999, l'unité monétaire allemande était le Deutsche Mark.
Le PIB (Produit Intérieur Brut) allemand s'élève à 2.907 milliards $ et le PIB par habitant est de 30.000 d'euros.
L'industrie est un secteur économique très important en Allemagne. En effet, elle emploie 33% de la population active, tout cela grâce à l'importance de la population, de sa qualification,-favorisée par un apprentissage professionnel-, et son niveau de vie élevé. L'Allemagne exporte aussi beaucoup. L'Allemagne est le premier exportateur mondial et le troisième investisseur mondial grâce aux multinationales. Les industries les plus puissantes sont l'automobile, la mécanique et la chimie.
Histoire

Même si l’allemand et le sentiment national germanique datent de plusieurs siècles, l’État allemand proprement dit ne fut créé qu’en 1871 lorsque la Confédération de l’Allemagne du Nord, alors dominée par la Prusse, et les États du sud (le grand-duché de Bade, les royaumes de Wurtemberg et Bavière) s’unirent au sein de l’Empire allemand.

L’Allemagne, qui était devenue une des puissances politiques majeures en Europe au début du XXe, s’engagea dans la Première Guerre mondiale aux côtés de l’Autriche-Hongrie (1914) et envahit la France. Après les premiers assauts, la guerre s’orienta vers une longue et lente guerre de position dans les tranchées, meurtrière d’un côté comme de l’autre. Elle prit fin en 1918, et l’empereur allemand, Kaiser Wilhelm le deuxième, du abdiquer en raison de la révolution allemande. Lors du traité de Versailles, l’Allemagne fut considérée comme responsable de la guerre et condamnée à payer de très lourdes réparations.

Le pangermanisme dévoyé en un nationalisme raciste, le ressentiment contre les conditions du traité de Versailles et les conséquences particulièrement dures de la crise économique mondiale de 1929 permirent au NSDAP (parti nazi) d’Adolf Hitler d’accéder au pouvoir en 1933. Aussitôt, Hitler élimina toute opposition et prit le contrôle absolu de l’État allemand. En 1935, l’Allemagne devint officiellement antisémite en promulguant les lois de Nuremberg. La politique d’Hitler consistant à annexer ou envahir ses voisins finit par provoquer la Seconde Guerre mondiale le 1er septembre 1939.
L’Allemagne domina le début du conflit. Elle conquit une grande partie de l’Europe, de l’URSS, de l’Afrique du Nord. Mais en 1942-1943, la guerre tourna au profit des pays alliés : le Royaume-Uni, le Canada, les États-Unis, l’URSS qui écrasèrent finalement les armées de l’Axe, envahissant notamment Berlin. Le 30 avril 1945, Adolf Hitler se suicida.
Dévastée par la guerre, l’Allemagne et Berlin furent divisées en quatre secteurs, chacun étant contrôlé par une des nations vainqueur (y compris la France). L’Allemagne fut finalement divisée en deux parties durant toute la guerre froide : la RFA (République fédérale d’Allemagne) créée le 23 mai 1949 à l’ouest et la RDA (République démocratique allemande) créée le 7 octobre 1949 à l’est. Les territoires plus à l’est furent intégrés à la Pologne et à l’URSS.
L’Allemagne de l’Ouest retrouva la croissance économique bien plus vite que l’Allemagne de l’Est. À la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, prélude à la réunification de l’Allemagne, les deux pays ne possédaient pas du tout le même niveau économique. Cette différence demeure aujourd’hui et l’Est reste plus pauvre que l’Ouest. Le coût de la réunification a entraîné d’importantes difficultés économiques pour le pays depuis les années 1990. Son unification a cependant permis d’en faire une nation politiquement incontournable au sein de l’Union européenne.



Langues officielles Allemand
Capitale Berlin
52° 31' N, 13° 25' E
Plus grande ville Berlin
Gouvernement
- Président fédéral
- Chancelier fédéral
République fédérale
Horst Köhler
Angela Merkel
Superficie
- Totale
- Eau (%)
Classé 63e
357 027 km²
2,18%
Population
- Totale (2006)
- Densité
Classé 13e
82 531 671 hab.
231 hab./km²
Indépendance
- Unification
- Création RFA
- Création RDA
- Réunification
Traité de Verdun (843)
18 janvier 1871
23 mai 1949
7 octobre 1949
3 octobre 1990
Gentilé Allemand, allemande
Monnaie Euro (EUR)
Fuseau horaire UTC +1 (été +2)
Hymne national 3e couplet de Das Lied der Deutschen
Domaine internet .de
Indicatif
téléphonique
+ 49

Introduction
L'Allemagne est membre du Conseil de l'Europe (1951), de l'OCDE, de l'Union de l'Europe Occidentale (1954), de l'OTAN (1955), de l'ONU (1973), de l'OSCE, de l'Union européenne (1958) et de la zone euro.

Population
L'Allemagne est peuplée de 82,310 millions d'habitants (au 1er janvier 2007), dont 6,780 millions d'étrangers. Avec ses 230 habitants au km², l'Allemagne est un des pays les plus densément peuplés d'Europe derrière les Pays-Bas et la Belgique.

Religions
Le nord et le centre de l'Allemagne sont majoritairement catholiques. La Bavière et la vallée du Rhin sont notamment traditionnellement catholiques. Les guerres de religions ont déchiré les Allemands au XVIIe siècle au cours de la guerre de Trente Ans. L'ex-RDA est plutôt sans confession. Enfin, l'Islam est pratiqué par la communauté turque, concentrée dans la Ruhr et à Berlin.

Economie
L'Allemagne est la première puissance économique de l'Union européenne. Elle figure au 3ème rang mondial derrière les Etats-Unis et le Japon mais devant la Chine, le Royaume-Uni et la France. Avant la mise en place de l'euro le 1er janvier 1999, l'unité monétaire allemande était le Deutsche Mark.
Le PIB (Produit Intérieur Brut) allemand s'élève à 2.907 milliards $ et le PIB par habitant est de 30.000 d'euros.
L'industrie est un secteur économique très important en Allemagne. En effet, elle emploie 33% de la population active, tout cela grâce à l'importance de la population, de sa qualification,-favorisée par un apprentissage professionnel-, et son niveau de vie élevé. L'Allemagne exporte aussi beaucoup. L'Allemagne est le premier exportateur mondial et le troisième investisseur mondial grâce aux multinationales. Les industries les plus puissantes sont l'automobile, la mécanique et la chimie.
Histoire

Même si l’allemand et le sentiment national germanique datent de plusieurs siècles, l’État allemand proprement dit ne fut créé qu’en 1871 lorsque la Confédération de l’Allemagne du Nord, alors dominée par la Prusse, et les États du sud (le grand-duché de Bade, les royaumes de Wurtemberg et Bavière) s’unirent au sein de l’Empire allemand.

L’Allemagne, qui était devenue une des puissances politiques majeures en Europe au début du XXe, s’engagea dans la Première Guerre mondiale aux côtés de l’Autriche-Hongrie (1914) et envahit la France. Après les premiers assauts, la guerre s’orienta vers une longue et lente guerre de position dans les tranchées, meurtrière d’un côté comme de l’autre. Elle prit fin en 1918, et l’empereur allemand, Kaiser Wilhelm le deuxième, du abdiquer en raison de la révolution allemande. Lors du traité de Versailles, l’Allemagne fut considérée comme responsable de la guerre et condamnée à payer de très lourdes réparations.

Le pangermanisme dévoyé en un nationalisme raciste, le ressentiment contre les conditions du traité de Versailles et les conséquences particulièrement dures de la crise économique mondiale de 1929 permirent au NSDAP (parti nazi) d’Adolf Hitler d’accéder au pouvoir en 1933. Aussitôt, Hitler élimina toute opposition et prit le contrôle absolu de l’État allemand. En 1935, l’Allemagne devint officiellement antisémite en promulguant les lois de Nuremberg. La politique d’Hitler consistant à annexer ou envahir ses voisins finit par provoquer la Seconde Guerre mondiale le 1er septembre 1939.
L’Allemagne domina le début du conflit. Elle conquit une grande partie de l’Europe, de l’URSS, de l’Afrique du Nord. Mais en 1942-1943, la guerre tourna au profit des pays alliés : le Royaume-Uni, le Canada, les États-Unis, l’URSS qui écrasèrent finalement les armées de l’Axe, envahissant notamment Berlin. Le 30 avril 1945, Adolf Hitler se suicida.
Dévastée par la guerre, l’Allemagne et Berlin furent divisées en quatre secteurs, chacun étant contrôlé par une des nations vainqueur (y compris la France). L’Allemagne fut finalement divisée en deux parties durant toute la guerre froide : la RFA (République fédérale d’Allemagne) créée le 23 mai 1949 à l’ouest et la RDA (République démocratique allemande) créée le 7 octobre 1949 à l’est. Les territoires plus à l’est furent intégrés à la Pologne et à l’URSS.
L’Allemagne de l’Ouest retrouva la croissance économique bien plus vite que l’Allemagne de l’Est. À la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, prélude à la réunification de l’Allemagne, les deux pays ne possédaient pas du tout le même niveau économique. Cette différence demeure aujourd’hui et l’Est reste plus pauvre que l’Ouest. Le coût de la réunification a entraîné d’importantes difficultés économiques pour le pays depuis les années 1990. Son unification a cependant permis d’en faire une nation politiquement incontournable au sein de l’Union européenne.


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers