L'actualité

A Anvers, la Maison du Port signée Zaha Hadid

Mons capitale européenne de la culture 2015

«Urban safari tour» dans la «laide» Charleroi

Des visites de la «ville la plus laide du monde» sont organisées à Charleroi. Les clichés sur le cité wallonne risquent pourtant d'en prendre un coups...

Namur joue la carte de la rando

Le musée Magritte à Bruxelles

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Musée Hergé, sur les traçes de Tintin

Le musée de Louvain-la-Neuve signé Christian de Portzamparc séduit les tintinophiles de tous les âges

Georges Rémi, alias Hergé, méritait bien son musée. Le père des Aventures de Tintin, de Quick et Flupke et de Jo, Zette et Jocko, né à Bruxelles, mort en 1983, fut en effet l'un des plus grands auteurs de bande-dessinée du Xxème siècle.

Le musée Hergé, inauguré en mai 2009, se trouve dans la ville universitaire de Louvain-la-Neuve, à une trentaine de kilomètres de Bruxelles (faute d'avoir pu trouver un terrain digne de l'importance du projet dans la capitale belge).

Ce beau bâtiment, à la structure géométrique originale, traversé de lumière, a été conçu par Christian de Portzamparc. L'architecte a magnifié à sa manière le monde onirique d'Hergé et les façettes de l'art du fondateur et maître de la Ligne Claire.





La musée présente - le plus souvent à hauteur d'enfant - pléthore de documents originaux (lettres, planches, photos...). Des films passionnants (interviews, participation à des émissions, activité dans son atelier) reviennent sur la vie de l'artiste.

Le travail du papa de Tintin nous apparait dans toute sa dimension créatrice. Hergé illustrateur, Hergé caricaturiste, Hergé affichiste, Hergé graphiste... on le découvre aussi sous d'autres façettes que celle de dessinateur de BD ! A l'arrivée ce musée ludique et instructif séduit aussi bien les enfants que les tintinophiles les plus avertis !

© oopartir.com 2011 - Texte : Vincent de Monicault - photos Atelier de Portzamparc


"Tintin au Congo", un procès d'intention

Hergé est accusé depuis quelques années de «racisme». Un plaignant d'origine congolaise a pris notamment une initiative étroite d'esprit, visant à faire interdire l'album "Tintin au Congo", ou à défaut à y ajouter un avertissement et à le cantonner dans les espaces adultes des librairies. Juger le contenu d'une œuvre ne vaut que si on la replace dans le contexte de l'époque où elle a été publiée. Lire en plein 21ème siècle un album de Tintin datant de 1931, demande un minimum d'honnêteté intellectuelle. D'autant qu'Hergé reconnait après-guerre avoir été "nourri des préjugés du milieu bourgeois dans lequel je vivais", décrivant les Noirs comme "de grands enfants". : il a ainsi revu «Tintin au Congo», et supprimé ou transformé des passages jugés blessants pour les Congolais.

Pratique
Le Musée Hergé est ouvert toute l'année, tous les jours, sauf les lundis et le 1er janvier, le 1er mai, les 1er et 11 novembre, ainsi que le 25 décembre ; de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h). Prix d'entrée : 9,50 € (7€ pour les familles nombreuses et les étudiants, 5€ pour les enfants de 7 à 14 ans)

En savoir
Consulter le site www.museeherge.com

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers