L'actualité

A Anvers, la Maison du Port signée Zaha Hadid

Mons capitale européenne de la culture 2015

«Urban safari tour» dans la «laide» Charleroi

Des visites de la «ville la plus laide du monde» sont organisées à Charleroi. Les clichés sur le cité wallonne risquent pourtant d'en prendre un coups...

Namur joue la carte de la rando

Le musée Magritte à Bruxelles

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Charleroi, au-delà des clichés

Charleroi surprend par sa richesse culturelle. Capitale de la bande dessinée wallonne, elle profite aussi de son héritage industriel lié à trois siècles d’histoire minière... Le Pays Noir voit désormais l'avenir en couleur...

terrasses en centre-ville

Charleroi fut au début du XXème siècle le cœur d’une région prospère dominée par le charbon et l'acier. A l'époque elle produisait une grande partie des richesses de la deuxième puissance industrielle mondiale ! Son bassin houiller était appelé Pays noir. Il est aujourd'hui abandonné.

Si la cité wallonne traîne un certain spleen et un taux de chômage élevé, elle a pourtant énormément changé ces dernières années. Les industries sidérurgique et verrière y occupent toujours une place importante, aux côtés des secteurs de l'aéronautique, de la logistique, de l'imprimerie et des biotechnologies. Charleroi est en outre un important centre d'enseignement.

site minier du Bois du Cazier

Son patrimoine industriel est valorisé sur le plan touristique. Le site minier du Bois du Cazier à Marcinelle près de Charleroi (www.leboisducazier.be), remarquablement réhabilité, permet de comprendre le fonctionnement d'un charbonnage et de suivre, pas à pas, les traces des mineurs qui y travaillaient. Une évocation historique des fonctions des bâtiments est retracée au fil d’un parcours didactique.

Comme Essen en Allemagne ou Lens dans le Nord de la France, Charleroi laisse progressivement place à un paysage d'une grande densité culturelle. Son patrimoine architectural est réel, entre son beau beffroi Art déco, ses nombreux monuments et ses belles demeures Art nouveau (dont la maison d’enfance de Magritte).

Abbaye d'Aulne

La ville belge possède de nombreux musées - dont celui de la photographie - et salles de spectacles. Dans la ville de l'éditeur Jean Dupuis, de nombreux dessinateurs de bandes dessinées y ont fait leurs armes. Un style s'ébauche sous la houlette de la célèbre école de Marcinelle. Spirou, le Marsipulami, Lucky Luke ou Boule et Bill sont nés ici et ornent désormais les ronds-points de la ville et le métro.

De nombreux sites touristiques se trouvent non loin de Charleroi, tel l’Abbaye d’Aulne, les belles ruines d’une abbaye cistercienne située sur les bords de la Sambre, à Gozée. Non loin de là se trouve Thuin, la ville haute et ses jardins suspendus. Son beffroi (1638) est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, comme celui de Charleroi.

© oopartir.com – 2012 - texte Vincent de Monicault, photos VDM et OPT/Joseph Jeanmart (terrasses)




Thuin et son beffroi

En savoir plus
Consultez les sites www.paysdecharleroi.be, www.visithainaut.be et www.belgique-tourisme.fr

Comment s’y rendre
Charleroi est desservi par le TGV Thalys. Son aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud, le deuxième du pays, est en pleine croissance. La low-cost irlandaise Ryanair y a notamment installé une base.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers