Agenda

Les Médiévales en juin à Provins

La cité médiévale invite à revivre l'ambiance des foires du Moyen-Age le week-end des 24 et 25 juin prochain. Près de 100 000 personnes sont attendus....

Saint-Germain des Neiges à Paris en novembre (vidéo)

La place Saint-Sulpice, au cœur du quartier de Saint-Germain des Près, se met à l'heure de la montagne le temps d'un week-end, proposant au public des animations, dégustations de produits, raclette, crozets......

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Jardins Albert Kahn: voyage aux portes de Paris

A Boulogne-Billancourt se trouvent des jardins créés par un véritable mécène des voyageurs, un lieu à l'image du monde, de sa beauté et de sa diversité.

Jardin japonais

Les jardins Albert Khan, aux portes de Paris, connait une nouvelle jeunesse. La construction du nouveau bâtiment, signé de l'architecte japonais, à l’emplacement des anciens commerces, va héberger les 72 000 autochromes d’Albert Kahn et le salon de thé.

Ce lieu exprime depuis un siècle la diversité du monde et des hommes qui l’habitent. On y parlait alors, à l'époque, de voyages, d’amitiés entre les peuples et de paix mondiale. Plusieurs mondes y cohabitent en effet en toute harmonie : un jardin anglais, une forêt vosgienne, et un palmarium côtoient un somptueux jardin japonais.

Cette juxtaposition peut être considérée comme l’œuvre philosophique d’un richissime banquier de son état, lequel conçut, dès 1895, la création de ces jardins. Cet homme, bien connu des marchés financiers de l’époque s’appelait Albert Kahn.

Il avait lui-même voyagé, et s’était forgé, au cours de ses périples et de ses rencontres, un idéal qu’il allait entretenir jusqu’à la fin de ses jours : le rapprochement des hommes au travers de la connaissance et des échanges, avec pour but ultime la paix universelle.

C’est sur cette utopie qu’Albert Kahn s’appuie pour créer en 1898 les «Bourses de voyages autour du monde» visant à favoriser les voyages de quelques jeunes agrégés, puis la «Société Autour du Monde» (1906).

Enfin, sous l'égide du géographe Jean Brunhes, il envoie des professionnels dans cinquante pays pour constituer les «Archives de la planète» et rapporter des images photographiques des quatre coins du monde. Il souhaitait ainsi fixer «des aspects, des pratiques et des modes de l'activité humaine dont la disparition fatale n'est plus qu'une question de temps»

Albert Kahn a ainsi constitué une collection aujourd’hui inestimable de quelques 70.000 plaques autochromes, et pas moins de 183.000 mètres de film, conservés sous forme de rushes, et dont une petite partie seulement a été montée.

Ces images, miroir du monde du début de ce siècle, oscillant entre féodalité anachronique et modernité industrielle, furent d’ailleurs projetées les dimanches après-midi par Albert Kahn, lequel conviait alors ses amis les plus proches, dont Henri Bergson et Rodin.

Les jardins d’Albert Kahn ont été façonnés dès la fin du siècle dernier par l’architecte paysagiste Achille Duchêne. De leurs 4 hectares émanent un charme incomparable du en partie au sentiment de voyager dans ce lieu d’une éclatante diversité.

Bien sûr, le «clou» de la visite reste le jardin japonais et ses trois maisons traditionnelles construites sur les consignes d’artisans nippons. «Je suis allé à deux reprises au Japon, précisait Albert Kahn en 1938, j’aime tout particulièrement ce pays et c’est pour cela que j’ai voulu transposer ici, près de ma demeure, un coin de terre japonaise».

© oopartir - 2015 - Texte : Pierre Marka


Pratique
Les jardins Albert Khan sont situés 14, rue du Port à Boulogne-Billancourt (Métro : Boulogne Pont de Saint-Cloud). Téléphone : 01 55 19 28 00

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers