Agenda

La Chine de Marc Riboud
à Cognac

Le photographe-reporter de l'Agence Magnum a parcouru la Chine de 1957 à 2011. Expo sur les Quais Hennessy à Cognac, du 16 juin au 16 octobre...

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Cognac, voyage au coeur d'un terroir

Le cognac véhicule dans le monde entier une réputation d'alcool raffiné et chic. Son vignoble est une belle découverte. Au coeur d'une région authentique et singulière, une population attachante y fait vivre les traditions multi-centenaires d'un vrai terroir.

Le pays du cognac s'étend du bassin aquitain au sud à la Rochelle au nord-ouest, et jusqu'à Angoulême à l'est. Au coeur de cette vaste région, la Grande Champagne, 1er Cru de Cognac, reconnue comme le meilleur terroir de la «liqueur des Dieux».

Sa capitale, la modeste Segonzac, veille sur un paysage où alternent plaines et douces collines, sur les coteaux desquels se tissent sagement les rangs de vignes. Une terre argilo-calcaire (comme en champagne) où murît un raisin bien particulier, l'ugni blanc.


Les grandes fermes charentaises sont disséminées dans le paysage, isolées dans les plaines  ou nichées aux creux des vallons. C'est chez elles que s'élaborent le cognac et le pineau.

Surprise, les nombreux viticulteurs de la région ont beau revendre la totalité de leur production aux grands négociants, ils n'en demeurent pas moins indépendants.

Nous voilà accueillis dans l'une d'elle, chez les Forgeron, bouilleurs de cru de père en fils. Leur maison typiquement charentaise, construite à la chaux sur un simple étage, est séparée entre d'un côté le lieu d'habitation et de l'autre la distillerie et la cave.

La vaste salle dédiée à la distillation abrite un bel alambic charentais dit «à repasse». Celui-ci transforme en deux «chauffes» le vin blanc en eau-de-vie, nous explique Francine Forgeron.

Son mari et ses fils Christophe et Pierre, eux, sont sur le pont : nous sommes en hiver et la distillerie travaille jour et nuit. A côté des cuves, des «caves» abritent les tonneaux : le cognac va reposer et vieillir dans ces fûts de chênes, à l'abri des chais, parfois pendant des dizaines d'années.

Le travail du Maître de Chai est toutefois loin d'être fini. Telle eau-de-vie sera changée de fût , telle autre de chai. Il faudra aussi procéder à la «réduction», cette délicate opération qui consiste à ajouter eau distillée ou démineralisée pour amener le cognac au volume alcoolique désiré.

On en apprendra davantage à Cognac. Au coeur de cette cité commerçante animée, les grandes maisons de négoce, certaines mondialement connues telles Hennessy, Martell, Courvoisier, Rémy-Martin ou Camus, vous ouvrent en effet leurs portes.

Les eaux de vie du cognaçais ont longtemps descendu la Charente jusqu'à la mer. Aujourd'hui, au retour des beaux jours, le paisible fleuve appartient plutôt aux pénichettes  qui remontent sagement jusqu'à Jarnac, Chateauneuf et Angoulême. Entre tourisme fluvial et oenotourisme...

© oopartir.com - 2010 ; texte : Vincent de Monicault

Ce reportage a été réalisé avec l'aimable participation de Cognac Tasting Tour. Cette agence de voyages réceptive, créée par Jean-Luc Montembault, est spécialisée dans l'oenotourisme. Une invitation à découvrir le vignoble de Grande Champagne et y rencontrer celles et ceux qui font vivre les traditions multi-centenaires de ce terroir du cognac. www.cognac-tasting-tour.fr

Tonnelleries, des techniques remarquables
Les tonnelleries artisanales sont nombreuses dans la région. La conception d'un fût relève d'une technique ancestrale qui frise la perfection. De la sélection du bois de chêne à l'assemblage des fûts, rien n'est laissé au hasard. Les planches de bois restent trois ans à l'air libre pour purger leur sève. Le travail des tonneliers commencent ensuite : façonnage, cerclage du bois, brûlage des fûts... Le résultat: un tonneau totalement hermétique, par simple travail du bois, sans utilisation de colle et de clous.

Les Mardis du Cognac

La visite du pays du cognac n'étant pas complète sans dégustation, la Maison des Viticulteurs, basée à Cognac, organise de début juin à fin septembre les «mardis du cognac» : les professionnels invitent les visiteurs, chaque mardi, à partager leurs univers et leur savoir-faire, ceci dans les différentes villes de la région. Une plaquette détaille les différentes animations. Plus d'infos sur le site www.cognacetapes.com

Comment s'y rendre
Compter 2h30 en TGV entre Paris (gare Montparnasse) et Angoulême

Où dormir
Le Relais de Saint-Preuil, demeure de caractère située au coeur du vignoble en Grande Champagne.

Où manger
. Auberge de Condé à Bassac

A voir
A Cognac le musée d'art et d'histoire et le musée des arts du cognac (musees-cognac.fr)

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers