L'actualité

Flybe ouvre la ligne Paris-Edimbourg

La compagnie low-cost britannique relie les capitales française et écossaise à compter de début novembre prochain...

Homecoming Scotland célèbre le poète Robert Burns

Marie Stuart à l'honneur à l'écran

Agenda

Les Festivals d’Edimbourg en août

Golf : l'Ecosse accueille la Ryder Cup 2014

Première destination mondiale des séjours golf, l’Ecosse possède plus de 500 parcours répartis à travers le pays...

Les Jeux des Highlands à Dunoon et ailleurs

A Braemar, quand les clans s'affrontent

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Ecosse : Edimbourg, place forte des traditions

La capitale écossaise, surplombée par son célèbre château, est une ville élégante et prospère, à découvrir pour son atmosphère, son histoire, ses musées, ses pubs...

Le château d'Edimbourg surplombe la ville

Edimbourg n'a pas connu le même destin que sa voisine Glasgow plongée la révolution industrielle. La capitale écossaise fut même son opposée sur bien des plans.

Intellectuelle, littéraire, prospère élégante, elle mise depuis longtemps sur les services, la banque, l'assurance, l'exploitation du pétrole de la mer du Nord. Sans oublier bien sûr le tourisme : la ville attire d'abord les amateurs de week-ends prolongés. Les adeptes des courts séjours y découvrent une agréable ville à taille humaine, d'un demi-million d'habitants.

Victoria Street

La cité est partagée en deux moitiés, la New Town et la Old Town. Cette dernière, construite sur une colline, est un mélange de passages médiévaux, de rues pavées, de voûtes souterraines (hantées parait-il), de vastes maisons témoignant de la grandeur géorgienne des XVIII et XIXème siècle.

Une grande artère piétonne traverse la vieille ville, le Royal Mile, reliant deux demeures royales, Holyroodhouse Palace et le château d'Edimbourg. Ce dernier, nommé aussi Rock Castle, est une forteresse imposante dominant la ville.

musée national d'Edimbourg

De ses remparts, on y saisit les dimensions limitées de la ville, entre espaces verts et le Firth of Forth – l'estuaire de la Forth – ouvrant sur la mer du Nord. Allez visiter les salles intéressantes du Queen Anne Building, la salle Jacobite, les Joyaux de la Couronne, la pierre du Destin, le mausolée dédiée aux morts de la guerre 14-18...

C'est dans la cour, face au château, que se tient tous les mois d'août le Military Tattoo, la parade des régiments de highlanders en kilt jouant de la cornemuse. Un événement organisé dans le cadre du festival estival d'Edimbourg, l'événement culturel phare en Ecosse.

Royal Mile

A deux pas du Royal Mile se trouve le National Museum of Scotland, véritable sanctuaire du patrimoine national, également un mariage des palais de la découverte et du jardin des plantes, parfait pour une escapade en famille (entrée gratuite).

Le pub en face du musée a une histoire : son nom, le Greyfriars Bobby, fut celui d'un chien devenu symbole de la fidélité en Ecosse, ayant veillé sur la tombe de son maître pendant quatorze ans ; toucher la truffe de sa statue en face du pub porte chance. Autour du château, bars et restaurants se succèdent de Victoria Street à Grassmarket.

la piétonne Rose Street

La gare de Waterley, les jardins de Princes Street et la Scottish National Gallery (entrée gratuite) - avec sa belle collection de sculptures et peintures dont de nombreux Impressionnistes - constituent la frontière entre ville ancienne et ville nouvelle.

La New Town date du XVIIIème. Ce quartier aux élégantes maisons géorgiennes est quadrillé comme une ville américaine. Plusieurs rues parrallèles la traverse, la commerçante Princes Street, la très chic George Street et la piétonne Rose Street et ses nombreux pubs.

le salon du yacht Britannia

En fin de journée, on récupère des kilomètres parcourus dans la journée devant un pint de bière.

Allez voir aussi l'ancien yacht royal "Britannia" amarrés définitivement dans le port de Leith. On y visite tous les espaces du bateau, du salon à la salle à manger en passant par les cabines.

© oopartir.com - 2015 - texte Pierre Marka - photo P.Tomkins/Visitscotland



pub Edimbourg

Comment s'y rendre
Air France et easyJet assurent plusieurs vols par semaine entre Paris-CDG et Edimbourg. Ryanair relie Paris-Beauvais à la capitale écossaise.

Où dormir
Le très chic et branché G&V – abréviation de George & Victoria - Royal Mile Hotel Edinburgh, inauguré en 2009 sous le nom de Missoni Edinburgh, est un hôtel de luxe situé rue George IV Bridge, en plein centre de la vieille-ville, à l'angle de George IV Bridge et du Royal Mile, entre le château d'Edimbourg et le National Museum of Scotland. L'hôtel, membre de la Quorvus Collection de Carlson Rezidor, est connu pour sa déco contemporaine et touches écossaises, un design intérieur inspiré de la célèbre maison de couture Missoni.

Bon à savoir
Le coût de la vie dépend beaucoup du taux de change livre-euro. D'une manière générale, l'Ecosse n'est pas une destination bon marché

En savoir plus
Consultez le site visitscotland.com/fr/edinburgh/

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers