L'actualité

Flybe ouvre la ligne Paris-Edimbourg

La compagnie low-cost britannique relie les capitales française et écossaise à compter de début novembre prochain...

Homecoming Scotland célèbre le poète Robert Burns

Marie Stuart à l'honneur à l'écran

Agenda

Les Festivals d’Edimbourg en août

Golf : l'Ecosse accueille la Ryder Cup 2014

Première destination mondiale des séjours golf, l’Ecosse possède plus de 500 parcours répartis à travers le pays...

Les Jeux des Highlands à Dunoon et ailleurs

A Braemar, quand les clans s'affrontent

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Ecosse, sur la route des Highlands

Des châteaux hantés, des landes sauvages et des lacs profonds, des kilts et des cornemuses, sans oublier le brouillard et la pluie: l'Ecosse n'a pas besoin de travailler son image…

Duart Castle, Ile de Mull

Des vieilles demeures et des châteaux hantés, des landes sauvages, des glens (vallées) et des lochs (lacs) profonds, des moutons et des vaches "Highlander" aux longs poils caractéristiques, des pubs et du whisky à gogo, sans oublier le brouillard et la pluie : les amateurs de nature sauvage, de liberté et d'authenticité s'en donnent à coeur joie en Ecosse.

Loch Lomond

A une heure de route de Glasgow, le Loch Lomond and the Trossachs National Park, le premier parc national d'Ecosse, rassemble deux sites phares, à une heure de route de l'agitation de Glasgow.

On y trouve notamment la plus grande réserve d'eau douce de Grande-Bretagne. Les Trossachs offrent aussi de superbes paysages ponctués de lacs et de collines. Un nouveau centre d'orientation, "Lomond Shores", sert de porte d'entrée au sud de ce parc, véritable havre de verdure et de tranquillité.

loch tummel

Au nord-ouest des Trossachs se trouve l'île de Mull. En remontant le loch Linnhe, la route passe par la sompteuse et triste vallée de Glencoe ; prévoyez une halte dans le nouveau centre consacré au massacre du clan "Clachan". Surgit ensuite le Ben Nevis, la plus haute montagne de Grande-Bretagne (1.348 mètres).

Un tel parcours vous mène jusqu'aux Highlands, là où les lochs abondent. Le plus connu est sans conteste le loch Ness. Si vous regrettez de ne pas voir le célèbre monstre, on vous expliquera volontiers que vous n'êtes pas là à la bonne saison.


Eilean Donan Castle dans les Highlands

Au nord du loch Ness se trouve Inverness, charmant petit port et accessoirement la capitale des Highlands. Tout est possible sur place en matière de randonnées pédestres, une promenade en famille avec des enfants ou un trek de plusieurs jours, l'occasion de découvrir des paysages grandioses.

Balmoral

La côte ouest des Highlands abrite les îles Hébrides aujourd'hui très populaires, notamment celles de Skye, Mull ou Arran. Avec leurs petits ports de pêche, leurs côtes déchiquetées, les collines brune, rousse ou blonde, la lande et les montagnes, on y admire les différents paysages de l'Ecosse sur quelques hectares.

© oopartir 2015 - Texte : Sabine Raynaud - photos BTA/P.tomkins-Visitscotland




Isle Harris, Hébrides

On aime
Ne vous laissez pas dissuader d'aller en Ecosse à cause du mauvais temps: le brouillard et la pluie semblent donner aux paysages une dimension supplémentaire. Les couleurs du ciel sont parfois extraordinaires.

On aime moins
L'Ecosse n'est pas une destination bon marché. Les hôtels sont assez chers. L'entrée dans les châteaux notamment s'avère être partout dissuasive pour les familles nombreuses. L'Ecosse n'entend pas réduire ses tarifs, préférant jouer la carte d'un tourisme de qualité et un peu élitiste. Notons toutefois que l'arrivée des compagnies aériennes "low-cost" contribue à la baisse moyenne des prix de la destination.

Viaduc de Glenfinnan


L'avis de la rédaction
L'Ecosse se vend très bien en autotour au printemps et en été, surtout des circuits préétablis car il est parfois difficile de garantir l’hébergement. L’autre produit phare de l'Ecosse, ce sont les week-ends prolongés, lesquels marchent toute l’année. Ils concernent surtout Edimbourg et de plus en plus Glasgow. En août, en raison du succès du festival d’Edimbourg, il est toutefois difficile de trouver un hébergement à moins d’une cinquantaine de kilomètres de la ville. Par ailleurs, il faut noter que l’Ecosse n’est pas une destination bon marché. Les hébergeurs tiennent compte d’une haute saison assez courte pour proposer des prix assez élevés. Les low-costs tirent toutefois les prix vers le bas».

Glen Coe

Notre site utile
Les amateurs de randonnée se rendront sur le site www.walkingwild.com (en français).

Comment s'y rendre ?
British Airways, Air France et easyJet proposent des vols sur Edimbourg au départ de Paris et de province. La compagnie française relie aussi Paris à Aberdeen trois fois par semaine. Ryanair relie Paris-Beauvais à Glasgow Prestwick.



Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers