Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Tokyo, une ville tournée vers l’avenir

Tokyo, candidate aux Jeux Olympiques de 2016, s'inscrit de plein pied dans la modernité. La capitale japonaise ne renie pas pour autant ses traditions et sa culture.

Tokyo et au loin le Mont Fuji

On imaginait un Manhattan japonais : Tokyo montre un visage tout autre. Au gré des balades dans cette ville immense, le constat s’impose : la ville est basse et les immeubles dépassent rarement les trois-quatre étages.

La Tokyo du XXIème siècle se donne plutôt rendez-vous sous la ville, dans son métro moderne desservant les banlieues lointaines

Looks improbables à Harajuku

Homme costumé avec attaché-case, femme élégante flanquée d’un sac Vuitton, écolier en uniforme et ado rebelle, les uns pianotent sur leurs téléphones portables, les autres lisent des mangas ou récupèrent des heures de bureaux à rallonge.

Ville immense, Tokyo possède un cœur de la taille de Paris. Le palais impérial et un grand espace vert en constituent un «centre vide». Ceux que fascinent les lumières de la ville mettent le cap à l’Ouest, à la découverte des quartiers de Shibuya et Shinjuku ; les enseignes lumineuses le disputent aux écrans vidéo géants, les cadres viennent s’y déstresser dans les bars et les salles de pachinko ; la jeunesse nippone y prend d’assaut magasins et restaurants.

Rockers dans le parc Yoyogi

Shibuya et Shinjuku possèdent aussi quelques petits bijoux architecturaux, à commencer par ses stades olympiques pour la première et l’impressionnante mairie de Tokyo – une double tour construite par Kenzo Tange – pour la seconde.

Entre ces deux quartiers s’étend le parc Yoyogi ; on y entre le dimanche par la porte d’Harajuku où des ados affichent par dizaine le look le plus excentrique possible ; plus loin dans le parc, des anges noirs explosent leurs santiags sur le bitume au son de Gene Vincent et Jerry Lee Lewis.

Shinjuku

Plus au sud s’égrènent des quartiers vouées au culte du shopping, des spectaculaires immeubles-boutiques signées Louis Vuiton ou Emporio Armani, sur l’élégante avenue Omotesando, à celui de Chanel sur Chuo-dori, la grande avenue de Ginza, en passant par Aoyama et Roppongi Hills.

A l’Est, Ueno constitue l’autre centre de Tokyo, avec son grand parc aux allées bordées de cerisiers, son marché couvert d’Ameyoko, ses musées. Encore plus à l’est, le quartier d’Asakusa (prononcer Asaksa) abrite le temple le plus populaire de la ville, le Senso Ji. A quelques encablures de là, vous pouvez assister à des tournois de sumo dans la belle salle du Kokujikan.

© oopartir 2014 - Texte : Michel Belenet ; photos JNTB


Excursions à Kamakura et Nikko

Nikko

Hors de Tokyo, il ne faut pas manquer les visites de deux sites majeurs : Kamakura et Nikko. A environ deux heures de la gare de Shinjuku, le site de Nikko classé par l'Unesco abrite dans une forêt dense de ravissants temples bouddhistes multicolores. Kamakura, à moins d'une heure du centre de Tokyo (ligne JR Yokosuka depuis la gare de Tokyo) est célèbre pour sa grande statut de Bouddha (connue sous le nom de Daibutsu). La ville est visitée aussi pour ses nombreux temples et sanctuaires, ainsi que pour le charme historique de son quartier ancien, en bordure de la mer.


Les sites utiles
La partie tourisme du site du Tokyo Metropolitan Governement tourism.metro.tokyo.jp (en français). A parcourir notamment le site du plus gros marché aux poissons au monde, le tsukiji-market. A visiter de 5 h à 10h le matin (sauf le dimanche)

Où se loger
L'Asia Center of Japan, bien placé dans le quartier central de Roppongi, offre un excellent rapport qualité-prix (www.asiacenter.or.jp/). Vous pouvez aussi profiter des tarifs raisonnables du «ryokan» (hôtel traditionnel où vous dormirez sur un tatamis) Ryokan Andon situé dans un autre quartier central, Asakusa (www.andon.co.jp). Vous trouverez plus d'infos sur les ryokan et autres auberges japonaises sur le site www.staytokyo.com

Tsukishima

Comment s'y rendre
Air France, Japan Air Lines et ANA assurent des vols entre la France et le Japon. De nombreuses autres compagnies desservent l'archipel avec des correspondances plus ou moins longues.

Accès à l'aéroport
L'aéroport de Narita est situé à 65 au centre de Tokyo. Un train rapide relie directement le centre-ville.

Station d'Ochanomizu

Le Japan Rail Pass
Le Japan Rail Pass est idéal pour découvrir le Japon en train, et ce à un prix très attractif car il est rapidement amorti. En plus, il est également valable sur des lignes ferroviaires parcourant Tokyo. Attention, il s'achète avant de départ. Plus d'infos sur les sites www.japanrailpass.net et jr-pass.fr


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers