Agenda

«Le Mont Athos» s’expose à Paris

Rétrospective exceptionnelle des trésors d'art byzantin de la Sainte-Montagne actuellement à Paris...

Notre sélection d'hôtels

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Macedoine, de Thessalonique au mont Olympe

De Thessalonique, la grande ville du nord de la Grèce riche d'une histoire millénaire, au mont Olympe, la montagne des Dieux, la Macédoine réserve de bonnes surprises au visiteur.

Thessalonique

Thessalonique est une ville très ancienne. Jadis trait d'union entre Rome et Constantinople, la capitale du Nord de la Grèce fut la plus grande ville byzantine du monde.

On y contemple ainsi 4 000 ans d'histoire dans son très moderne musée de la Civilisation Byzantine. Partez visiter à pied par le front de mer de la place Aristotelis à la Tour Blanche, musée retraçant l'histoire de Thessalonique. Perdez-vous ensuite dans sa vieille-ville pittoresque abritée derrière des remparts.

La cité antique de Pella, ville natale d'Alexandre le Grand, est située à trente kilomètres de Thessalonique. Les fouilles archéologiques du site ont révélé une ville centrée sur une vaste agora, dont les nombreux sanctuaires et les vastes demeures ornées de mosaïques témoignent de la prospérité.

Pella (l'atrium)

Cap le lendemain sur le mont Olympe, la montagne des Dieux - elle est considéré dans la mythologie grecque comme la résidence des douze dieux de l'Olympe. Réserve naturelle classée par l'Unesco, ce sommet massif culmine à plus de 2 900 mètres d'altitude. Son sommet est enneigé une bonne partie de l'année.

Après une heure de route depuis Thessalonique, une halte s'impose à Vergina, première capitale du Royaume de Macédoine, l'un des plus beaux sites gréco-romains du nord de la Grèce. Des fouilles ont mis à jour les tombes royales et leurs trésors mondialement connus pour représenter le soleil d'or de Macédoine.

Dion se trouve une vingtaine de kilomètres plus loin. Les ruines du parc archéologique, ancien sanctuaire des Macédoniens, s'accrochent au flanc nord du mont Olympe.

L'Olympe vue depuis le village de Litochoro

Le village de Litochoro, centre de villégiature pour randonneurs et alpinistes, est l'une des principales bases de départ pour partir en balade à pied à la découverte de la montagne mythique. Prévoyez si possible une pause déjeuner chez Gastronodromio. Les plus accros au monde héllenique peuvent même participer à la réalisation d'une oeuvre souvenir à l'Ecole de Mosaïque.

La préfecture de Pieria ne manquent pas de sites de balades entre pins, cèdres et sapins, de la forêt d'Agios Dimitrios à la vallée enneigée de l'Enipée dont les eaux dévalent la montagne, en passant par les gorges de l'Enipeas et les monastères de Livadi, d'Agia Triada et Sparmos.  

En hiver, votre route vous mènera jusqu'à Elatohori, LA station de ski du Mont Olympe, histoire de skier sous le regard bienveillant des Dieux et des Muses tout en dominant la baie de Thessalonique.

Ceux qui entreprennent l'ascension du mont Olympe devront prévoir deux jours de marche et une nuit en refuge. L'effort à fournir pour tutoyer les Dieux.

© oopartir.com 2011 - Texte : Sabine Raynaud

Comment s'y rendre
Cyprus Airways, sur sa ligne Paris-Larnaca, assure un stop à Thessalonique.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers