L'actualité

Mondial 2014 au Brésil : des Fan Fests dans 12 villes

Quai d’Orsay : prudence à Rio

Avec les violences entre gangs et police, la visite de favelas est proscrite. Et la vigilance s'impose partout à Rio...

Héliades affrète sur Salvador da Bahia cet hiver

Avec ce vol hebdomadaire Paris-Salvador da Bahia, ce tour-opérateur à l'origine spécialisé sur la Grèce continue sa diversification...

TAM supprime ses vols directs sur Bahia et Récife

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Pernambuco, le Brésil sur un air de frevo

L'Etat du Pernambuco, au nord-est du Brésil, possède un patrimoine culturel exceptionnel, une grande diversité de paysages, une population chaleureuse et une phare touristique: la superbe ville coloniale d'Olinda.

Olinda

Olinda niche à la pointe de la corne brésilienne. Au cœur du Nordeste, l'ancienne capitale du Pernambouco est peut-être le plus bel héritage colonial brésilien. La "cité aux huit collines" n'est pas classée par hasard "patrimoine historique et culturel de l'humanité" par l'Unesco.

De la terrasse de l'église de la Miséricorde, on y admire un beau point de vue sur cette bourgade bordée par une mer turquoise, à l'abri dans son écrin de verdure. Le pavé d'Olinda invite à la flânerie, avec ses maisons coloniales aux façades colorées, sagement alignées le long des petites rues étroites et pentues.

Olinda

Les couvents - notamment celui de São Antonio - et autres petites églises baroques abritent des trésors datant de l'époque portugaise. Il règne dans cette ville-musée une atmosphère bon enfant, comme en témoigne l'ambiance des bars de l'Alta da Sé.

Refuge des artistes du Pernambuco, Olinda peut compter sur son cocktail maison, le pau-de-Indio, mélange de cachaça, de racines et de poudre de guarana. Les Pernambucanos aiment aussi à manger des tapiocas sur la terrasse de la Praça da Sé, d'où l'on aperçoit au loin la crête des buildings de Recife, distante de six kilomètres.

Récife

Recife, l'actuelle capitale du Pernambouco, est une grande métropole industrieuse. Il faut prendre le temps de découvrir cette "Venise brésilienne", le long des canaux et ponts hérités de la période hollandaise. La "ville des eaux et des récifs" est l'une des plus exubérantes et attachantes du Brésil. Elle abrite aussi les vestiges d'un passé glorieux. Au cœur de la vieille ville, face à la cathédrale Sao Pedro dos Clerigos, une jolie place animée bât au rythme du frevo, la musique typique de Recife.

Les Recifenses s'y retrouvent le week-end pour boire un verre. Sur les tables s'entrechoquent les bouteilles de bière (Antartica), les verres de caïpirinha (cachaça et citron vert) et de reteteu (cachaça avec du vin et du miel). Le quartier commerçant de Saõ José vous mène au marché du même nom. Celui-ci, sous une grande halle de style Art nouveau, est l'un des plus pittoresques du Brésil. Dans le Recife Antigo, un autre "vieux" quartier restauré, ne manquez pas d'aller boire un verre rue Bom Jesus.

Il faut voir aussi les belles demeures de la rue Aurora au bord du canal du Capibaribe, la superbe chapelle Dourada, l’église Madre de Deus et la forteresse Forte das Cinco Pontas. Ne manquez pas non plus la maison de la culture et de l'artisanat (casa da cultura), installée dans les trois ailes d'une ancienne prison.

Le front de mer de Boa Viagem, comme peut l'être la plage de Copacabana à Rio, est le cœur social de la ville de Recife. Les grands hôtels, restaurants et bars se succèdent le long d'une frange de sable blond bordée de cocotiers. La vie nocturne, intense, témoigne de la joie de vivre des habitants du Pernambuco.

Cette qualité s'exprime plus particulièrement pendant la fête de sa majesté Carnaval. A Recife et Olinda, les carnavals demeurent de réelles fêtes populaires. Avec ceux de Rio et Bahia, ils constituent le quatuor de tête des meilleurs carnavals brésiliens. Celui de Recife est peut-être le plus vivant du Brésil, celui d'Olinda le plus pittoresque. Les rues de Recife sont ainsi envahies par 1,5 million de personnes, les ruelles d'Olinda par 800.000 fêtards.

Ici, on trouve toutes les variantes musicales du pays, le frevo bien sûr, ce mélange de polka revisitée par des rythmes africains, mais aussi la samba, du axé, du caboclinho et du maracatu. En été notamment, si vous voulez découvrir un autre Recife, mystique celui-là, allez assister à une toque (cérémonie publique) du xangô, rite afro-brésilien proche du candomblé bahianais.

Le Pernambuco, s'il comble l'amoureux de culture et de fête, séduit aussi l'amateur de tourisme balnéaire. Une bande de sable blanc de 180 kilomètres s'étire le long de la côte, du nord au sud de Recife.

Les plages sont superbes à Porto de Galinhas, le plus important centre touristique du littoral brésilien. Les surfeurs s'en donnent à cœur joie dans des eaux transparentes protégées par les récifs. Les bateaux ou jangadas glissent entre les immenses mangroves sauvages et les canaux d’eau douce.

L'archipel de Fernando de Noronha, paradis des plongeurs, comptent aussi parmi les beaux sites de la région. Les réserves écologiques sont impressionnantes. Le Baia dos Golfinhos est le grand aquarium naturel. Les dauphins y offrent un spectacle fantastique. Seul hic, l'archipel est situé à 500 kilomètres des côtes de Recife. Fernando de Noronha se mérite. Mais le voyage au Pernambuco n'est-il pas déjà une grande aventure…

© oopartir 2011 - Texte : Pierre Marka ; photos OT Pernambuco


On aime
La cuisine du Pernambouco fusionnne des influences africaine, indienne et européenne. Le coq à cabidela est une poule cuite dans son sang et servie avec du riz. La carne de sol - boeuf tendre - et le mao de vaca - pied de boeuf - sont deux autres plats importants de la région. Parmi les déserts, signalons le gateau bolo-de-rolo et le fromage au miel de canne à sucre.

On aime moins
Recife a accueilli de nombreux paysans sans terre. Ces derniers s'entassent dans les quartiers périphériques de la ville. Les problèmes sociaux sont énormes. La violence peut s'y exercer sous toutes ses formes. Evitez donc d'afficher des signes extérieurs de richesse, vous passerez ainsi des vacances agréables.

Le conseil de la rédaction
"Rio et Salvador da Bahia sont les deux villes qui les Français visitent le plus au Brésil. En revanche, des destinations peu courues comme Recife, Belem ou Fortaleza, correspondent davantage à une offre de circuit "à la carte". Recife se vend davantage dans le cadre d'un deuxième ou troisième voyage au Brésil. Avec les Pass aériens incluant cinq tronçons, les visiteurs privilégient Rio, Salvador, Manaus, Iguaçu et Brasilia.

Comment s'y rendre
Tap Air Portugal, principale compagnie européenne pour la desserte du Brésil, assure depuis Paris et via Lisbonne, des liaisons quotidiennes sur Recife. Pour l'hébergement, nous vous conseillons de séjourner sur le front de mer de Boa Viagem.

Bons plans et meilleurs prix sur le Pernambuco

Vous recherchez un vol, un hotel au meilleur prix, toutes les offres voyages sont sur

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers