L'actualité

Mondial 2014 au Brésil : des Fan Fests dans 12 villes

Quai d’Orsay : prudence à Rio

Avec les violences entre gangs et police, la visite de favelas est proscrite. Et la vigilance s'impose partout à Rio...

Héliades affrète sur Salvador da Bahia cet hiver

Avec ce vol hebdomadaire Paris-Salvador da Bahia, ce tour-opérateur à l'origine spécialisé sur la Grèce continue sa diversification...

TAM supprime ses vols directs sur Bahia et Récife

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Chutes d’Iguaçu, merveille au cœur de la jungle

Au cœur d’une forêt subtropicale, à la frontière de l’Argentine et du Brésil, les chutes d’Iguaçu comptent parmi les sites naturels les plus spectaculaires au monde.

Chutes d'Iguaçu côté brésilien

Elles sont situées la frontière de l'Argentine, du Brésil et du Paraguay. Merveille naturelle inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco en 1984, les chutes d'Iguaçu («Eau grande» en indien guarani, Iguazú pour les Argentins) correspondent en fait à un véritable front de 2,5 kilomètres. L'ensemble comprend 275 cascades.

Les vues sont tout aussi spectaculaires du côté brésilien qu'argentin. Les points de vue et les parcours sont toutefois plus nombreux du côté argentin, la foule moins compacte ; en empruntant le petit «train écologique» puis une longue passerelle, vous découvrirez le panorama le plus époustouflant du site, une vue plongeante sur la Garganta del Diablo Diablo (ou gorge du diable), la plus haute et spectaculaire d'entre elles.

Excursions dans la forêt subtropicale

La Garganta del Diablo côté argentin

Egalement côté argentin est plébiscitée l'«Aventura Nautica», une virée d'une quinzaine de minutes très (très) arrosée sous le premier rideau de certaines chutes à bord d'un bateau puissamment motorisé. On notera aussi que le parc est doté de nombreux espaces de restauration (décevants) et de boutiques de souvenirs.

De chaque côté de la frontière, les chutes font partie d'une réserve naturelle : le parc nationale d'Iguazú et le parc national d'Iguaçu . Ces parcs ont été ajoutés à la liste du patrimoine mondial par l'Unesco en 1984 et 1986.

De belles excursions dans la jungle vous permettent d'observer la faune et la flore typique d'une forêt subtropicale. Celle-ci tend malheureusement à se réduire un peu plus chaque année, et seul les deux parcs pourraient survivre d'ici quelques années à la déforestation.

© oopartir 2013 - Vincent de Monicault


Chutes d'Iguaçu côté argentin

Où dormir
Ceux qui ont le choix préfèreront Puerto Iguazú côté argentin. La ville, petite, agréable et tranquille, est dotée de nombreux petits hôtels. Foz de Iguaçu est en revanche une grande ville de 300 000 habitants plus animée et festive mais moins sympathique et tranquille; de plus elle est plus éloignée des chutes que Puerto Iguazú.

Comment se rendre à Iguaçu

L'aéroport international d'Iguaçu est situé côté brésilien, non loin des chutes. Les bus relient Foz de Iguaçu aux grandes villes du sud du Brésil..

Comment se rendre aux chutes

Des services réguliers de bus desservent les chutes de chaque côte de la frontière (bien s'informer sur les horaires de retour si vous vous rendez côté brésilien pour la journée).

Quand s'y rendre
Le climat de la région est subtropical, chaud et humide. Les intersaisons sont très supportables et l'hiver (juillet-août) plutôt agréable. La chaleur est éprouvante en été (novembre à février).

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers