Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Chantilly, échappée familiale entre nature et culture

Le domaine de Chantilly, aux portes de Paris, est la fois ville princière, capitale du cheval et poumon vert. A pied, à cheval ou en vélo, petits et grands partent à la découverte de son château, du parc dessiné par Le Nôtre, des Grandes Écuries, du Potager des Princes...

Les Grandes Ecuries

Le cheval est roi à Chantilly. On s'en rend d'ailleurs compte dès la sortie de la gare, laquelle fait face au champs de course.

Un vaste bâtiment (12 000 m2) s'étire le long de l'hippodrome, Les Grandes Ecuries. Un témoignage de l'importance de la vénerie pour Chantilly: ce chef d'œuvre du XVIIIème est tout entier dédié au cheval et à la chasse à courre.

Après le Grand Condé et le duc d'Aumale, un autre amoureux de Chantilly et des chevaux s'est pris de passion pour les Grandes Ecuries, Yves Bienaimé.

Ce dernier crée le Musée Vivant du Cheval, en 1982. Ainsi, les sabots des chevaux résonnent aujourd'hui encore sur les pavés des cours intérieures.

château de Chantilly

De magnifiques spectacles équestres y enchantent petits et grands dans sa coupole haute de 28 mètres, désormais sous l'égide de sa fille Sophie Renauldon Bienaimé.

A deux pas des Grandes Ecuries se trouve le château. Rasé pendant la révolution, il est reconstruit sur ses anciennes fondations par le duc d'Aumale, entre 1875 et 1885, et retrouve toute sa magnificence, mélangeant harmonieusement les styles Renaissance et néo-classique.

des jardins dessinés par Le Nôtre

Le duc d'Aumale y a vécu seul, veuf et sans descendance directe après la mort de ses sept enfants (cinq en bas âge, deux à l'adolescence).

On y visite aujourd'hui les appartements, la Chapelle et le musée Condé, lequel abrite la deuxième collection d'œuvres des écoles françaises et italiennes après le Louvre. 

Le château a connu son heure de gloire au milieu du XVIIème siècle, à l'époque du Grand Condé. Celui-ci fait appel à l'architecte Jules Hardouin-Mansart pour restaurer l'intérieur de l'édifice (son fils le sollicitera plus tard pour supprimer son caractère médiéval).

Il recourt surtout aux services d'André Le Nôtre pour les jardins, comme le fera plus tard son cousin Louis XIV à Versailles. Le chantier dure trente ans.

Le jardinier-paysagiste aménage un parc de 240 hectares avec un canal de 2,5 km, un Grand Parterre flanqué de dix vastes bassins dits Miroirs, d'autres parterres à la française et des jets d'eau, lesquels jaillissent de nouveau depuis 2009.

De fastueuses réceptions y sont alors orchestrées par François Vatel (le fameux maître d'hôtel s'y suicide pendant l'une d'elles en raison d'un retard de livraison de la pêche du jour).

maisonnettes d'aspect rustique dans le parc

A deux allées du Grand Parterre ont été construites cinq maisonnettes d'aspect rustique. On peut y déjeuner et goûter la vraie Crème Chantilly dans une ambiance conviviale.

La forêt de Chantilly (6 300 hectares gérés par l'ONF) est aujourd'hui un lieu de promenade comme de chasse à courre, un site de tourisme équestre et d'entraînement pour les chevaux. Elle n'en abrite pas moins une faune importante ; cerfs, biches, chevreuils et autres sangliers y profitent d'un havre de paix. Les promeneurs y plébiscitent notamment les Etangs de Commelles et son château de la Reine Blanche.

Le Potager des Princes

Du château de Chantilly, la rue du Connétable mène au centre-ville. Jetez un oeil sur l'église Notre-Dame, l'hôtel de Beauvais (édifié en 1540) et les maisons des officiers.

A deux pas de là se trouve le Potager des Princes. Au début des années 1990, Yves Bienaimé a acheté la Faisanderie et le parc. Grâce à de multiples recherches effectuées sur des plans des XVII au XIXe siècles, il leur a redonné des perspectives disparues au fil du temps.

Yves Bienaimé devant le spectacles de
Guignol du Potager des Princes

Avec sa symphonie de vingt cinq jardins, le Potager des Princes est un lieu idéal pour une promenade.

De nombreuses animations pour les enfants le transforme tout au long de la journée en parc enchanté, avec ses spectacles de Guignol, ses concerts de poules et ses courses de lapins dans un «lapinodrome».

Terminez votre escapade par une halte au Pavillon de Manse, au bord de la rivière Nonette, à un jet de pierre du potager.

Machines hydrauliques du Pavillon de Manse

La découverte du "moulin" est passionnante. On y visite la salle de la machine en bois du Prince de Condé (1680) alimentant les jets d'eau du parc de Chantilly, la salle des machines hydrauliques (toujours en mouvement) du duc d'Aumale (1846-1876) ou encore la blanchisserie du château (1890).

Le Pavillon de Manse est un témoin unique de l'évolution de la science et de la technique du XVIIè siècle à nos jours, à même de ravir petits et grands.

© oopartir.com - 2011 - Texte et photos Vincent de Monicault


Les carrières à Saint Maximin

carrières de Saint Maximin

Les carrières de Saint Maximin s'ouvrent au tourisme. Une Maison de la Pierre du Sud de l'Oise vient d'y être inaugurée à l'entrée des carrières, dans ce village situé à 3,5 km de Chantilly.

Un nouveau circuit de visite comprend une carrière à ciel ouvert et une carrière souterraine, laquelle fût tour à tour site d'extraction, champignonnière et refuge pour les habitants pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Extraite depuis l'époque gallo-romaine, la pierre de calcaire de Saint Maximin a été massivement exploitée pour construire Paris à partir du XVIIème siècle ; elle a permis de bâtir les thermes de Cluny, les Invalides, le Palais Bourbon ou encore la Place de la Concorde. Aujourd'hui utilisée pour la restauration des monuments, la fameuse pierre de taille s'expose aux yeux des visiteurs, du détachement des blocs à leurs transformations.

Comment aller à Chantilly

En vingt minutes en train depuis Paris (gare du Nord) en TER ou en RER (ligne D)

Où dormir
Le Logis de France "La Nonette" à Orry-La-Ville, établissement familial de bon confort, un peu excentré.

Où manger
Le restaurant "Le Hameau", halte gourmande dans le parc de Chantilly ; son propriétaire, Jean-Michel Duda, propose au dessert de déguster son onctueuse crème Chantilly.

En savoir plus
Consultez les sites oisetourisme.com, www.chantilly-tourisme.com, www.domainedechantilly.com et www.potagerdesprinces.com

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers