Agenda

Jongmyo Daeje début mai
à Séoul

Le rituel de la célèbre cérémonie confucéenne témoigne de la vitalité de la tradition en Corée...

Les JO d'hiver de 2018 à Pyeongchang

Notre sélection d'hôtels

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Corée, l'étoile montante de l'Orient extrême

Etat prospère, le pays du matin calme reste fidèle à sa culture multimillénaire. Son patrimoine traduit son riche passé, comme en témoignent les sites les plus célèbres du sud de la Corée, de Gyengju à Andong.


 

Séoul

Parfois si proche, souvent si différente. Telle pourrait être la perception de la Corée du Sud  Surtout lorsqu'on tente d'en saisir la réalité à travers des films coréens ayant le mieux marché en France (Les locataires, Ivre de femmes et de peintures, Printemps Eté Automne Hiver...).

Porte d'entrée du pays, Séoul n'a plus grand chose à voir avec la petite cité provinciale du milieu du siècle dernier (lire notre article Séoul ou les multiples visages de la Corée).

Le Pays du Matin Calme justifie davantage son surnom dès qu'on quitte la capitale, aujourd'hui une métropole dynamique et animée. A peine sorti de Séoul et vous voilà parcourant un pays vallonné et  verdoyant.

Cloche Emille (Gyengju)

Première étape après cinq heures de route environ (2h par le TGV local KTX) : la ville de Gyengju inscrite aujourd'hui sur la liste du patrimoine mondial. L'ancienne capitale du royaume du Shilla Unifié (de 676 à 935 de notre ère) demeure une étape incontournable. Son parc abritant les tumuli des souverains de Silla, et son musée national de Gyeongju connu notamment pour sa cloche Emille.

On peut en revanche éviter la visite du Shilla Millennium Park, vaste parc à thème tournant autour de l'histoire et de la culture de la période Silla (VII au Xème siècle), avec ses reconstitutions de villages et de maisons anciennes.

Grotte de Seokgur-am (Gyengju)

A une quinzaine de kilomètres de Gyengju, sur les flancs de la colline Tohamsan, la grotte de Seokgur-am abrite, parmi un panthéon de divinités, un Bouddha géant assis sous une magnifique voûte de granit. Ce mystérieux sanctuaire est l'œuvre du roi Hyongdok qui régna sur le royaume de Silla au VIIIème siècle.

Bulguk-sa (Gyengju)

Non loin de Seokgur-am se trouve un autre site coréen majeur, le temple du Pays de Bouddha ou Bulguk-sa. Inscrit lui aussi au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, ce site constitue probablement l'apogée esthétique de l'art bouddhique.

Ce superbe ensemble de jardins se niche au pied d'une montagne. Les bâtiments de bois et de pagodes sont surmontés par des toits aux tuiles grises et aux ailes courbées, Edifié au VIIIème siècle de notre ère et magnifiquement réhabilité il y a une quarantaine d'années, il symbolise "le pays de Bouddha".

Yangdong Village

De Gyengju, il faut une demi-heure de route pour se rendre au Yangdong Village, classé lui aussi au patrimoine mondial par l'Unesco (en 2010), avec ses maisons deux fois centenaires (deux d'entre-elles ont 400 ans).


temple d'Haeinsa

Cap ensuite sur le centre du pay et la grande ville de Daegu. Un téléphérique mène au sommet du mont Apsan (600m), au coeur du parc du même nom, d'où l'on profite depuis une plateteforme d'une vue panoramique sur cette métropole de 3,5 millions d'habitants. La ville est agréable avec son centre piétonnier vivant et animé ; les restaurants y foisonnent, dont certains de style traditionnel.

Temple de Haein-sa

Haein-sa, le plus célèbre temple du pays, se situe à environ 50 km de Daegu. Le temple de l'Ecrit et des Livres abrite les 81 253 tablettes de bois ayant servis à l'impression de l'ensemble le plus complet de manuscrits bouddhistes d'Extrême-Orient (le Tripitaka Koreana). Ces écrits, parfaitement conservés, rapportent les règles de la vie monastique, les discours de Bouddha et des commentaires de moines savants.


Busan Cinema Center

Votre route vous mène plus au sud jusqu'à Busan, la seconde ville de Corée du Sud (3,6 millions d'habitants). La grande métropole du sud est le cinquième port mondial. Elle est aussi la capitale du cinéma coréen. Le très moderne Busan Cinema Center mérite le coup d'oeil pour l'architecture du bâtiment ; il est doté de trois salles de cinémas, d'une salle de spectacle et d'un restaurant coréen.

Nurimaru APEC House

Les visites ne manquent pas à Busan, entre le marché aux poissons, la belle et grande plage de sable de Haeundae, la nouvelle marina Bay 101 Yacht Club ou encore le parc voisin de Dongbaek Park abritant la Nurimaru APEC House, batiment rond en forme pavillon traditionnel coréen (“jeongja”), inauguré en 2005 pour un sommet des chefs d'Etats de la région Asie-Pacifique.

Haedong Yonggungsa Temple

Côté activités, on citera les spectacles de danse et musique traditionnelle dans le théâtre du Haendae Grand Hotel, la balade en catamaran dans la baie de Busan ou encore l'excursion jusqu'au Haedong Yonggungsa Temple, situé à 30 mn en voiture du centre de Busan, en bord de mer.




Hahoe (Andong)

Cap ensuite sur Andong, agréable ville située à l'Est de la Corée, une base  idéale pour rayonner dans la région. Les amateurs d'authenticité tombent notamment sous le charme d'Hahoe. Ce village, situé à 25 kilomètres à l'ouest d'Andong, est célèbre pour ses nombreuses maisons vieilles de 350 à 450 ans, certaines modestes avec leurs toits de chaume, d'autres - celles des nobles -plus cossues avec leurs toits de tuiles évasés.


Ecole confucéenne Dosan-seowan (Andong)

Autre site incontournable de la région, à 27 kilomètres au nord-est d'Andong, Dosan-seowan. L'école confucéenne de la Montagne édifiante est une succession de beaux bâtiments nichés dans un ravissant cadre verdoyant, en face d'une rivière ouvrant sur une vaste plaine. Un voyage spirituel dans  un lieu hors du temps. Magique.

© oopartir - 2016 - texte : Vincent de Monicault ; photos VDM et OT Corée




Hanbok la tenue traditionnelle

Le ski et la plage aussi
Au centre du pays, les amateurs de ski peuvent dévaler les pentes de la station de ski de Muju, la plus grande en Corée. Le pays ne manque pas non plus de belles plages. Au sud du pays, à une heure de vol de Séoul, Cheju est connue comme l'île des lunes de miel, avec son climat agréable en été et ses hôtels de luxe.


A la découverte du peuple coréen

Tout au long de la route, on finit par mieux cerner la mentalité des coréens. Le pays se caractérise par une rare liberté de culte, avec une population partagée entre bouddhistes et chrétiens (protestants pour la plupart). Une société imprégné par la tradition et l'esprit du confucianisme, lequel marque profondément les structures sociales.

La hiérarchie sociale, le respect des personnes âgées et des ancêtres, ont ainsi beaucoup d'importance en Corée. La tradition est très présente dans la vie quotidienne. Le magnifique costume traditionnel, le hanbok, se porte encore les jours de fête. La population vit toujours dans des Ondol, des chambres traditionnelles à multiples fonctions.

C'est à même le sol qu'on dort, qu'on s'assoit pour manger - une cuisine d'une étonnante variété - ou pour boire le thé (y compris dans le cadre du rite du thé toujours pratiqué). Pour connaître cette autre facette de la Corée, il faut donc être invité. Ce qui tombe bien dans ce pays où la population cumule gentillesse et sens de l'hospitalité.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers