Agenda

Prague ou la magie de Noël

Festival : Ostrava fête la musique en juillet

Colours of Ostrava est le plus grand festival de musique international de République tchèque...

Cesky Krumlov et Litomysl à l'honneur

Notre sélection d'hôtels

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Ostrava, du nouveau à l’Est de la Tchéquie

Ostrava est l’une des bonnes surprises de la République tchèque. Cette ancienne cité industrielle a réaménagé son bassin sidérurgique en site touristique. La capitale de la Moravie du Nord mise aussi sur son activité culturelle, sa vie nocturne, ses balades sur les reliefs alentours.

Vue sur Ostrava depuis le sommet de la tour du nouvel Hôtel de Ville

C’est peu de dire qu’Ostrava est mal connue en France. La troisième ville de République tchèque se situe entre Moravie et Silésie, à dix et cinquante kilomètres des frontières polonaise et slovaque. Cette ville industrielle a connu son âge d’or aux XIX et XXème siècle. Ses mines de charbon en firent l’un des grands bassins sidérurgiques d’Europe centrale.

le nouvel hôtel de Ville

Aujourd’hui, Ostrava coule des jours paisibles au confluent des rivières Lucina et Ostrawitza (Ostravice). Le meilleur endroit pour saisir la réalité de la ville est sans conteste le sommet de la tour du "nouvel" (1930) Hôtel de Ville, sur une plateforme s’élevant à 73 mètres. On y découvre une cité de 300 000 habitants, à taille humaine, qu'on visite à pied.

la Place Masaryk

La Place Masaryk, le cœur de la ville, est une vaste et belle place bordée d’immeubles pour la plupart construit dans le style art déco. On y trouve aussi le musée d’Ostrava, aménagé dans l’un de ses plus vieux monuments, l’ancienne mairie ; y sont exposés quelques maîtres de la peinture tels Dürer, Cranach, Aachen et Hollar.

la Maison des Arts ou «Dum Umeni»

Un autre musée tout proche, la Maison des Arts ou «Dum Umeni», édifice fonctionnaliste datant de 1926, abrite des œuvres modernes d’artistes tchèques et russes. Ne manquez pas non plus la cathédrale-basilique du Divin-Sauveur, de style néo-Renaissance.

rue Stodolní

Le soir, mettez le cap sur la rue Stodolní. Les pubs, clubs et restaurants abondent dans cette artère piétonne, «l’endroit qui ne dort jamais ». Des gogo-danseuses en tenues légères se déhanchent débout sur les bars ; l’ambiance est bon enfant, loin du monde des peep-shows et des péripatéticiennes de Pigalle.


Tours, visites guidées, excursions et activités en République tchèque, cliquez ici

le site sidérurgique de Vítkovice aménagé en site touristique

A la sortie d’Ostrava se trouve Vítkovice, un immense site industriel de mines et hauts fourneaux, réhabilités et transformés aujourd’hui en lieu touristique à vocation ludo-éducative.

un hall présente le monde de la technique de manière ludique

Un funiculaire mène au sommet d’un des hauts fourneaux du site. Un parcours permet ensuite de découvrir tout le processus de création de l’acier… Un vaste hall dévoile le monde des sciences et des techniques de manière ludique, un vrai petit palais de la découverte pour petits et grands.

le parc minier de Landek

Autre lieu incontournable, le parc Landek (www.landekpark.cz). Le plus grand musée de la mine de République tchèque est situé en proche périphérie d’Ostrava. Un itinéraire permet de suivre le parcours authentique d’un mineur, des vestiaires à sa galerie, accompagné par d’anciennes gueules noires.


le golf Lipiny à Karvina

On trouve de nombreux autres centres d’intérêt près de la frontière polonaise, à moins de 30 km à l’Est d’Ostrava. On peut ainsi visiter des bunkers militaires datant de la seconde guerre mondiale, complètement réhabilités. A Karvina, le golf Lipiny (18 trous) a été construit en lieu et place d’une ancienne ville minière.

l’église penchée de Saint-Pierre d’Alcantara

Toujours à Karvina, l’église Saint-Pierre d’Alcantara, construit en 1736 dans un style baroque, est connue comme la Tour de Pise d’Europe de l’Est. Le sol sous l’église s’est affaissé de 32 mètres au fil des années, en raison de l’abondante activité minière passée dans ses environs ; l'édifice est inclinée de 6,8 degrés...

Tours, visites guidées, excursions et activités en République tchèque, cliquez ici

les chalets de Pustevny

Au sud d’Ostrava se trouve la partie tchèque de la longue bande montagneuse des Beskides (Beskydy en tchèque) appartenant aux Carpates. Un télésiège mène jusqu’aux Pustevny («les ermitages»), culminant à 1018 m, un site touristique très populaire depuis la moitié du XIXème. On y trouve de jolis chalets typiques, colorés, dont le restaurant Mam?nka.

église du mont Radhoš

L’endroit se prête aux activités sportives en été comme en hiver. C’est surtout un lieu de balade, et d’abord vers l’église en bois du mont Radhoš?, également lieu de pèlerinage avec ses statues des apôtres Cyril et Méthode. De Pustevny, on peut redescendre à pied (un peu long) ou louer une grosse trottinette (marrant).

En bas de la colline de Pustevny se trouve le Village de Wallachian et sa «petite ville en bois», le plus ancien musée en pleine nature d’Europe centrale (www.vmp.cz/en), invitant à découvrir les habitations traditionnelles moraviennes de la fin du XIXème et début du XXème siècle. Avec en prime l'observation d'artisans à l'oeuvre, tels qu'ils travaillaient autrefois.

© oopartir.com – 2013 – texte Vincent de Monicault, photos VDM et Stefan Spic (Czech Tourism)


Où dormir à Ostrava et dans ses environs

le Miura Hotel

. A Ostrava, l’hôtel Mercure Ostrava Center (4 étoiles) est un bel établissement de style contemporain, situé en plein centre-ville. Excellent confort, bonne restauration. www.mercure.com
. Le Miura Hotel (4 étoiles) est un superbe établissement ultra-contemporain situé sur les premiers contreforts des Beskides, à deux pas de ?eladna. Ce design hôtel possède 43 grandes chambres, un restaurant et un bar, et surtout un magnifique spa ouvrant sur l’extérieur, un lieu exceptionnel pour se relaxer. L’établissement s’inscrit aussi dans un vaste ensemble golfique de 36 trous (The Old Course, The New Course). www.miura.cz/en

Où boire un verre à Ostrava

la brasserie Pikard

. Le Elektra J&T Banka Café, dans le centre d’Ostrava, a récemment rouvert avec une cure de jouvence, tout en conservant une partie de son style art déco. Ce café, le premier de la ville, fut longtemps le repaire des politiques et artistes. www.jtbankacafe.cz
. La brasserie Pikard, faisant partie du château Zabreh Ostrava, a retrouvé depuis peu son lustre d’antan. Il possède un hall de la bière, un restaurant, quelques chambres d’hôtels. www.zamek-zabreh.cz

Comment se rendre à Ostrava

Ostrava est reliée trois fois par semaine à Paris (Roissy T3) par la compagnie Smartwings







En savoir plus sur Ostrava

Consultez les sites www.ostrava.cz et www.czechtourism.com/fr/home

Tours, visites guidées, excursions et activités en République tchèque

Des tours de villes en bus et visites guidées, le Prague City Pass, survol en avion, promenades en vélo et segway, croisières sur la Vltava, excursions à Karlovy Vary, Cesky Krumlov et Dresde, transferts aéroports et autres activités thématiques (gastronomie, bière, fantôme, usine de verre, histoire du communisme...), découvrez toutes les offres aux prix garantis les plus bas et sans frais cachés, et réservez à l'avance pour être sûr d'avoir de la place et éviter les files d'attente, cliquez ici

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers