Partagez sur FacebookImprimez cet article

Info générale

Venezuela

Le Venezuela est un pays de brassages ethniques et de vigoureux contrastes qui agissent sur les gens. Tel qu'un sourire dessiné sur sa géographie, que le continent aurait offert à la mer des Caraïbes depuis toujours éprouvé, voilà les grands traits qui préfigurent le Venezuela.

"Terre de Grâce" qui groupe des savanes, des forêts, des fleuves, des îles, le Venezuela manifeste surtout la vie. Une terre où demeurent encore les esprits ancestraux des fleuves et des cacades. Une terre où l'Europe, l'Afrique et l'Amérique se sont brassées pour donner un métissage qui peuple et qui se déplace sur les grandes avenues des villes et sur les voies rurales.

Le Venezuela se trouve sur la côte nord de l'Amérique du Sud, là où le continent rejoint la mer des Caraïbes. Ses multiples paysages ainsi que la luxuriante diversité de sa faune et de sa flore, font du Venezuela un pays unique. S'étalant sur 916.445 kilomètres carrés, le pays vous offre ses côtes de fin sable blanc aux eaux cristallines, ses zones arides, ses plaines magnifiques d'un très grand intérêt pour les naturalistes, ses chaînes montagneuses dont le plus beau représentant est la Cordillère des Andes, ses très anciens plateaux, les tépuyes, qui se dressent au milieu de l'épaisse forêt verte.

Au Venezuela vous trouverez encore: La chute d'eau la plus haute du monde: Le Saut de l'Ange. Le plus grand lac d'Amérique du sud: Le lac de Maracaïbo. Le troisième fleuve d'Amérique du Sud: l'Orénoque. Le téléphérique le plus haut et plus long du monde: le téléphérique de Mérida. Les plateaux les plus anciens de la planète: le Massif de Guayana.


Géographie

Le Venezuela est situé au nord de l'Amérique du Sud. Il est bordé, au Nord, par la mer des Caraïbes, au Nord-Est par l'Océan Atlantique ; au Sud-Ouest par la Colombie et au Sud-Est par le Brésil.

Le pays s'étend sur une superficie de 916.490 km². Le territoire vénézuélien peut être divisé en plusieurs régions physiques :

- Le littoral
- Les Andes
- La région du Lac de Maracaibo
- Les Plaines
- La Grande Savane


Climat
Le climat est tropical sur la plus grande partie du territoire. La température dépend directement de l'altitude, elle est en moyenne de 27°C. La saison des pluies s'étend de mai à novembre. Les zones les plus pluvieuses se trouvent au sud du Lac de Maracaibo, en Guayane et dans l'état Amazonas. Les régions les plus sèches sont la côte de Falcon, les plaines de Guárico, Lara, Anzoategui, Monagas et l'Ile de Margarita.

Population
La population vénézuélienne est de 26 millions d'habitants. C'est une population jeune et urbaine: 65 % de la population vénézuélienne a moins de 30 ans et elle concentrée à 90 % dans les zones urbaines.

Langue
La langue officielle du pays est l'espagnol.

Chronologie Historique
- 12 Octobre 1498 : Découverte du Venezuela par Christophe Colomb. Amerigo Vespucci lui donna ce nom car les petites maisons sur pilotis, construites par les amérindiens, lui faisaient penser à Venise, d'où Venezuela ou «la petite Venise ».
- 19 Avril 1810 : Le Venezuela déclare son indépendance vis-à-vis de l'Espagne.
- 5 Juillet 1811 : Signature de l'Acte d'Indépendance.
- 1819 : Création de la Grande Colombie, une nation composée de la Colombie, de l'Équateur et du Venezuela, suivant le rêve de Simón Bolívar, « El Libertador ».
- 1830 : le Venezuela se sépare de la Grande Colombie. La jeune République livre d'innombrables batailles pour survivre en tant que nation indépendante.
- 1936 : Instauration d'un régime démocratique. Plusieurs « caudillos » se succèdent au pouvoir.
- 1958 : Fin du régime. Depuis, le pays vit en démocratie. Jusqu'en 1993 deux partis politiques se sont succédé au pouvoir : AD (Acción Democrática) et COPEI (Comité de Organización Política Electoral Independiente).
- 1992 : Sous le deuxième mandat présidentiel de M. Carlos Andrés Pérez, l'armée vénézuélienne, dirigée par le Lieutenant Colonel Hugo Chávez Frías, essaie, sans succès, de prendre le pouvoir par Coup d'État.

- 1993 : Election de M. Rafael Caldera à la présidence de la République avec l'appui d'un nouveau parti politique formé par une coalition de plus de 19 formations. Mise en examen et emprisonnement de l'ancien président, M. Carlos Andrés Pérez.
- 1994 : Crise Financière au Venezuela : fuite de capitaux, nationalisation des banques, contrôle des changes.
- 1999 : M. Hugo Chávez Frías est élu Président de la République. Depuis, le nouveau gouvernement entreprend alors une série de réformes politiques, économiques et sociales afin de stabiliser et améliorer la situation du pays.
- Juillet 2000 : Début officiel de la V république avec les Élections Présidentielle, Législative, Régionale et Municipale pour désigner les nouveaux pouvoirs instaurés par la nouvelle Constitution Nationale de décembre 1999. Ces élections générales consacrent le succès de l'équipe dirigeante,  Hugo Chavez est réélu mais le pays est profondément divisé.
- Août 2004 : La majorité des vénézuéliens (58,25% des voix) s'est prononcée contre la révocation du chef de l'Etat, réclamée par l'opposition.
- Août 2005 : les résultats des élections régionales et municipales ont donné la victoire aux candidats aux postes de gouverneurs départementaux et à ceux candidats aux municipalités alliés au président Hugo Chávez Frías en gagnant 21 des 23 états que comptent le Venezuela ainsi que la municipalité métropolitaine de Caracas.
- Décembre 2005 : à l'issue des élections législatives, le Mouvement de la cinquième république, parti du chef de l'État, a gagné 114 sièges, les autres ayant été remportés par les autres formations politiques qui l'ont soutenu (167 sièges de l'Assemblée nationale). L'opposition, hostiles aux réformes constitutionnelles visant à renforcer le pouvoir du gouvernement Chavez, a boycotté les élections législatives. Elle contrôlait 79 sièges dans le Parlement sortant. Le scrutin a cependant été marqué par un taux de participation de 25 %.
- Décembre 2006 : le président Hugo Chavez est réélu à la tête du gouvernement dans une victoire écrasante avec un score de 61% des votes.
- Décembre 2010 : Le Parlement vénézuélien voté une loi accordant au chef de l'Etat des pouvoirs exceptionnels pendant 18 mois.
- L'opposition occupe à partir du début janvier 2011 67 des 165 sièges de la nouvelle Assemblée. Mais Hugo Chavez entend gouverner par décret et s'enfonce dans une gouvernance autocratique

Régime Politique
Après la chute de la dictature du Général Perez Jiménez en 1958, le Venezuela jouit d'un régime démocratique solide, le plus ancien de l'Amérique Latine. Mais la conception du pouvoir d'Hugo Chavez oriente le Vénézuela vers un régime autocratique.

Les principaux partis politiques sont :
PPT (Patria para Todos)
MVR (Movimiento Quinta República)
MAS (Movimiento al Socialismo)
AD (Acción Democrática)
COPEI (Comité de Organización Política Electoral Independiente).

Division Administrative
Le Venezuela est une République Fédérale composée de 23 états, un District Fédéral (où se situe la capitale, Caracas) et 72 Dépendances Fédérales (composées d'îles).

Principales villes
Caracas (Capital) : 4,5 millions d'habitants
Maracaibo : 2 millions
Valencia : 1.7 millions
Maracay : 1.1 million

Économie
Au début du siècle, l'économie du Venezuela était pour l'essentiel agricole, les principaux produits d'exportation étant le café et le cacao.

En 1917 eut lieu la découverte des premiers gisements de pétrole, qui devint en peu de temps la principale ressource du pays et le premier produit d'exportation, encore aujourd'hui le pétrole représente 25% du PIB, 44% des revenus fiscaux et 71% du total des exportations.

Les importantes ressources dégagées par l'industrie pétrolière ont incité l'État à prendre le contrôle de cette richesse en 1975 en créant la compagnie nationale Petroleos de Venezuela SA (PDVSA).

Cependant, depuis quelques années diverses mesures ont été prises pour favoriser la diversification de la production, en particulier industrielle, afin de diversifier également les exportations vénézuéliennes sur les marchés mondiaux.

Le Venezuela occupe la quatrième place au niveau de l'économie de l'Amérique Latine avec un PIB de l'ordre de 100 milliards de dollars (fin 2004), derrière le Mexique (650 Mds), le Brésil (571 Mds) et l'Argentine (152 Mds).


Tourisme
Le Venezuela se profile comme une des destinations touristiques les plus prometteuses dans la région des Caraïbes avec un grand potentiel de développement. En effet, la diversité géographique du pays lui confère de nombreux attraits naturels dont les principaux atouts sont constitués par la côte Caraïbe, le massif guyanais et sa forêt amazonienne, les Llanos, les Andes et les parcs nationaux, sans oublier la richesse culturelle présente dans de nombreuses manifestations culturelles, artistiques et intellectuelles. Le pays possède également une bonne infrastructure de services.

Le Venezuela est un des pays d'Amérique du Sud qui comporte un des plus grands nombres de parcs nationaux, véritables royaumes de la nature. Cette multitude de paysages et la diversité des écosystèmes permettent d'abriter sur son territoire une grande variété d'espèces animales et de plantes dont plusieurs espèces endémiques.

Le Venezuela se définit comme un pays à destination multiple pour les passionnés d'aventure et de grands espaces préservés. Ainsi le visiteur a le choix entre le tourisme vert, d'aventure, balnéaire, ethnique, d'affaire et peut également pratiquer de nombreux sports parmi lesquels on trouve :

La plongée sous-marine pour sa flore et sa faune aquatique.
Sports nautiques : planche à voile, kite surf, surf, kayak , ski-nautique principalement sur l'île de Margarita, rafting dans les états Amazonas, Bolívar, Mérida, Miranda et Sucre, croisières à Los Roques.
Randonnées, alpinisme dans les Andes.
Trekking dans la région de Guyane.
VTT, parapente et deltaplane dans la région de Mérida.
Spéléologie dans l'état de Monagas.
Pêche en mer et en rivière.


RENSEIGNEMENTS PRATIQUES GENERALES

FORMALITES

Dans le cas d'un séjour touristique d'une durée de 90 jours maximum, les ressortissants de la Communauté Européenne et d'Amérique du Nord peuvent entrer au Venezuela munis d'un passeport valable au moins 6 mois après la date d'entrée et d'une carte de tourisme « Tarjeta de Ingreso », délivrée dans l'avion.

Si vous allez entrer ou sortir du Venezuela par terre ou par mer ou y rester plus de 90 jours ou si vous désirez entrer au Venezuela avec un statut autre que celui de touriste (entrepreneur ou étudiant) vous devez vous rendre au Service Consulaire de l'Ambassade du Venezuela de votre pays de résidence avant votre voyage pour remplir les formalités nécessaires au type de visa correspondant. Veuillez noter que les formalités prennent en moyenne 8 jours ouvrables ; nous vous recommandons donc de vous présenter au Consulat bien avant votre date de départ.

Important. Au vu des dernières lois vénézuéliennes sur la protection des enfants mineurs, les enfants des ressortissants vénézuéliens et étrangers voyageant non accompagnés ou avec un seul de leur parent doivent impérativement justifier d'une autorisation parentale de sortie du territoire vénézuélien. Celle-ci est gratuite et délivrée par le Service Consulaire sous une huitaine de jours.

INFORMATIONS DIVERSES

Décalage horaire : -6 heures en été et -5 heures en hiver par rapport à la France métropolitaine.

Monnaie : La monnaie nationale est le Bolivar (Bs.). Prenez plutôt des dollars que des Euros (bien que ces derniers soient également changés dans les banques et maisons de change) et sachez que votre carte de crédit (VISA, Master Card et American Express) sera acceptée partout en paiement. Ne comptez pas sur les distributeurs d'espèces. Taux de change : 1$ (2.150 Bs.), 1 € (2.500 Bs.).

Douane : N'emportez ni fleurs ni fruits car ils sont interdits à l'importation.

Courant : Le courant est de 110 Volts-60 Hz dans tout le pays. Les prises de courant étant de modèle américain, il faut prévoir un adaptateur.

Taxes : Prévoyez environ
• Entre 30 et 40 US$ pour l'aéroport international au retour et 2 US$ pour les vols intérieurs
• 13 US$ pour l'entrée au Parc national de Canaima et 15 US$ pour Los Roques

Santé : Aucun vaccin n'est obligatoire. Cependant, en cas de voyage en Amazonie, Los Llanos ou La Grande Savane, la vaccination contre la fièvre jaune et un traitement contre le paludisme sont recommandés. Pour tout renseignement, contacter l'Institut Pasteur 01 45 68 80 00 ou le Centre de vaccinations internationales d'Air France 01 43 17 22 00, ou consultez votre médecin généraliste.

Indicatifs téléphoniques : (00 58)
Caracas : 212
Porlamar(Margarita) : 295
Maracaibo : 261
Mérida : 274
Puerto La Cruz : 281
Cumaná : 293
Pour avoir les indicatifs de toutes les autres régions du Venezuela allez sur le site web www.infoguia.net (les Pages Jaunes vénézuéliennes sur Internet). Les numéros de téléphone commençant par 414 ou 416 correspondent à des numéros de portable.

Ce site sera également très utile dans vos recherches d'adresses - si vous cherchez une liste de tous les hôtels à Mérida, par exemple, ou tous les restaurants à Caracas.

Téléphonie mobile : réseau GSM 900. Opérateurs : Digitel (Site internet : http://www.digitel.com.ve.), Digicel et Infonet. Couverture limitée aux environs de Caracas. Fax : disponible dans les grands hôtels.

Internet/E-mail : fournisseurs d'accès : CantvNet (Site internet : http://www.cantv.net.), Internet Venezuela (Site internet : http://www.internet.ve.) et Compuserve Venezuela. Utilisation du courrier électronique possible dans des cybercafés dans la majorité des grandes villes.


Quelques conseils généraux de sécurité

Les voyages sont déconseillés dans plusieurs régions de ce pays :
Zones frontalières avec la Colombie
Une femme voyageant seule dans ce pays ne devrait pas rencontrer de problèmes.
Bien sûr, un minimum de prudence s'impose; par exemple, évitez de vous promener toute seule dans des endroits mal éclairés la nuit.

Il est bien évident qu'il ne faut pas trop tenter des gens vivant dans des conditions précaires, en étalant trop fortement son statut de touriste aisé. En ville avant tout, et en particulier dans les grandes villes, il vous faudra apprendre à être discret, en rangeant bijoux ou montres coûteuses, et d'une manière générale en évitant de tenter de bien plus pauvres que vous (sacoche à la taille un peu trop gonflée par exemple, ou portefeuille bien épais que vous sortez pour payer un commerçant).

Si vous sortez le soir, utilisez des taxis qui vous déposeront à la porte des établissements

Prenez l'habitude d'avoir un œil sur votre voiture si elle est chargée, et évitez le camping (vous pourrez toutefois camper sans aucun problème en Grande Savane, et sur l'archipel de Los Roques).

A l'aéroport international de Caracas (Maiquetía) :

Il convient notamment de redoubler de vigilance au moment du choix du taxi nos compatriotes sont invités à privilégier le recours aux véhicules "Ford Explorer" noirs aux vitres teintées portant sur leurs portières le logo jaune "Anfitriones de Venezuela" stationnés devant les aérogares. En toute hypothèse, il est fortement recommandé de ne pas donner suite aux offres des individus qui, dès le hall de l'aéroport, se proposent "d'aider" les touristes en les conduisant vers d'autres véhicules.

• Il est très fortement recommandé à toute personne de ne jamais résister à une agression à main armée ;
• De limiter les déplacements nocturnes ;
• De ne pas porter des objets de valeur (bijoux, appareils photo, etc.) trahissant leur condition de touriste ;
• D'être toujours porteurs de leurs documents d'identité ;
• En cas d'arrestation, de demander immédiatement à contacter l'Ambassade ;
• En raison de la multiplication des cas de vol de véhicule avec kidnapping temporaire, évitez de conduire à Caracas ;
• De ne recourir qu'à des taxis dûment identifiés et disposant de plaques d'immatriculation jaunes, preuve d'avoir la licence de taxi légale.


ADRESSES UTILES

Ambassade et Consulat de France au Venezuela :
Calle Madrid con Avenida Trinidad, Las Mercedes, Caracas 1060 Tél : (00 58 212) 993 66 66 Fax : (00 58 212) 993 34 83 / 993 44 91

BUREAUX DE CHANGE
Il est recommandé de changer les euros ou dollars directement dans un bureau de change qui vous remettra un reçu que vous devez garder afin de pouvoir changer les bolivars que vous n'aurez pas utilisé à votre sortie du territoire. Bien préciser au moment du change ou vous devez effectuer l'opération inverse en quittant le Venezuela. Il est possible de changer votre argent à l'arrivée à l'aéroport même,

GUIDES TOURISTIQUES SUR LE VENEZUELA
Le Petit Futé, Lonely Planet (en Anglais), Footprint Gallimard, Ulysse, Guide Arthaud, Guides Manufacture, Grand Guide Gallimard, 1995


Le Venezuela est un pays de brassages ethniques et de vigoureux contrastes qui agissent sur les gens. Tel qu'un sourire dessiné sur sa géographie, que le continent aurait offert à la mer des Caraïbes depuis toujours éprouvé, voilà les grands traits qui préfigurent le Venezuela.

"Terre de Grâce" qui groupe des savanes, des forêts, des fleuves, des îles, le Venezuela manifeste surtout la vie. Une terre où demeurent encore les esprits ancestraux des fleuves et des cacades. Une terre où l'Europe, l'Afrique et l'Amérique se sont brassées pour donner un métissage qui peuple et qui se déplace sur les grandes avenues des villes et sur les voies rurales.

Le Venezuela se trouve sur la côte nord de l'Amérique du Sud, là où le continent rejoint la mer des Caraïbes. Ses multiples paysages ainsi que la luxuriante diversité de sa faune et de sa flore, font du Venezuela un pays unique. S'étalant sur 916.445 kilomètres carrés, le pays vous offre ses côtes de fin sable blanc aux eaux cristallines, ses zones arides, ses plaines magnifiques d'un très grand intérêt pour les naturalistes, ses chaînes montagneuses dont le plus beau représentant est la Cordillère des Andes, ses très anciens plateaux, les tépuyes, qui se dressent au milieu de l'épaisse forêt verte.

Au Venezuela vous trouverez encore: La chute d'eau la plus haute du monde: Le Saut de l'Ange. Le plus grand lac d'Amérique du sud: Le lac de Maracaïbo. Le troisième fleuve d'Amérique du Sud: l'Orénoque. Le téléphérique le plus haut et plus long du monde: le téléphérique de Mérida. Les plateaux les plus anciens de la planète: le Massif de Guayana.


Géographie

Le Venezuela est situé au nord de l'Amérique du Sud. Il est bordé, au Nord, par la mer des Caraïbes, au Nord-Est par l'Océan Atlantique ; au Sud-Ouest par la Colombie et au Sud-Est par le Brésil.

Le pays s'étend sur une superficie de 916.490 km². Le territoire vénézuélien peut être divisé en plusieurs régions physiques :

- Le littoral
- Les Andes
- La région du Lac de Maracaibo
- Les Plaines
- La Grande Savane


Climat
Le climat est tropical sur la plus grande partie du territoire. La température dépend directement de l'altitude, elle est en moyenne de 27°C. La saison des pluies s'étend de mai à novembre. Les zones les plus pluvieuses se trouvent au sud du Lac de Maracaibo, en Guayane et dans l'état Amazonas. Les régions les plus sèches sont la côte de Falcon, les plaines de Guárico, Lara, Anzoategui, Monagas et l'Ile de Margarita.

Population
La population vénézuélienne est de 26 millions d'habitants. C'est une population jeune et urbaine: 65 % de la population vénézuélienne a moins de 30 ans et elle concentrée à 90 % dans les zones urbaines.

Langue
La langue officielle du pays est l'espagnol.

Chronologie Historique
- 12 Octobre 1498 : Découverte du Venezuela par Christophe Colomb. Amerigo Vespucci lui donna ce nom car les petites maisons sur pilotis, construites par les amérindiens, lui faisaient penser à Venise, d'où Venezuela ou «la petite Venise ».
- 19 Avril 1810 : Le Venezuela déclare son indépendance vis-à-vis de l'Espagne.
- 5 Juillet 1811 : Signature de l'Acte d'Indépendance.
- 1819 : Création de la Grande Colombie, une nation composée de la Colombie, de l'Équateur et du Venezuela, suivant le rêve de Simón Bolívar, « El Libertador ».
- 1830 : le Venezuela se sépare de la Grande Colombie. La jeune République livre d'innombrables batailles pour survivre en tant que nation indépendante.
- 1936 : Instauration d'un régime démocratique. Plusieurs « caudillos » se succèdent au pouvoir.
- 1958 : Fin du régime. Depuis, le pays vit en démocratie. Jusqu'en 1993 deux partis politiques se sont succédé au pouvoir : AD (Acción Democrática) et COPEI (Comité de Organización Política Electoral Independiente).
- 1992 : Sous le deuxième mandat présidentiel de M. Carlos Andrés Pérez, l'armée vénézuélienne, dirigée par le Lieutenant Colonel Hugo Chávez Frías, essaie, sans succès, de prendre le pouvoir par Coup d'État.

En 1917 eut lieu la découverte des premiers gisements de pétrole, qui devint en peu de temps la principale ressource du pays et le premier produit d'exportation, encore aujourd'hui le pétrole représente 25% du PIB, 44% des revenus fiscaux et 71% du total des exportations.

Les importantes ressources dégagées par l'industrie pétrolière ont incité l'État à prendre le contrôle de cette richesse en 1975 en créant la compagnie nationale Petroleos de Venezuela SA (PDVSA).

Cependant, depuis quelques années diverses mesures ont été prises pour favoriser la diversification de la production, en particulier industrielle, afin de diversifier également les exportations vénézuéliennes sur les marchés mondiaux.

Le Venezuela occupe la quatrième place au niveau de l'économie de l'Amérique Latine avec un PIB de l'ordre de 100 milliards de dollars (fin 2004), derrière le Mexique (650 Mds), le Brésil (571 Mds) et l'Argentine (152 Mds).


Tourisme
Le Venezuela se profile comme une des destinations touristiques les plus prometteuses dans la région des Caraïbes avec un grand potentiel de développement. En effet, la diversité géographique du pays lui confère de nombreux attraits naturels dont les principaux atouts sont constitués par la côte Caraïbe, le massif guyanais et sa forêt amazonienne, les Llanos, les Andes et les parcs nationaux, sans oublier la richesse culturelle présente dans de nombreuses manifestations culturelles, artistiques et intellectuelles. Le pays possède également une bonne infrastructure de services.

Le Venezuela est un des pays d'Amérique du Sud qui comporte un des plus grands nombres de parcs nationaux, véritables royaumes de la nature. Cette multitude de paysages et la diversité des écosystèmes permettent d'abriter sur son territoire une grande variété d'espèces animales et de plantes dont plusieurs espèces endémiques.

Le Venezuela se définit comme un pays à destination multiple pour les passionnés d'aventure et de grands espaces préservés. Ainsi le visiteur a le choix entre le tourisme vert, d'aventure, balnéaire, ethnique, d'affaire et peut également pratiquer de nombreux sports parmi lesquels on trouve :

La plongée sous-marine pour sa flore et sa faune aquatique.
Sports nautiques : planche à voile, kite surf, surf, kayak , ski-nautique principalement sur l'île de Margarita, rafting dans les états Amazonas, Bolívar, Mérida, Miranda et Sucre, croisières à Los Roques.
Randonnées, alpinisme dans les Andes.
Trekking dans la région de Guyane.
VTT, parapente et deltaplane dans la région de Mérida.
Spéléologie dans l'état de Monagas.
Pêche en mer et en rivière.


RENSEIGNEMENTS PRATIQUES GENERALES

FORMALITES

Dans le cas d'un séjour touristique d'une durée de 90 jours maximum, les ressortissants de la Communauté Européenne et d'Amérique du Nord peuvent entrer au Venezuela munis d'un passeport valable au moins 6 mois après la date d'entrée et d'une carte de tourisme « Tarjeta de Ingreso », délivrée dans l'avion.

Si vous allez entrer ou sortir du Venezuela par terre ou par mer ou y rester plus de 90 jours ou si vous désirez entrer au Venezuela avec un statut autre que celui de touriste (entrepreneur ou étudiant) vous devez vous rendre au Service Consulaire de l'Ambassade du Venezuela de votre pays de résidence avant votre voyage pour remplir les formalités nécessaires au type de visa correspondant. Veuillez noter que les formalités prennent en moyenne 8 jours ouvrables ; nous vous recommandons donc de vous présenter au Consulat bien avant votre date de départ.

Important. Au vu des dernières lois vénézuéliennes sur la protection des enfants mineurs, les enfants des ressortissants vénézuéliens et étrangers voyageant non accompagnés ou avec un seul de leur parent doivent impérativement justifier d'une autorisation parentale de sortie du territoire vénézuélien. Celle-ci est gratuite et délivrée par le Service Consulaire sous une huitaine de jours.

INFORMATIONS DIVERSES

Décalage horaire : -6 heures en été et -5 heures en hiver par rapport à la France métropolitaine.

Monnaie : La monnaie nationale est le Bolivar (Bs.). Prenez plutôt des dollars que des Euros (bien que ces derniers soient également changés dans les banques et maisons de change) et sachez que votre carte de crédit (VISA, Master Card et American Express) sera acceptée partout en paiement. Ne comptez pas sur les distributeurs d'espèces. Taux de change : 1$ (2.150 Bs.), 1 € (2.500 Bs.).

Douane : N'emportez ni fleurs ni fruits car ils sont interdits à l'importation.

Courant : Le courant est de 110 Volts-60 Hz dans tout le pays. Les prises de courant étant de modèle américain, il faut prévoir un adaptateur.

Taxes : Prévoyez environ
• Entre 30 et 40 US$ pour l'aéroport international au retour et 2 US$ pour les vols intérieurs
• 13 US$ pour l'entrée au Parc national de Canaima et 15 US$ pour Los Roques

Santé : Aucun vaccin n'est obligatoire. Cependant, en cas de voyage en Amazonie, Los Llanos ou La Grande Savane, la vaccination contre la fièvre jaune et un traitement contre le paludisme sont recommandés. Pour tout renseignement, contacter l'Institut Pasteur 01 45 68 80 00 ou le Centre de vaccinations internationales d'Air France 01 43 17 22 00, ou consultez votre médecin généraliste.

Indicatifs téléphoniques : (00 58)
Caracas : 212
Porlamar(Margarita) : 295
Maracaibo : 261
Mérida : 274
Puerto La Cruz : 281
Cumaná : 293
Pour avoir les indicatifs de toutes les autres régions du Venezuela allez sur le site web www.infoguia.net (les Pages Jaunes vénézuéliennes sur Internet). Les numéros de téléphone commençant par 414 ou 416 correspondent à des numéros de portable.

Ce site sera également très utile dans vos recherches d'adresses - si vous cherchez une liste de tous les hôtels à Mérida, par exemple, ou tous les restaurants à Caracas.

Téléphonie mobile : réseau GSM 900. Opérateurs : Digitel (Site internet : http://www.digitel.com.ve.), Digicel et Infonet. Couverture limitée aux environs de Caracas. Fax : disponible dans les grands hôtels.

Internet/E-mail : fournisseurs d'accès : CantvNet (Site internet : http://www.cantv.net.), Internet Venezuela (Site internet : http://www.internet.ve.) et Compuserve Venezuela. Utilisation du courrier électronique possible dans des cybercafés dans la majorité des grandes villes.


Quelques conseils généraux de sécurité

Les voyages sont déconseillés dans plusieurs régions de ce pays :
Zones frontalières avec la Colombie
Une femme voyageant seule dans ce pays ne devrait pas rencontrer de problèmes.
Bien sûr, un minimum de prudence s'impose; par exemple, évitez de vous promener toute seule dans des endroits mal éclairés la nuit.

Il est bien évident qu'il ne faut pas trop tenter des gens vivant dans des conditions précaires, en étalant trop fortement son statut de touriste aisé. En ville avant tout, et en particulier dans les grandes villes, il vous faudra apprendre à être discret, en rangeant bijoux ou montres coûteuses, et d'une manière générale en évitant de tenter de bien plus pauvres que vous (sacoche à la taille un peu trop gonflée par exemple, ou portefeuille bien épais que vous sortez pour payer un commerçant).

Si vous sortez le soir, utilisez des taxis qui vous déposeront à la porte des établissements

Prenez l'habitude d'avoir un œil sur votre voiture si elle est chargée, et évitez le camping (vous pourrez toutefois camper sans aucun problème en Grande Savane, et sur l'archipel de Los Roques).

A l'aéroport international de Caracas (Maiquetía) :

Il convient notamment de redoubler de vigilance au moment du choix du taxi nos compatriotes sont invités à privilégier le recours aux véhicules "Ford Explorer" noirs aux vitres teintées portant sur leurs portières le logo jaune "Anfitriones de Venezuela" stationnés devant les aérogares. En toute hypothèse, il est fortement recommandé de ne pas donner suite aux offres des individus qui, dès le hall de l'aéroport, se proposent "d'aider" les touristes en les conduisant vers d'autres véhicules.

• Il est très fortement recommandé à toute personne de ne jamais résister à une agression à main armée ;
• De limiter les déplacements nocturnes ;
• De ne pas porter des objets de valeur (bijoux, appareils photo, etc.) trahissant leur condition de touriste ;
• D'être toujours porteurs de leurs documents d'identité ;
• En cas d'arrestation, de demander immédiatement à contacter l'Ambassade ;
• En raison de la multiplication des cas de vol de véhicule avec kidnapping temporaire, évitez de conduire à Caracas ;
• De ne recourir qu'à des taxis dûment identifiés et disposant de plaques d'immatriculation jaunes, preuve d'avoir la licence de taxi légale.


ADRESSES UTILES

Ambassade et Consulat de France au Venezuela :
Calle Madrid con Avenida Trinidad, Las Mercedes, Caracas 1060 Tél : (00 58 212) 993 66 66 Fax : (00 58 212) 993 34 83 / 993 44 91

BUREAUX DE CHANGE
Il est recommandé de changer les euros ou dollars directement dans un bureau de change qui vous remettra un reçu que vous devez garder afin de pouvoir changer les bolivars que vous n'aurez pas utilisé à votre sortie du territoire. Bien préciser au moment du change ou vous devez effectuer l'opération inverse en quittant le Venezuela. Il est possible de changer votre argent à l'arrivée à l'aéroport même,

GUIDES TOURISTIQUES SUR LE VENEZUELA
Le Petit Futé, Lonely Planet (en Anglais), Footprint Gallimard, Ulysse, Guide Arthaud, Guides Manufacture, Grand Guide Gallimard, 1995


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers