Les actualités

Fin des voyages touristiques à bord de l’ISS

30/03/2009

Charles Simonyi, l'un des fondateurs de Microsoft, fut le sixième touriste dans l'espace. Il avait payé 25 M$ en 2007 pour un vol de 12 jours à bord de la station spatiale internationale (ISS). Il a décidé de remettre le couvert pour un vol similaire, ayant décollé de Baïkonour la semaine dernière, payé 35M$ celui-là. Il s'agit très probablement du dernier ou de l'avant-dernier touriste à embarquer à bord de l'ISS, en raison du nombre accru de missions de «professionnels» dans les prochaines années.

A l'heure des grands débats sur l'environnement et sur les revenus inconsidérés des grands dirigeants, on peut s'interroger sur l'avenir à court terme du tourisme spatial. Le tour-opérateur Voyageurs du Monde aurait semble-t-il mis en stand-by son offre articulée autour des futurs vols suborbitaux, dont les premiers sont prévus à l'horizon 2010-2013, conçus par des voyagistes très spécialisés tels SpaceAdventure, Virgin Galactic et EADS Astrium (lire aussi notre article « Le tourisme spatial sur le pas de tir».




Novi Sad, capitale européenne de la culture 2022

A Oslo, ouverture du musée national de Norvège

La low-cost Play va relier Paris à l'Islande cet été

Obernai lance son opération Partageons nos coups de coeur

Au Château du Clos Lucé, l'oeuvre de Vinci en virtuel

Un Parc Ghibli ouvrira en 2022 au Japon

Martinique : la Montagne Pelée bientôt au patrimoine de l’Unesco ?

2020, la pire année de l’histoire du tourisme

Le Fort l'Ecluse, un bel exemple de réalité augmentée

SATA reliera Paris CDG aux Açores en juin 2021

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers