L'actualité

Sénégal : les Français doivent se procurer un visa

Ce visa de 50 euros par personne sera exigé à l'entrée au Sénégal dès le 1er juillet prochain...

Sénégal : le lac Rose en danger

Une pétition invite à protéger le lac menacé par de puissants intérêts fonciers. Le reportage vidéo de Jean-Louis Corgier sur cet écosystème étonnant, l’un des trésors du Sénégal...

Sénégal Airlines décolle

La compagnie sénégalaise démarre son activité avec des vols régionaux sur la sous-région de l'ouest africain...

XL Airways relie Paris à la Casamance

La compagnie aérienne française dessert cet hiver le Cap Skirring, au sud du Sénégal.
...

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Quand le Bou el Mogdad sillonne le fleuve Sénégal

Le Bou el Mogdad, un ancien cargo des années 50 basé à Saint-Louis, vogue sur le fleuve Sénégal, entre mangroves, plages de sable blanc et palmeraies, ponctuant son itinéraire de haltes dans les anciens comptoirs.

L'ancien cargo des années 50 vogue au rythme du fleuve Sénégal et de ses anciens comptoirs coloniaux, entourés de mangroves, de plages de sable blanc et de palmeraies, s'arrêtant parfois dans des villages où la curiosité des habitants le dispute à la chaleur de l'accueil. Ce bateau blanc, c'est le Bou el Mogdad, un navire à taille humaine, idéal pour une telle croisière. A la barre Patrice Janssens  (croisières Pasteels), l'un des passionnés à la tête de cette aventure. 

Depuis Saint-Louis, l'ancien comptoir aujourd'hui classé au patrimoine mondial par l'Unesco, vous voilà à bord du navire comprenant 27 cabines à deux lits (superposés ou bas), toutes sur le pont, au confort rustique mais coquet, avec placard de rangement et lavabo. Côté restauration, la qualité et la variété des plats surprend: cela va de la viande de zébu rôti au méchoui en passant par d'excellentes recettes africaines de poissons et légumes.

Saint Louis

Les activités sont variées. Cela va de la baignade dans le fleuve ou l'océan, de la planche à voile à la pratique de différentes pêches: à la palangrotte, au lancer et à la traîne.

Les amateurs de farniente plébiscitent le solarium et les siestes dans les hamacs. Le soir, les passagers optent pour des jeux de société, d'autres pour une virée en boite. Le Bou remonte lentement jusqu'à Podor, Dana et Bakel. Les oiseaux migrateurs - dont des milliers de pélicans - se donnent rendez-vous dans le Djoudj. Les ruines des anciens comptoirs français succèdent aux paysages de savane. Aucun touriste alentours. Vous êtes sous l'emprise du fleuve. Le charme ne se rompra plus.

© oopartir 2010 - Texte: Pierre Marka


Pratique

Le Bou el Mogdad est revendu par le voyagiste Chemins de Sable (www.cheminsdesable.com)

Bons plans et meilleurs prix sur le Sénégal
Vous recherchez un vol, un hotel au meilleur prix, toutes les offres voyages sont sur

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers