Les actualités

Ryanair prête à faire voler ses passagers debout

07/07/2009

Récemment encore, Ryanair annonçait réfléchir au paiement de l'accès aux toilettes à bord de ses appareils. Un projet finalement abandonné, Boeing ayant déclaré ne pas être en mesure de construire un système adapté. La compagnie irlandaise avait récidivé quelques semaines plus tard avec son projet de "tax fat" visant à faire payer un supplément aux passagers en surpoids.

Le transporteur à bas coûts se lance-t-il dans une nouvelle provocation, réalise-t-il un nouveau coup de pub ou envisage-t-il réellement de faire voyager ses passagers debout pour réduire ses coûts ? Son patron Michael O'Leary, déclarant s'inspirer du projet de la compagnie chinoise Spring, vient d'annoncer qu'il discutait avec le constructeur Boeing la possibilité d'installer des supports permettant à quelques passagers de voyager debout.

Ce projet encore à «un stade de développement très précoce» selon le porte-parole de la compagnie, concernerait une douzaine de passagers assis à la verticale sur une sorte de tabouret, munis de ceinture de sécurité. Si Boeing validait techniquement le projet, encore faudrait-il que la compagnie obtienne le feu vert des autorités irlandaises. Le voyage en avion comme on prend le bus n'est pas encore pour demain.

Ouibus devient BlaBlaBus

Rijeka capitale européenne de la Culture 2020

Atlantic Airways ouvre un vol direct Paris-îles Féroé

La Réunion : bientôt une nouvelle Route du Littoral

L'aéroport d'Orly change de dimension

Le Musée National du Qatar ouvre fin mars à Doha

Matera capitale européenne de la Culture en 2019

Bahrein : plus grand parc à thème sous-marin au monde

Bus : la nouvelle carte de France

Le festival Partir Autrement en juin à Paris

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers