Notre sélection d'hôtels

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Qatar, naissance d'une destination touristique

Le riche Qatar est baigné par les eaux turquoises du golfe Persique. Ce petit pays désertique, grand comme la Corse, investit aujourd'hui massivement dans le tourisme et la culture

boutre devant le Musée des arts islamiques

Le Qatar fut longtemps un pays de nomades et de pêcheurs. Il véçut aussi de la culture de la perle, avant d'être durement frappé par la concurrence du Japon dans les années 1920-30. La découverte de gaz et de pétrole propulsa ensuite l'Emirat au sommet des pays les plus riches de la planète.

Ce petit pays du Golfe (11 437 km²) est peuplé de 2,5 millions d'habitants dont... 20% de qataris. Le nombre d'étrangers devrait passer de 2 à 2,5 millions d'ici 2020. La plupart d'entre-eux viennent du sous-continent indien, et travaillent dans les services et la construction, dans des conditions souvent très difficiles.

Cette nouvelle population contribue activement à la métamorphose du pays, dont l'influence dépasse aujourd'hui largement son importance géographique. Le Qatar s'appuie sur sa télévision al-Jazeera et sur les fonds souverains QIA (Qatar Investment Authority) et Qatari Diar.

Outre l'immobilier et le luxe, il investit massivement dans le sport, comme en témoignent le rachat du Paris Saint Germain, la création de BeIn Sports (Al-Jazeera) et l'obtention de la Coupe du Monde de football 2022, la première jamais organisée dans un pays arabe.

Sa compagnie aérienne Qatar Airways est aussi un rouage essentiel de l'économie qatarie, profitant depuis 2012 d'un tout nouvel outil déterminant pour l'Emirat, l'aéroport international Hamad.

Katara Cultural Village

Le Qatar voit plus grand encore. Une ville nouvelle, Lusail, sort de terre à 15 km au nord de la capitale. Cette cité ultramoderne, située en bord de mer, est amenée à compter 200 000 habitants en 2022. C'est là que devrait être construit le stade de la finale de la Coupe du monde de football.

L'expansion de Doha continue. Les grues sont nombreuses dans le City Center, sur Pearl Island, aux alentours du Katara Cultural Village... Doha construit également un métro, qui à terme reliera le quartier Msheireb - son centre historique - à l'aéroport Hamad International, à l'Aspire Zone (Doha Sports City), à Lusail, West Bay...

Al Gassar à gauche et Pearl Island au centre

Le Qatar a souhaité dans le même temps s'ouvrir au tourisme d'affaires. Et par extension au tourisme de loisir, afin de rentabiliser les nouvelles infrastructures. La plupart des grandes enseignes hôtelières sont présentes à Doha tels Hilton, Pullman, Dusit, Melia, Mondrian, Westin, Kempinski, W, Saint-Regis, Ritz Carlton.

L'ouverture au tourisme s'est traduit dans le même temps par la simplification des conditions d'entrée sur le territoire. Les Européens n'ont pas besoin de visas.



maquette du futur Musée national (en construction)

Le culture va de pair avec le tourisme. Ainsi, un très beau musée dédié à l'art islamique, le MIA, a été inauguré en 2008 en bord de baie de Doha. Le Mathaf, le seul musée d’art moderne arabe dans le monde, a ouvert ses portes deux ans plus tard en périphérie de la capitale.

Un centre récréatif est également sorti de terre ces dernières années à Doha, le Katara Cultural Village, rassemblant théâtres, musées et galeries d'art. Quand au futur Musée national dédié à la culture du Qatar, la «Rose des Sables» signée Jean Nouvel, aujourd'hui en construction, il devrait être l'événement culturel majeur de 2017 ou 2018.

© oopartir.com – 2016 – texte et photos Vincent de Monicault



Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers