L'actualité

Le Star Flyer en Polynésie

Tahiti Pearl Regatta en mai

La 6ème édition de la régatte se déroule du 6 au 10 mai 2009 ...

Agenda

Paris, expo au cœur de la culture polynésienne

La petite île de Mangareva est la vedette d'une exposition au Musée du Quai Branly, du 3 février au 10 mai 2009 ...

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Tahiti, un avant-goût du paradis

Avec ses lagons, ses plages de rêve et sa culture bien vivante, la Polynésie envoûte toujours le visiteur venu du froid.

photo Paul Gauguin Cruises

Maeva, Ja Ora et Manava. Les Polynésiens disposent de trois mots de bienvenue pour accueillir les visiteurs.

Une autre coutume traduit le sens de l'hospitalité légendaire des tahitiens: à peine débarqué de l'avion, à Tahiti Faa'a, l'aéroport de Papeete, une belle vahinée, vêtue d'un pareo aux couleurs chatoyantes, "ces harmonies violentes" dont parlait Gauguin, vous remet la fleur blanche de tiaré, l’emblème de Tahiti, au son des ukulélés.

Le matin même sur le marché de Papeete, les sourires et la bonne humeur communicative ont tôt fait de vous faire oublier la fatigue du voyage, vingt heures d'avion depuis votre départ de métropole.

Quelques heures auparavant, dans le ciel polynésien, un miroitement de couleurs vous promettait le paradis terrestre: des atolls - motu en polynésiens - et des îles ceinturent des lagons aux eaux transparentes, dégradés de bleus turquoises et saphirs, de verts jade et émeraude.

En Polynésie, dans cette vaste chaîne de cinq archipels, grande comme l’Europe, la plupart des îles et motu sont séparés de l'océan par une barrière récifale.

Une faune marine exubérante - petits bancs de poissons papillons, anges ou clowns - prospère dans les lagons.

Le long des plages de sable blond bordées de cocotiers, sous le soleil exactement, l'amateur de farniente goûte les caresses des alizés. La température moyenne - dans l'eau comme à l'extérieur - avoisine les 26 degrés.

Dans ce pays béni des Dieux, la culture polynésienne demeure vivace. Les exemples sont multiples: les langues indigènes ont été préservées, les pirogues à balancier sont toujours utilisés, le tatouage traditionnel connaît même un regain d'intérêt.

Les danses traditionnelles s'expriment au cours d'événements multiples, tout au long de l'année, traduisant un goût immodéré pour la fête. Les "mamas", également gardiennes de la tradition, confectionnent toujours les célèbres couronnes de fleurs.

La Polynésie française mérite un séjour d’au moins quinze jours. A Papeete, petite capitale de province animée et accueillante, prévoyez une halte au café Rétro.

Aux Roulottes, vous aurez un premier aperçu de la cuisine tahitienne, et notamment ce goût pour la nourriture cru, avec une grande variété de poissons marinés au citron vert et arrosés de lait de coco.

A dix minutes de vol de Tahiti, l'île sœur de Moorea est incontournable. Son lagon constitue souvent le lieu idéal pour se remettre du voyage.

Ne manquez pas son coucher de soleil légendaire. Aller voir aussi les baies de Cook et d'Opunohu ciselées par des siècles d'érosion, ou encore l'intérieur des terres, sauvages et préservées.

Four Seasons Resort Bora Bora

Bora Bora est peut-être la plus belle île du monde, comme l'affirmait Paul-Emile Victor. Ce merveilleux lagon est ceinturé par des îlots de sable coralien, les motu.

Près de la moitié des touristes du territoire se rendent à Bora Bora; on y trouve le plus grand nombre d'établissements de luxe et de charme, bungalows construits sur des pilotis posés sur le lagon, habitations fidèles à l'architecture des fare (maisons) traditionnels, dans lesquels les décorateurs se sont livrés à d'étonnantes surenchères.

Les touristes plébiscitent aussi les îles de Huahine, Rangiroa et Raiatea, célèbres également pour la beauté de leurs lagons. Huahine et Raiatea se visitent aussi pour leurs ruines de marae (temples des anciens).

A la découverte des Marquises sur l'Aranui 3

Moorea et surtout Raiatea se sont aussi fait une spécialité du tourisme de plaisance. Rangiroa demeure un paradis pour les plongeurs. On peut y observer sans danger de majestueuses raies mantas, des barracudas et autres requins.

Dans ces îles, à l'exception du "poisson pierre", aucune espèce animale n'est dangereuse. Les amoureux de la nature terrestre opteront pour l'archipel des Marquises.

Brel et Gauguin étaient fasciné par ces montagnes sauvages et austères, ce "jardin des Marquises". Ces écorchés vifs ont souhaité reposer sur cette terre. Le cœur en paix.

© oopartir - 2013 - texte : Michel Belenet ; photos OT Polynésie (R.Sahuquet, SPM, T. Mc Kenna, D.Kirkland)



Les conseils de la rédaction
Vu la distance, il faut au moins passer dix jours en Polynésie française. Les circuits qui marchent le mieux restent les classiques d'une durée de 15 jours, permettant de découvrir Tahiti, Moorea, Bora Bora et Huahine.

Quand partir, quel budget?

Notre hiver est une bonne période pour visiter la Polynésie française, même s'il fait alors un peu plus chaud et humide qu'au printemps et en été. La fréquentation des visiteurs étrangers est en effet moindre en février et mars, même si la "pression" touristique n'est en rien comparable à celle d'autres destinations balnéaires. A noter que la température de l'eau reste très agréable toute l'année.

Les fêtes de Heiva Taupiti
La Polynésie, et notamment Papeete sur l'île de Tahiti accueille chaque année, pendant tout le mois de juillet, les fêtes de Heiva Taupiti, rassemblement populaire où se succèdent nombre de manifestations culturelles polynésiennes (tatouage, concours de chants et danses...) et spectacles traditionnels sportifs (lever de pierre, lancer de javelot, etc).

On aime

La gentillesse et le sens de l'accueil de la population.

On aime moins
La Polynésie française n'est pas une destination bon marché. Il faut ajouter à son budget les liaisons inter-îles. Pour un hôtel "économique", comptez au moins 65 euros par nuit et par personne. Par ailleurs, à l'exception des produits locaux, tout ce qui est importé est vendu environ 30% plus cher qu'en métropole.

Comment s'y rendre?
Plusieurs compagnies se rendent en Polynésie françaises, dont Air France et Air Tahiti Nui (en Airbus A 340).Pour vous rendre dans les différentes îles, vous pouvez emprunter ensuite les lignes de la compagnie Air Tahiti.

Où loger
Accor est l'un des principaux hôteliers de l'archipel, qui exploite le Sofitel Tahiti Maeva Beach Resort, Sofitel Moorea Ia Ora Beach Resort, Sofitel Bora Bora Marara Beach Resort et Sofitel Bora Bora Motu Private Island. Les amateurs de croisière peuvent opter pour le confortable "cargo" Aranui 3 équipé de piscine, solarium et plate forme de sports nautiques. A noter que la plupart des hôtels de standing possèdent leurs propres centres de plongée.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers