Agenda

Le Baroque à l'honneur à La Valette en janvier

Le Festival international baroque invite à apprécier la musique baroque pendant deux semaines dans les plus beaux lieux de la capitale maltaise...

Malte à l'heure du carnaval en février

Les Festi, fêtes villageoises en été

Malte en fête à Pâques

La Semaine Pascale, du 3 au 12 avril, anime tout l'archipel maltais.

...

Notre sélection d'hôtels

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

La Valette, chef d’œuvre pur Malte

Cela fait maintenant cinq siècles que La Valette joue les sentinelles en Méditerranée. La capitale de l'île de Malte est ainsi devenue au fil du temps l'une des plus grandes villes fortifiées au monde. Une forteresse qui se révèle être un écrin magnifique, fourmillant de trésors baroques à chaque coin de rue.

La Valette fut construite par le Grand Maître français Jean Parisot de la Valette. La capitale maltaise doit en effet beaucoup à l'Ordre des Chevaliers de Jérusalem - devenu de Malte - appelé à défendre la ville en proie aux ambitions ottomanes.

Que vous vous promeniez à bord d'une barque typique ou sur le chemin de ronde de ses impressionnants remparts, les différents points de vue révèlent ainsi l'incroyable système de défense mis en place au Xvème siècle tout autour du spectaculaire "Grand Port".

On commence d'ailleurs souvent la visite de La Valette par les jardins supérieurs de Barrakka d'où l'on profite d'une vue panoramique sur les Trois Cités qui lui font face, Vittoriosa (la Victorieuse), Senglea et Cospicua ; aucun envahisseur ne forcera ces bastions.

La Valette, place-forte militaire, est aussi et surtout une merveille baroque. On y flâne sans hâte dans ses rues piétonnes bordées de palais et d'élégantes demeures ornées de beaux balcons en bois.

La co-cathédrale Saint-Jean

Les beaux édifices de la toute-puissante confrérie des Chevaliers de Malte se trouvent entre les deux principales artères de la ville, les rues Republika et Merkant, du Palais du Grand-Maître -où l'on visite les salons d'apparat et l'armurerie - à l'hôpital de la Sacra Infermeria, tout en admirant au passage les foyers des différentes "Langues" de l'ordre des Hospitaliers - dont la superbe Auberge de Castille et Leon.

La co-cathédrale Saint-Jean est une halte incontournable. Si son aspect est quelque peu austère à l'extérieur, l'intérieur est un pur joyau de style baroque décoré par les plus grands artistes italiens. On reste sans voix en face du tableau du Caravage La décapitation de Saint-Jean et devant la beauté du sol, les pierres tombales de 369 Chevaliers en marqueterie de marbres polychromes.

Le Manoel Theatre

Le charmant Manoel Theatre mérite aussi le coup d'œil. Ce théâtre, l'un des plus anciens au monde (il faut construit en 1731) richement décoré dans un baroque flamboyant.

A deux pas de là, sur la rue Republika, se trouve la Casa Rocca Piccola, une maison privée du XVIIème siècle meublée d'antiquités. Une balade magnifique, surtout en compagnie de la maîtresse des lieux.

le nouveau parlement signé Renzo Piano

Le visiteur remarquera immanquablement le coup de jeune en centre-ville avec la rénovation de la Porte de La Valette et la construction de deux bâtiments confiés à Renzo Piano (l'architecte de Beaubourg à Paris et The Shard à Londres) : le Parlement à l’emplacement de l’ancien Freedom Square , et un théâtre à ciel ouvert sur les ruines du Royal Opera construit en 1866 et détruit par les bombardements allemands en 1942. Le palais des Grands-Maîtres, l'ancien siège du parlement, s'ouvre ainsi au public.

jardins Baracca

Un petit coup de fatigue ? Remontez la rue Republika jusqu'à la Pjazza Regina au centre de laquelle trône le Queen Victoria Monument. C'est le lieu idéal pour déguster dehors, attablé ou non, l'un des glaces du célèbre Caffe Cordina. Un petit creux ?

Optez alors pour un pastizz - feuilleté fourré à la ricotta fraîche - ou un hobza - pain croustillant recouvert de tomates. Envie d'un vrai repas ? Sachez que Malte est fière aussi de sa gastronomie. On y accommode ainsi le lapin - son plat national - de quarante façon différente. De quoi séduire davantage encore les visiteurs français...

© oopartir 2016 - Texte : Vincent de Monicault ; Crédit photographique © VDM et Malta Tourism Authority



Le Malta Experience
Ceux qui veulent appréhender l'histoire de l'archipel de manière ludique ne manqueront le Malta Experience, en face de la Sacra Infermeria : des diaporamas y raconte 7 000 ans d'histoire en 45 minutes.
 
Où dormir
Il existe peu d'hôtels à La Valette même, on peut citer les deux 5 étoiles Phoenician (très beau), Excelxior (très fonctionnel) ou encore le Castille Hotel (très bien placé). Peu de gens habitent en effet dans la capitale qui bouge très peu le soir. Pour apprécier un gîte de bon confort et davantage d'animation, on peut ainsi mettre le cap sur les quartiers touristiques de Sliema et Saint-Julians. Dans ce dernier par exemple, l'on trouve les grandes enseignes internationales (Westin, Intercontinental, Hilton...).et de nombreux bars et restaurants. Mais vu la taille de l'île, on peut dormir aisément en dehors des grands centres touristiques et s'y rendre le soir sans trop de difficulté.

Où boire un verre
La Valette est une ville qui bouge très peu le soir. Les plus jeunes - surtout les ados mais pas seulement - se retrouvent ainsi à Saint-ulians, dans un quartier en forte expansion où l'on trouve - outre de nombreux cafés, restaurants et boites de nuit - de nombreux enseignes hôtelières internationales (Westin, Intercontinental, Hilton...).

Bus Bedford devant l'hôtel Phoenicia

On aime
Malte, archipel paisible, s'enflamme pendant les festi. Ces fêtes villageoises, organisées de juin à septembre en l'honneur d'un saint, traduisent bien le goût des maltais pour l'aspect festif des commémorations, avec les bâtiments richement décorés et illuminés, des défilés, fanfares, feux d'artifices, courses de chevaux et autres régates.

On aime moins
Malte enregistre une très importante fréquentation touristique entre août et octobre, surtout des voyageurs en provenance de Grande-Bretagne, mais aussi d'Allemagne et d'Italie.

Waterfront

L'avis de la rédaction
"Malte cumule les atouts. Cette destination a l'avantage d'être très sûre. On y parle beaucoup les langues étrangères, y compris le français. Malte profite aussi d'un climat privilégié. L'île peut être considérée aujourd'hui comme l'une des destinations les moins chères du bassin méditerranéen."



Les infos pratiques

. Formalités : Passeport ou carte d'identité nationale, en cours de validité.
. Santé : aucun vaccin n'est obligatoire.
. Monnaie : l'euro (depuis le 1er janvier 2008)
. Indicatif téléphonique: 356
. Electricité : 220 v
. Décalage horaire/ France : pas de décalage
. L'Office du tourisme de Malte ne possède plus de bureaux à Paris. Vous pouvez consulter le site www.visitmalta.com ou appeler sur place le (00)356 22 915 000

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers