Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Le Havre, le chef d'oeuvre d'Auguste Perret

Le centre du Havre, détruit pendant la dernière guerre mondiale, a été reconstruit par l'architecte Auguste Perret. Il est aujourd'hui l'un des rares sites contemporains en Europe inscrits au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Vue aérienne sur Le Havre

Le Havre, commune la plus peuplée de Normandie, était avant la seconde guerre mondiale une jolie ville mélangeant son côté Honfleur avec une architecture de type haussmanien. Transformée en base militaire par les Allemands, elle fut massivement bombardée par les alliés en septembre 1944. Le port et le centre-ville furent totalement détruits. La reconstruction, sur une superficie de 133 hectares, est confiée à Auguste Perret. L'architecte retient le béton et une trame orthogonale comme plan général.

L'hôtel de ville

Le centre du Havre est (depuis 2005) l'un des rares sites contemporains en Europe inscrits au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, pour l'«exploitation novatrice du potentiel du béton, (...) un exemple exceptionnel de l'architecture et de l'urbanisme de l'après-guerre».

Auguste Perret ne s'est pas contenté de dessiner les centaines d'immeubles d'habitation ; il a livré aussi l'hôtel de ville, la spectaculaire église Saint-Joseph (107 mètres de hauteur), les Halles, le square Saint-Roch...

Le quartier Saint-François a été également reconstruit après 1945 mais dans un style architectural radicalement différent : les immeubles sont en briques et possèdent un toit à double pente en ardoise ; c'est le quartier des restaurants.

Le Volcan signé Oscar Niemeyer

Une autre œuvre architecturale intéressante du centre-ville est celle de l'Espace Oscar Niemeyer, la Maison de la Culture du Havre, réalisé en 1982 par le grand architecte brésilien, et surnommée le Volcan en raison de la forme du bâtiment.

Parmi les autres sites à visiter, on peut citer l'appartement témoin dans un immeuble Perret (à voir les mercredis, samedis et dimanches, parfois complets) et le musée André Malraux, construit en 1961 par des élèves d'Auguste Perret, le deuxième de France pour le nombre de toiles impressionnistes.

La ville reconvertie en outre les quartiers sud de la ville, transforme des docks en salle de concert (Docks Océane) et d'exposition (Docks Café), en aménage une partie en centres commerciaux. Un casino occupe depuis 2006 l'ancien Palais de la Bourse.

© oopartir - 2014 - Texte Sabine Belenet ; photos VDM et OT Le Havre


En savoir plus
Consulter le site www.lehavretourisme.com


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers