Notre sélection d'hôtels

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Andalousie, d'abord méditerranéenne

L'Andalousie rayonne toujours à l'extrême sud de l'Espagne. Un legs admirable de l'époque prospère du royaume d'Al Andaluz, au sein duquel l'Espagne catholique a poussé sa corne, de Séville à Grenade en passant par Cordoue et Malaga.

cathédrale de Séville et Archives des Indes

L'Andalousie rayonne toujours à l'extrême sud de l'Espagne. Un legs admirable de l'époque prospère du royaume d'Al Andaluz. Séville, l'une des portes d'entrée de la région avec Malaga, possède de multiples marques de l'influence mauresque.


Sa cathédrale occupe l'emplacement de l'ancienne grande mosquée. La Giralda ("la girouette"), son minaret, laisse toujours admirer son élégante ornementation. Quant à l'Alcazar, l'ancienne forteresse chrétienne toute proche, elle fut transformée en palais dans le plus pur style… arabe (ce qu'on appelle le style mudéjar).

Mezquita de Cordoue

Cordoue, patrie d'Averoès, symbolise mieux que d'autres les multiples apports de l'Espagne mauresque.

La Mezquita, la plus grande mosquée au monde - après celle de la Mecque - est aussi l'une des plus belles. Une autre surprise vous attend à l'intérieur: une cathédrale solennelle fut érigée au cœur de cette somptueuse forêt de colonnes. Peut-être ce choix évita-t-il une destruction pure et simple.


L'alhambra de Grenade

C'est à Grenade que l'Espagne est restée la plus longtemps arabe. La ville grimpe sur les flancs de l'acropole mauresque de l'Alhambra, véritable cité ceinturée par d'impressionnantes murailles. A l'intérieur, on y trouve de somptueux palais, des jardins superbes, des fontaines élégantes… Grenade, c'est aussi une ville étudiante et festive, peu éloignée de la mer et des stations de ski de la Sierra Nevada.




Alcazar Reyes Cristianos, Cordou

Autour de la Mezquita, dans les petites ruelles étroites de l'ancien quartier juif de la Juderia, des maisons blanches et fleuries y témoignent aussi de l'héritage oriental.

Même la forteresse chrétienne de l'Alcazar est flanquée d'un élégant jardin caractéristique de l'architecture arabe, avec ses multiples terrasses et ses fontaines. Que penser enfin des patios, ces jardins secrets développés aussi par les arabes ?

Des havres de paix ouverts aux quatre vents pendant la fête du patio (chaque année en mai). Des cours aux murs finement ornés d'azulezos et aux portes en fer forgé élégamment ciselées. Des oasis de fraîcheurs savoureux, surtout à l'heure où brûle le soleil d'été.

musée Picasso vu depuis la forteresse de l'Alcazaba

Malaga mérite aussi une halte prolongée. Les atouts dee la «capitale du sud de l'Europe» sont nombreux, entre son centre historique d'une beauté singulière, une forte concentration de monuments dont l'Alcazaba (forteresse maure), des fêtes populaires de renommée internationale, une riche gastronomie, la musée Picasso et bien sûr la maison natale du peintre.

A une soixantaine de kilomètres à l'est de Malaga, une halte s'impose à Nerja, jolie petite ville surtout connue pour son esplanade face à la mer, le balcon de Europa.

pont de Ronda

Il faut aussi aller se poser dans les petits villages isolés de Ronda et de Mijas, partir à la rencontre du charme discret de l'arrière-pays andalou, parcourir ses vallées fertiles, ses plateaux arides, ses vignes et ses oliviers à perte de vue.

Mettez ensuite le cap à l'ouest de Malaga et de la Costa del Sol. La région est l'une des plus touristiques du pays. Ronda mérite tout de même le détour avec ses arènes et son "pont neuf" (Puente Nuevo) surplombant un impressionnant précipice impressionnant.

A l'extrémité de la Costa del Sol, Tarifa séduit les amateurs de planche à voile du monde entier. Juste en face se distinguent clairement les côtes marocaines. L'Orient frappe encore à sa porte.

© oopartir 2014 - Texte : Sabine Raynaud - Photos : OT Espagne


Tours, visites guidées, excursions et activités en Espagne, cliquez ici

Séville en fêtes

Grenade

A Séville, on ne sait plus toujours où donner de la fête. L'apothéose, c'est la semaine sainte, du dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques: les rues se remplissent alors des défilés des confréries, avec de véritables œuvres d'art portées sur des énormes plates-formes, les pasos. Séville s'enflamme aussi fin avril, pendant la feria. Les familles s'invitent alors dans leurs casetas (loges en bois): on y voit défiler de belles andalouses en robes à volants (flamencas), on danse quelques pas de sevillanas, on boit le fino (le vin de Jerez). La bière coule à flot dans les bodegas et les bars à tapas du quartier de Santa Cruz. Le flamenco résonne dans les tavernes.

On aime moins
C'est à l'Ouest de Malaga que s'est développé l'un des pôles touristiques les plus importants au monde. Cette côte est à l'image de Marbella, avec sa vieille ville cernée par une partie moderne hideuse. Torremolinos, il est vrai, n'est éloignée de Marbella que de quelques dizaines de kilomètres.

Patio à Grenade

Les conseils de la rédaction
Sur l'Andalousie, les voyagistes vendent de plus en plus les week-ends à Séville, et ce principalement de mars à début juillet. Pour des vacances plus longues, ils commercialisent notamment des autotours et de circuits organisés. Les séjours balnéaires marchent également de mieux en mieux. La région de Malaga notamment permet de profiter de belles plages et d'une chaleur moindre qu'à l'intérieur des terres en juillet et août, de partir en excursion et de rayonner avec un hôtel comme base de départ. Parmi les atouts de l'Andalousie, on peut ajouter des prix plus bas qu'en France et une bonne desserte aérienne, même si les Français n'ont pas peur de descendre dans le sud de l'Espagne en voiture.


Cordoue

Quand partir ?
Les amateurs de tourisme balnéaire comme les amoureux des villes andalouses apprécieront particulièrement les mois de mai, juin et septembre, ceci même si la sécheresse rend les grosses chaleurs de juillet et août (36 degrés en moyenne à Séville, 33 degrés à Grenade) parfaitement supportables. Les villes sont d'autant plus agréables au printemps que les patios y sont fleuris et la pression touristique moindre. On notera aussi que les températures restent particulièrement agréables en automne et clémentes en hiver.

Quel budget ?
L'Andalousie demeure encore un peu moins chère que la France aussi bien dans le domaine de l'hôtellerie que dans celui de la restauration. Les vols low-cost et charter rendent par ailleurs toujours attractives les dessertes aériennes de l'Andalousie depuis Paris, aussi bien en terme de prix qu'en durée de vol (les vols point à point permettent d'éviter une correspondance à Madrid ou Barcelone).

Comment s'y rendre
Air France et Air Europa relient Paris (la première depuis Roissy, les deux autres d'Orly) à Séville. Transavia.com, filiale mi-low cost mi-charter du groupe Air France-KLM, assure la ligne Paris (Orly)-Grenade.

Le guide à emporter
. Andalousie, Editions Lonely Planet, 18€)



Tours, visites guidées, excursions et activités en Espagne

Des tours et visites guidées des grandes villes espagnoles, des balades en vélo, en segway et en scooter de Madrid et les entrées dans les musées (Prado) et au stade Bernabeu (Real Madrid), des excursions à Tolède, Avila et Ségovie, des circuits à Cordoue, Séville, Grenade, des survols de Tolède, Ségovie et de la région de Guadarrama en ballon, les transferts aéroports et des activités thématiques (cuisine, vin). découvrez toutes les offres aux prix garantis les plus bas et sans frais cachés, et réservez à l'avance pour être sûr d'avoir de la place et éviter les files d'attente, cliquez ici

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers