Les actualités

Aérien : les passagers indemnisés en cas de retard

22/11/2009

Les passagers étaient indemnisés depuis février 2005 uniquement en cas d'annulation de leurs vols. En fonction de l'importance du retard, la compagnie pouvait toutefois aller jusqu'à  prendre à sa charge les nuits d'hôtel payées et non utilisées, voir rembourser le vol si le passager renonçait à prendre son vol. A la suite de l'arrêt de la Cour de justice européenne, les passagers bénéficieront de l'article 7 du règlement européen et seront désormais indemnisés pour tout retard de plus de trois heures, même s'ils sont transportés par une autre compagnie.

Le passager sollicitera sur ce point la compagnie aérienne concernée justificatifs à l'appui, voire la DGAC en cas de refus du transporteur. L'indemnisation forfaitaire est comprise entre 250 pour les vols de moins de 1 500 km, à 400 € pour les vols de 1 500 à 3 500 km, et jusqu'à 600 € au-delà. A noter toutefois que la compagnie sera dispensée d'indemniser le passager s'il peut prouver qu'il a été confronté à des circonstances extraordinaires. Ce qui n'inclut pas "un problème technique survenu à un aéronef" précise la Cour.


Novi Sad, capitale européenne de la culture 2022

A Oslo, ouverture du musée national de Norvège

La low-cost Play va relier Paris à l'Islande cet été

Obernai lance son opération Partageons nos coups de coeur

Au Château du Clos Lucé, l'oeuvre de Vinci en virtuel

Un Parc Ghibli ouvrira en 2022 au Japon

Martinique : la Montagne Pelée bientôt au patrimoine de l’Unesco ?

2020, la pire année de l’histoire du tourisme

Le Fort l'Ecluse, un bel exemple de réalité augmentée

SATA reliera Paris CDG aux Açores en juin 2021

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers