L'actualité

La Mauritanie fait un timide come-back

Le tourisme mauritanien va-t-il renaître de ses cendres ? Un premier vol direct Paris Atar sera opéré le 16 février prochain...

Atar : Le Point Afrique jette l'éponge

Le tour-opérateur supprime tous ses vols sur le Sahel - et donc celui sur Atar - après le rapt des deux Français à Niamey...

Le Point Afrique : vol sur Saint-Louis prolongé sur Atar

Le voyagiste affrête cet hiver sur Atar en Mauritanie via Saint-Louis au Sénégal...

Lettre ouverte de Gérard Guerrier, DG d'Alllibert

Mauritanie: nouvel affréteur sur Paris-Atar cet hiver

Attentats contre des Français : la Mauritanie en quarantaine

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Adrar : dessine-moi le plus beau des déserts !

Le grand désert est là, avec ses dunes de sables dessinées par le vent, ondulantes et conquérantes, majestueuses ou timides, ses reliefs montagneux ponctués par des oasis luxuriantes, ses villes historiques, Chinguetti et ses bibliothèques du désert, Ouadane et sa vieille ville en ruine. L'Adrar réserve au voyageur une expérience unique et inoubliable.

Vue sur la Vallée Blanche

Porte d'entrée de l'Adrar, Atar est située au coeur du désert mauritanien. A défaut de charme, cette ville est proche de superbes sites naturels.

L'une des routes vers Chinguetti (pas la plus rapide) au sud mène à la Vallée Blanche. De vastes dunes y épousent les contreforts des falaises. Au sommet de l'une d'elle, depuis la passe de Tifoujar, s'offre un panorama époustouflant sur la vallée. Une autre agréable balade à pied mène à l'oasis de Tagouchert.

Les groupes de randonneurs s'installent souvent dans la Vallée Blanche pour la nuit.

Notre premier bivouac nous permet d'appréhender tous les charmes d'une randonnée dans le désert. Une douceur exceptionnelle baigne les paysages alentours.

Nos accompagnateurs touaregs, leurs têtes enturbannées dans leurs chèches indigo, amicaux et souriants, allument un feu et préparent le repas. Une invitation à la méditation, au dialogue et au partage. L'hospitalité des touaregs est légendaire.

Convivialité et bonne humeur s'invitent naturellement à l'heure du thé à la menthe et du zrig (boisson traditionnelle à base de lait de chamelle), tout en savourant galettes et dattes.

Premier dîner autour du feu, au son des tam tam, entre chants et danses, ou en méditant la lecture de contes nocturnes. Première nuit à la belle étoile ; la température est très agréable bien que nous soyons encore en hiver (février). La magie opère : l'astre lunaire éclaire les formes tourmentées des reliefs avoisinnants, dessinant des lignes fantasmagoriques.

Oasis de Terjit

A une trentaine de kilomètres au sud d'Atar, la balade entre Mhaïreth et l'oasis de Terjit est magnifique, offrant des panoramas grandioses sur des vallées profondes bordées par des plateaux tabulaires.

L'un des chemins mène à une gorge étroite dans laquelle s'étend l'oasis de Terjit (on l'écrit aussi Tergit), petit paradis terrestre niché dans son écrin minéral. Un sanctuaire d'une incroyable fraîcheur, îlot de vie où les touaregs vous invitent à boire le thé dans leurs vastes khaïma (tentes maures). Un ruisseau carressant les branches des palmiers nains, mène à un bassin où l'on se rafraichit dans une eau transparente.

Chinguetti

Les journées de marche comblent le voyageur assoiffé de solitude. Des méharistes sur le dos de chameaux s'évadent dans leurs pensées, dorlotés par les balancements de leur monture, traversant des paysages lunaires inoubliables. Une sensation de paix et d'harmonie vous étreint à l'heure de la pause à l'ombre des acacias.

Chinguetti se trouve à deux heures de route à l'est d'Atar par la route la plus récente. "La source aux chevaux", septième ville sainte de l'Islam sunnite, fondée vers le 13ème après JC, fut une importante étape caravanière et un grand centre d'enseignement.

Son rayonnement a traversé les frontières de la Mauritanie, grâce à ses célèbres manuscrits. On y visite ainsi ses bibliothèques disséminées dans la vieille ville ensablée, autour d'une mosquée érigée telle un phare dans un océan minéral.

Les randonneurs sont nombreux à traverser l'erg Ouarane séparant Chinguetti de Ouadane, autre ville situé plus à l'Est, classée elle aussi au patrimoine mondiale par l'Unesco.

En chemin, nous nous arrêtons déjeuner dans l'agréable oasis de Tanouchert, sous une tente de touaregs, merveilleuse parenthèse rythmée par les chants et les danses des familles nomades.

Ouadane est célèbre pour sa vieille ville en ruine. Fondée au 13ème après JC, cette ancienne importante étape de commerce caravanier transsaharien s'étend sur une coline, autour d'un vaste mur d'enceinte.

Des cours intérieures sans toits témoignent de la structure des maisons de l'époque. La taille du lieu laisse imaginer l'importance de la ville à son apogée. Inutile de continuer sa route après Ouadane. A moins de vouloir se confronter au Sahara, à un immense désert vide.

© oopartir - 2010 - Texte et photos : Vincent de Monicault



Où dormir
A Chinguetti, deux adresses très agréables : l'Auberge du Maure Bleu tenue par la sympathique Sylvie, et l'Eden de Chinguetti par le non moins sympathique Mahmoud (un établissement financé en partie par le tour-opérateur Acabao). A Ouadane, l'auberge Agoueidir aux allures de caravansérail offre un bon confort. Rappelons que la Mauritanie se prête avant tout aux nuits à la belle étoile dans le cadre de bivouacs.


La vieille ville de Ouadane

Comment s'y rendre
Le Point Afrique est le pionner sur l'Adrar, ayant lancé la destination il y a plus de dix ans. Aujourd'hui, ce tour-opérateur n'est plus seul à affréter des vols sur la destination, loin de là : de nombreux voyagistes - pour la plupart des spécialistes du voyage d'aventure - lui ont emboité le pas et prennent des sièges sur les charters, tels Allibert, La Balaguère, Terre d'Aventures, etc.

INFOS PRATIQUES

Formalités : visa et passeport en cours de validité. Demande auprès du Consulat de Mauritanie, 89, rue de Cherche-midi, 75006 Paris, tél : 01 45 48 23 88. A noter : dépôts et retraits des dossiers le matin
Santé : 
vaccin contre la fièvre jaune pour un séjour de plus de 15 jours.
Monnaie : 
le ouguiya
Langue :
arabe (langue officielle) ; français largement parlé
Indicatif téléphonique : 
00 222 + indicatif de la ville (sans le 0)
Décalage horaire/France
: - 2h en été et - 1 h en hiver
Durée du vol /Paris :
4h30
Electricité : 
220 v (fiches européennes)
Office du tourisme à Paris : 
non
Site internet "officiel" : 
 www.mauritania.mr

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers