Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Reykjavik, capitale du bout du monde

Reykjavik, la plus septentrionale des capitales au monde, est une ville agréable le jour, animée le soir. Énergique toujours.

De l’aéroport de Keflavik, le Flybus s’engage sur la route n°1. Destination Reykjavik située à une quarantaine de kilomètres au nord. Surprise en chemin, le bus traverse un paysage de scories de laves et de fumeroles. La capitale ne déroge pas au phénomène : son nom signifie d’ailleurs "baie de fumée" en raison des nombreuses sources d'eau chaude.

Et les maisons y sont bien sûr chauffées à l'énergie d'origine géothermique. Capitale de poche, aux allures de petite ville de province, Reykjavik abrite la moitié de la population de l'île, soit 120 000 habitants. Mais la ville est très étendue et l’agglomération atteint les 200 000 habitants.

Le centre-ville est agréable. Quelques habitations à l’architecture futuriste se mêlent aux maisons en bois aux couleurs vives. Flânez dans les rues commerçantes de Laugavegur et Skólavördustigur pour une séance shopping, baladez-vous le long de la baie, découvrez le port de Reykjavík, l’église de Hallgrimskirkja, le Perlan.

Profitez aussi de la vie nocturne de la capitale islandaise. Les Islandais s’y retrouvent pour une tournée des bars appelée «runtur». Des bars bondés le week-end, de minuit jusqu’au petit matin. A voir et à vivre.

© oopartir 2012 - Texte : Pierre Marka - photos Icelandair



Où dormir
On trouve de bons hôtels et de bons restos à Reykjavik

Comment y aller
Icelandair et Transavia relient Paris à Reykjavik en seulement 3 heures de vol.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers