Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

La réserve de la Lopé, une vitrine pour le Gabon

La réserve de la Lopé est riche d'une faune et d'une flore unique au monde. Des circuits "gorille" y sont proposés vers le parc voisin

Riche d'une faune et d'une flore unique au monde, la réserve de la Lopé est l'une des fiertés du Gabon. Créé en 1947, ce parc située au coeur de ce pays d'Afrique de l'Ouest traduit les ambitions du pays en matière de tourisme durable, une activité à même de se substituer à ses ressources pétrolières déclinantes.

Champ d'études privilégié pour les scientifiques depuis deux décennies, ce territoire de plus de 5.300 km2 est recouvert de savanes et de forêts équatoriales. Le tourisme s'y développe seulement depuis le milieu des 90. Sous l'impulsion d'Ecofac, un programme financé par l'Union européenne et visant à protéger le massif forestier d'Afrique centrale, le plus grand du monde après l'Amazonie, des circuits d'excursion ont été créés dans la partie nord de la réserve, située à moins de cinq heures de train depuis Libreville.

 

Les visiteurs, encadrés par des guides, peuvent parcourir la savane en véhicule tout-terrain pour tenter d'apercevoir éléphants, buffles, antilopes et singes mandrills, emprunter une pirogue sur l'Ogooué, le grand fleuve du Gabon, marcher à travers la forêt équatoriale et admirer des gravures rupestres.

Ces activités touristiques, une fois bien rodées, ont été cédées en 2001 à l'Hôtel de la Lopé, un ancien camp forestier dont les cases de passage, qui surplombent l'Ogooué, ont été aménagées en de confortables bungalows. Afin de mieux exploiter la biodiversité de la réserve, l'Union européenne a décidé de lancer, en collaboration avec les autorités gabonaises, un petit projet baptisé "Vision", aujourd'hui intégré au programme Ecofac, qui permet d'observer des gorilles en pleine jungle.


La Lopé a longtemps fait valoir la présence de gorilles. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Des circuits sont en revanche organisés vers le parc d'Ivono situé à moins de deux heures de routes de la Lopé.

Reste que l'intérêt croissant des pays du Nord pour ce type de tourisme se heurte au manque d'infrastructures dans les différentes réserves que comptent le Gabon, auquel s'ajoute une absence de tradition et de culture touristique.

Tout reste donc à faire dans ce pays qui accueille moins de 10.000 touristes par an. Par ses réalisations, la réserve de la Lopé fait donc figure de précurseur dans le domaine touristique. Cette vitrine du Gabon, créée en 1947 et classée réserve de faune depuis 1982, devrait d'ailleurs devenir dans les prochains mois le premier parc national du pays.

© oopartir 2012- texte : Sabine Raynaud - photos OT Gabon


Comment s'y rendre
Air France relie Paris à Libreville. De la capitale gabonaise, un train dessert quotidiennent la ville de la Lopé, de jour (en quatre heures) comme de nuit.

Les infos pratiques
. L'office du tourisme (ouvert au public) : 4 avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris, tél : 01 45 61 07 82 ; fax : 01 45 61 09 59

Bons plans et meilleurs prix sur le Gabon
Vous recherchez un vol, un hotel au meilleur prix, toutes les offres voyages sont sur

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers