Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Idée week-end : la forêt de Compiègne en vélo

Une belle sortie nature mène les cyclistes du dimanche de Compiègne la Royale à Pierrefonds célèbre pour sa forteresse médiévale.

Pas toujours facile de trouver une idée de week-end zéro carbone, une sortie nature, une escapade dépaysante à deux pas de Paris.

Compiègne est l'une des options séduisantes, située à 75 kilomètres au nord de la capitale, dans le département de l'Oise (Picardie).

Le vélo à peine enfourché, vous voilà déjà à l'orée de la forêt de Compiègne, bel écrin vert de 14 000 hectares chargé d'histoire, de l'époque gallo-romaine jusqu'à la signature de l'armistice dans la clairière de Rethondes.

A la sortie de Compiègne, le champs de course rappelle que la ville s'emploie à rivaliser avec sa voisine Chantilly.

De sous-bois en lisière, vous voilà rapidement en pleine nature. La forêt de Compiègne, grande comme Paris, est l'une des plus belles de France. Un massif de chênes et de hêtres où cerfs, biches, faons et chevreuils ont élu depuis longtemps domicile.

Impossible pourtant de s'y perdre, avec ses 34 haltes forestières, les centaines de poteaux de carrefour plantés pour l'impératrice Eugénie, ainsi que la nouvelle signalétique Randonnée.

Le chemin mène jusqu'au village de Vieux Moulin. L'occasion d'aller voir le fumoir à viande, et éventuellement d'y faire une halte déjeuner, au restaurant L'Auberge du Daguet.

Chalet de l'impératrice Eugénie

Autre option, pique-niquer un peu plus loin, aux Etangs de Saint-Pierre, plans d'eau créés par des moines célestins au XIIIème siècle. Une agréable aire de pique-nique est située tout près du chalet où l'Impératrice Eugénie suivait les chasses de son mari.
 
Cap ensuite sur Pierrefonds où l'imposante silhouette du château domine un petit lac. L'étonnante forteresse semble tout droit sortie d'un film sur le Moyen-Age. Pas étonnant qu'il serve de lieu de tournage aujourd'hui pour  la série à succès de la BBC Merlin (après Le Bossu, Les Visiteurs II, le Jeanne d'Arc de Luc Besson, Highlander, Les immortels, etc).

château de Pierrefonds

Le château de Pierrefonds, construit au XVème siècle, fut totalement démantelé deux cent ans plus tard. Napoléon III, en 1857, en confie la restauration à Viollet-le-Duc. Celui-ci transforme alors les ruines en château de conte de fées, avec d'immenses remparts et un spectaculaire donjon.

Salles gothiques, Renaissance, voire Art Nouveau, sans oublier l'étonnant "bal des gisants", l'intérieur du château réserve bien des surprises...

Cour du château de Pierrefonds

Vous pouvez ensuite prévoir une pause près du lac, au pied de la forteresse. Parmi les spécialités de l'excellent traiteur-pâtissier Bigot, goûtez le mâchicoulis, petit bonbon de caramel tendre au beurre salé enrobé d'amandes grillées.

Pierrefonds est une étape idéale pour y passer la nuit, on y trouve plusieurs hôtels et restaurants.

Le soir, on peut opter pour une balade nocturne dans la forêt, accompagnée par un guide de l'ONF doté d'un détecteur ultrasons, afin d'en savoir davantage sur la vie des chauve-souris. C'est à la tombée de la nuit qu'on voit ces acrobates du ciel à la recherche d'insectes qu'elles mangent en plein vol.

Village de Saint-Jean

Le lendemain, retour vers Compiègne par une autre piste cyclable traversant la forêt, celle de Saint-Jean-aux-Bois. Ce village médiéval du XIIe siècle, aux charmantes maisons de pierre, fut occupé jadis par une communauté bénédictine.

Une plaque rappelle qu'Emile Carrara a séjourné dans ce village avant de composer la musique de la chanson Mon amant de Saint-Jean.

Vous voilà bientôt à Compiègne qui mérite largement d'y consacrer une demi-journée. Chef d'oeuvre de l'architecture classique, le Palais impérial de Compiègne cache derrière sa façade la mémoire de Marie-Antoinette, de Napoléon Ier et surtout de Napoléon III.

Château de Compiègne

Ce dernier, grand amateur de chasse, l'était aussi pour les arts, de même que son épouse Eugénie.

Le château accueillait alors les "Séries", lesquelles réunissaient les têtes couronnées et les plus grandes figures du tout Paris.

La visite du palais vaut notamment pour son ensemble de décors et de mobilier du Premier Empire. Le "Jardin des Roses" mérite aussi le détour (surtout au mois de juin). De même que les vastes jardins plongeant dans la forêt, percés face au château par l'allée des Beaux-Monts longue de 4,5 kilomètres !

Baladez-vous ensuite dans les rues de Compiègne, afin d'y admirer la façade et les picantins de l'hôtel de ville, ou encore l'intérieur de l'église Saint-Jacques classée au patrimoine mondial par l'Unesco. Avant, pour les plus chanceux, de mettre le cap vers les autres principales attractions de l'Oise, les villes de Chantilly et Senlis, les villages de Silly-Tillard et Gerberoy, et pour les plus petits la Mer de Sable et le parc Astérix...

© oopartir.com 2013 - Texte : Vincent de Monicault ; photos VDM et CRT Picardie (G Lernould ;  Poirier ; JP Gilson ; EtienneTartron) et Canton Attichy




Saint-Jean-aux-Bois

Comment s'y rendre
Comptez entre 40 minutes et 1h15 pour vous rendre à Compiègne depuis la gare du Nord à Paris.

Louer des vélos
Picardie Forêts Verts loue toute l'année plus de 150 vélos (VTT, VTC, Vélos enfants...). L'agence donne rendez-vous les samedis (à partir de 14h00) et les dimanches et jours fériés (dès 10h00) au Carrefour Royal (près de l'hippodrome) à Compiègne, au départ des pistes cyclables vers Pierrefonds, St Jean aux bois... L'agence peut également apporter les vélos à la gare de Compiègne. Plus d'infos sur le site www.picardieforetsvertes.com

Où dormir
L'hôtel Beaudon** à Pierrefonds, simple et pratique, en face du lac et du Château de Pierrefonds ; les quatre chambres d'hôtes chez Elisabeth Dandoy, au domaine de la Fontaine des Roches, dans une maison de style anglo-normand (www.oisermitage.com)

Où manger
Le restaurant Le Palais Gourmand en centre-ville de Compiègne ; l'auberge A la bonne idée à Saint-Jean.

Des formules tout compris
Le Comité départemental du tourisme de l'Oise propose une formule Week-end en forêt de Compiègne, soit 114 € par personne pour deux jours-une nuit, comprenant le trajet en train depuis Paris, le vélo et la carte des pistes cyclables, l'hébergement à l'hôtel Les Beaux Arts (3 étoiles) à Compiègne ; plus d'infos auprès du CDT sur le site www.oise-a-velo.com et au 03 64 60 60 60. L'Office national des forêts propose également des circuits de découverte, en liaison avec l'office du tourisme de Compiègne. A noter qu'il existe une carte IGN «Balade en forêt de Compiègne».

En savoir plus
Consulter le site oisetourisme.com



Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers