L'actualité

Les projets de parc à thème se multiplient à Dubai

Dubaï : attention à la législation locale...

Une Norvégienne condamnée pour avoir été violée, un couple  emprisonné pour s'être embrassé en public......

Le Queen Elisabeth 2 ne sera pas amarré à Dubai

Notre sélection d'hôtels

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Dubaï, utopie touristique aux portes du désert

Dubaï s'est imposé en quelques années comme une destination touristique de premier plan. L'Emirat gravement touché par la crise a toutefois revu ses projets hôteliers ambitieux.

boutres dans le port de Dubai

Le temps n'est pas loin - tout au plus une cinquantaine d'années! - où Dubaï n'était qu'un petit port de pêche. Aujourd'hui, seuls le chargement et le déchargement des boutres (dhows) dans la crique de Dubaï évoque des siècles de tradition marchande.

L'émirat, l'un des sept de la fédération des Emirats arabes unis, est devenu un territoire de près d’un million d’habitants (dont près de 80% d'expatriés). Le centre d'affaires se double aujourd'hui d'un lieu de vacances privilégié.

A la différence de ses proches voisins, Dubaï ne peut en effet s'appuyer sur des ressources pétrolières. Et les trois pôles sur lesquels il mise depuis des années, la finance, l'immobilier et le tourisme, sont parfois mis à mal par des cycles économiques recessifs.

quartier de Bastakia

Dubaï est connu pour son absence notable de sites historiques ou archéologiques. Reste son vieux quartier de Bastakia, son souk aux tissus et son souk d'or.

Le musée de Dubaï, dans les sous-sols d’un fort en centre ville, mérite aussi la visite, avec la reproduction dans des décors fidèles des conditions de vie et de travail des habitants de l’émirat depuis plusieurs siècles.

Dubai joue donc en priorité la carte du tourisme balnéaire, exploitant ses kilomètres de plages de sable fin, une mer bleue qui ne descend jamais en dessous des vingt degrés, le soleil garanti toute l'année.

skyline de Dubai vue du ciel

Son offre s'est structurée autour des sports nautiques, parcours de golf, excursions à dos de chameaux dans des grandes dunes où l'on peut aussi pratiquer la conduite en 4X4 et même faire le ski.

S'ajoutent à cela un faible décalage horaire (2 heures), l'absence d'insécurité et une ambiance cosmopolite plutôt tolérante, surtout au regard des pratiques chez certains de ses voisins de la région.


au pied du Burj Khalifa

Un raz-de-marée hôtelier a donc déferlé sur la presqu'île en quelques années. Comme à Las Vegas, les promoteurs ont choisi de construire des hôtels toujours plus grand et toujours plus spectaculaire, privilégiant une architecture moderne souvent audacieuse.

L'île compte aujourd'hui plus de 350 hôtels dont un gros pourcentage d'établissements de luxe, situés pour la plupart en centre-ville. L'un des plus connus (et des plus chers) est l'hôtel Armani situé dans la Burj Khalifa (ex Burj Dubaï), le plus haut gratte-ciel au monde, 820 mètres pour 164 étages, inauguré en 2009 après cinq ans de travaux.

piste de ski dans un dome

Burj Khalifa est construit dans une zone baptisée Downtown Dubai, laquelle accueille aussi le plus grand centre commercial au monde, le Dubaï Mall, où l'on trouve toutes les principales marques internationales, ainsi qu'un immense aquarium, une patinoire. Et non loin du mall se trouve une piste de ski artificielle sous un dome.

Le Burj al Arab, sur la côte de Jumeirah

Jumeirah, banlieue chic située à 20 minutes de route du centre de Duba, est associé à Burj Al Arab, hôtel de luxe construit sur une île artificielle. Une réussite architectural avec sa forme symbolisant une voile gonflée par le vent.

On trouve à Jumeirah d'autres hôtels, le Jumeirah Beach Hotel (600 chambres) en forme de vague, en face duquel a ouvert le parc aquatique Wild Wadi, ainsi que le Madinat Jumeirah, le One & Only Royal Mirage inspiré d'une forteresse arabe, ou encore l'hôtel Al Maha Resor,.

L'émirat s'est lancé dans d'autres projets touristiques spectaculaires. Mais la crise est passée par là. Ainsi, sur les projets d'îles artificielles en forme de palmier ou de globe terrestre, seul le Palm Jumeirah est devenu une réalité, même si les villas de l'"île palmier" n'ont pas toutes trouvées preneurs. Le projet d'hôtel sous-marin Hydropolis semble avoir fait choux blanc. A l'intérieur des terres, la crise a enterré d'autres projets tels le Canal d'Arabie et le complexe Tiger Wood Resorts édifé autour d'un golf. Le projet de Dubai Waterfront, immense centre d'affaires construit non loin de la frontière d'Abu Dhabi, est lui aussi gelé.

Dubai se doit dans le même temps de répondre à ses détracteurs, notamment ceux qui dénoncent les conséquences de ce développement à vitesse accélérée sur le plan écologique et en terme de développement durable. Le débat prendra sûrement de l'ampleur dans les années à venir.

© oopartir 2016 ; texte : Vincent de Monicault ; photos : OT Dubaï et VDM



Dubai terre de shopping

Dans le Dubai Mall

A Downtown Duba, au pied de la Burj Khalifa s'étend le plus grand centre commercial au monde, le Dubaï Mall. On y trouve toutes les principales marques internationales, ainsi qu'un immense aquarium, une patinoire, et non loin une piste de ski artifiel. Autre lieu intéressant pour les amateurs de shopping, le marché de l’or (souk al-Dahab), dans le vieux centre commercial de Dubaï, avec des dizaines de bijouteries proposant aussi bien des modèles surchargés pour les habitants des Emirats que des modèles importés d’Italie pour les européens



Où dormir à Dubai

Al Maha Desert Resort

. L'Al Maha Desert Resort est un complexe hôtelier 5 étoiles de 40 chambres, situé dans une réserve désertique de 25 km², conçu pour ressembler à un campement traditionnel bédouin. Une suite royale et une suite présidentielle, avec piscine privée, sont disponibles. Toutes les chambres disposent de la climatisation, de peignoirs, de films à la demande, d'un accès internet sans fil, ou encore d'un bureau. Chacune dispose d'un balcon ou d'une terrasse, et d'une kitchenette équipée. Concernant les loisirs, la clientèle peut profiter des piscines intérieure et extérieure, et d'un centre de remise en forme avec jacuzzi, sauna, hammam, spa et massages, la plupart de ces activités donnant lieu au paiement d'un supplément. Particularité de l'hôtel, il est possible de monter sur le toit pour admirer les paysages désertiques. L'hôtel organise des activités sur demande des clients : sorties en 4x4 dans le désert, fauconnerie, promenades à dos de dromadaire, tours historiques et archéologiques. Plusieurs restaurants gastronomiques sont disponibles dans l'hôtel, proposant de la cuisine internationale, méditerranéenne ou arabe.

. Le XVA Art Hotel est un boutique-hôtel situé dans le vieux quartier de Bastakia, entre le fort abritant le musée de Dubai et les souks d'or et aux tissus. Cet établissement de 13 chambres joliment décorées, est aménagé dans une maison ancienne, un cadre agréable avec son architecture de style persan. www.xvahotel.com

On aime
Avec les compagnies du golfe Emirates (Dubai) et Etihad (Abu Dhabi), ceux qui se rendent en Asie ou en Afrique peuvent prévoir à moindre coût une agréable halte à Dubai.

On aime moins

En été, même si l’on séjourne au royaume de la climatisation, vous serez souvent confronté à une chaleur suffocante – plus de 40 degrés à l’ombre - et une humidité étouffante. Il faut donc s’adapter au rythme des pays très chauds et préférer une activité minimale entre 11 h et 16 heures.


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers