Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Cap Vert, l'archipel mystérieux

Elles s'appellent São Vicente, Santo Antão, Fogo, São Nicolau ou Brava. Des îles au relief tourmenté, offrant des conditions idéales pour la pratique de la randonnée. L'occasion aussi d'apprécier l'ambiance d'un archipel hors du temps, amoureux de musique

Santo Antão

L'archipel volcanique du Cap Vert est situé à six heures de vol de Paris. Un confetti de petites îles perdues dans l'océan Atlantique, à quelque 500 kilomètres au large des côtes sénégalaises.  Si certaines îles arides et plates séduisent pour la beauté de leurs plages, d'autres plus vertes, dotées de reliefs, comblent les amateurs de randonnée.  

Les  visiteurs passent peu de temps à Santiago, la principale île de l'archipel. Praïa notamment manque en effet d'intérêt, même si l'on apprécie les maisons coloniales du Plato, vieille ville et zone touristique de la capitale. Il existe toutefois d'agréables plages à Santiago.

São Vicente

São Vicente, au nord-ouest de l'archipel, est l'île de Césaria Evora : la "diva aux pieds nus" est née à Mindelo, petite ville aux rues pavées et maisons coloniales. Pas étonnant que la musique y soit omniprésente, plus encore qu'ailleurs au Cap Vert.  Les hommes la jouent dans ses nombreux bars et boites.

Les femmes chantent la coladeira et la morna - musique aux accents mélancoliques popularisée par la "diva aux pieds nus" - et dansent la mazurca ou la funana d'inspiration africaine. Mindelo est réputée aussi pour son carnaval, le plus exubérante et animé de l'archipel.

Santo Antão

Un ferry relie chaque jour - en une heure - Mindelo à Porto Novo, le port de Santo Antão, l'île jardin, la plus arrosée - et probablement la plus belle - de l'archipel. Une fois à quai, la terre semble aussi aride qu'à Sao Vicente. La désertique sécheresse du sud contraste toutefois avec le nord verdoyant.

De Porto Novo, plusieurs routes mènent vers des paysages insoupçonnés. Reliefs volcaniques accidentés, sentiers bordant des précipices vertigineux, pics affûtés et ribeiras profondes, la nature y est généreuse, entre sapins et cèdres, manguiers, papayers, avocatiers et bougainvilliers. Sans oublier la canne à sucre qui sert à fabriquer l'un des meilleurs rhums au monde. Inutile toutefois de venir à Santa Antao pour ses plages, peu nombreuses.

Une autre île mérite le voyage pour sa nature généreuse, Fogo. Sa principale attraction : le Pico do Fogo culminant à 2 829 mètres.

Brava

Compter 3 à 4 heures pour monter au sommet du volcan en partant de Chã das Caldeiras - le nom de son cratère, où l'on sent encore l'odeur sulfureuse de sa dernière éruption (1995). Une expérience inoubliable ! On y apprécie aussi ses belles plages de sable noir, ses falaises abruptes, ses forêts de conifères, ses belles maisons coloniales de son agréable capitale São Filipe.

Brava
est l'une des autres îles largement recommandées aux amateurs de randonnées. Ses côtés parsemées de villages de pêcheurs cachent un intérieur fertile et humide, abondant en fleurs - on l'appelle aussi l'île aux fleurs - et en espèces végétales comme le dragonnier.

© oopartir - 2013 - texte et photos Michel Belenet


Comment s'y rendre

Les compagnies capverdienne et portugaise TACV et TAP relient la France (Paris) au Cap Vert (Sal, Boa Vista, Santiago). Look Voyages affrète  pendant la saison d'été - d'avril à fin octobre - sur Boa Vista.


Ribeira de São Domingos, île de Santiago

Quand y aller
La température moyenne annuelle est en moyenne de 25 degrés, avec des amplitudes qui dépassent rarement les 10 degrés en raison de l'influence de l'Océan. Le climat est constitué de deux saisons, celle  des pluies d'août à octobre, et la saison sèche, de décembre à juin, quand soufflent les vents alizés. La pluie est irrégulière et les années de sécheresse courantes. Entre janvier et mars, il souffle la "lestada", appréciée des amateurs de voile et de surf. La température de l'eau varie de 21 à 25 degrés.

INFOS PRATIQUES

Formalités : Passeport valable six mois minimum après la date du retour et visa. Certains voyagistes prennent en charge les formalités du visa pour les voyages organisés contre paiement d'une taxe. Le visa peut être demandé à l'Ambassade du Cap Vert à Paris, 80 rue Jouffroy d'Abbens, 75017 Paris, tél : 01 42.12.73.50.
Santé : 
Pas de vaccin obligatoire
Monnaie : 
l'Escudo
Langue :
portugais et créole local. Le français et l'anglais sont pratiqués surtout dans les grandes villes
Indicatif téléphonique : 
00 238
Décalage horaire/France
: - 3h en été et - 2h en hiver
Durée du vol /Paris :
environ 5h30
Electricité : 
220 v (mêmes prises qu'en France)
Office du tourisme à Paris : 

Site internet "officiel" :

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers