Les actus

23 juillet 2018

Level relie Paris à Montréal, New York et les Antilles

La nouvelle compagnie aérienne low-cost long-courrier démarre ses activités cet été ses activités sur Paris-Orly.

23 juillet 2018

Transatlantique : la percée des compagnies low-cost long-courrier

De nouvelles compagnies aériennes low-costs européennes – Norwegian, Primera Air, Level... - arrivent en France et captent désormais un trafic croissant sur l'Amérique du Nord et les Antilles.

22 juillet 2018

Chicago Express Loop reliera l'aéroport O'Hare en 12 mn

La technologie futuriste hyperloop a déjà été choisie en avril pour relier Abu Dhabi à Dubaï

Consulter les archives

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Mer et croisières

Joshua Slocum, solitaire autour du monde

Joshua Slocum a été le premier marin à accomplir un tour du monde à la voile et en solitaire

Joshua Slocum

En ces mois où les mers du globe voient s’affronter les Desjoyeaux, Jourdain, et autres Macarthur dans de folles circumnavigations, comment ne pas avoir une pensée pour celui qui réalisa le premier périple autour du monde en solitaire, de 1895 à 1898 : le capitaine Slocum, à bord de son voilier le Spray. Car cet homme, souvent absent des dictionnaires, inspire depuis plus d’un siècle toute une littérature et fascine bien des navigateurs.

Joshua Slocum (1844-1909) est l’archétype même du marin aventureux de la fin du siècle dernier. C’est vers l’âge de douze ans qu’il fugue de Westport et de la maison paternelle, pour s’embarquer à bord d’un bateau. Il prend alors la mer et devient successivement cuistot à bord d’un bâtiment de pêche, matelot, puis capitaine marchand avant de devenir armateur.

Le Spray

Cet américain, véritable personnage d’un roman de Melville, écume toutes les mers du monde et sous toutes les latitudes, avant de connaître un revers de fortune qui aurait brisé plus d’un homme : sa femme décède, il perd son bateau, et son activité de commerce à la voile se trouve violemment concurrencée par l’émergence de la marine à vapeur.

Il est ruiné, et se retrouve à hanter les ports, en véritable mendiant, à la recherche de quelques tâches rebutantes susceptibles de lui rapporter un peu d’argent pour survivre.

C’est alors qu’on lui fait don d’une épave totalement abandonnée, en cale sèche dans un champ. Il y voit sans doute l'opportunité de sauver sa propre existence et de retrouver un destin digne de lui. Le capitaine Slocum réussit le tour de force de reconstruire ce navire, sans un sou, et décide d’appareiller pour un fabuleux voyage autour du globe. Il vient d’avoir 51 ans.

Il met trois années à boucler son tour du monde à bord du Spray, et publie en 1900 le récit de son périple dans un ouvrage intitulé : «Seul autour du monde sur un voilier de 11 mètres». Un ouvrage qui le rend vite célèbre. Ayant retrouvé une existence plus paisible, Joshua Slocum passe les dernières années de sa vie à naviguer entre la côté Est des Etats-Unis et les Antilles. C’est lors d’une de ces traversées qu’il disparaît en novembre 1909.

© oopartir - 2007 - Texte : Michel Belenet


Bibliographie
Beaucoup de livres ont été publiés sur la vie de Joshua Slocum et son voyage autour du monde. Signalons entre autres :
«Joshua Slocum» par son fils Victor Slocum aux éditions Glénat (1998)
«Seul autour du monde sur un voilier de 11 mètres» par J. Slocum aux éditions Chiron (2000)
«Slocum, homme de mer» par Teller aux éditions Chiron (1998)
«Joshua Slocum, navigateur en solitaire» aux éditions Actes Sud (1995)
«Sur les traces de Joshua Slocum» par Guy Bernardin aux éditions Loisirs nautiques (2000)

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers